Guide Montenegro & visiter Montenegro

Télécharger votre guide gratuit Montenegro

Top 20 : sites touristiques & incontournables


  • Baie de Kotor

    Souvent appelée le « Fjord du Sud », la baie de Kotor serait plutôt un canyon immergé, qui forme l'un des ports naturels les plus importants d'Europe. Il est composé de plusieurs grands golfes : le Golfe de Kotor, le Golfe de Tivat et celui de Herceg Novi, les trois villes principales de la baie. Mais on trouve aussi des villages, comme Perast, d'où l'on prend le bateau pour aller sur deux îlots au milieu de la baie, Baosici, où Pierre Loti a vécu l'idylle qu'il contera plus tard dans sa nouvelle Pasquala Ivanovitch et dont la maison est devenue un musée. Ou encore Risan, dont les nappes phréatiques et eau souterraines encore inexplorées sont un bonheur pour les plongeurs un peu expérimentés. La baie est également appelée b...

  • Lac Skadar

    Plus grand lac de la péninsule Balkanique, le Skadarsko Jezero (« Lac Skadar ») est une merveille du Monténégro. D'une rare beauté, il varie de taille selon la saison: il est plein et bleu durant la saison des pluies, argenté et plus petit en été, laissant apparaître des marécages somptueux passant ainsi de 530 à 370 km2. Il fait jusqu'à 43 km de long sur 14 km de large. Le lac occupe une dépression karstique avec seulement 7m de profondeur, avec quelques gouffres à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, au niveau de la rive sud-ouest. Si son principal affluent est la Moraca, ce sont surtout les sources, qui peuvent atteindre, selon la légende, jusqu'à 90m de profondeur, qui alimentent le lac. Il dépasserait ainsi le...

  • Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor

    Ce port naturel monténégrin sur la côte adriatique, bercé entre les montagnes Lovcen et Orjen, était au Moyen-Âge, un important centre de commerce et d'art qui comptait de célèbres écoles de maçonnerie et de peinture sur icônes. Un grand nombre de ses monuments, dont quatre églises romanes et les remparts de la vieille ville, ont été gravement endommagés par un tremblement de terre en 1979, mais la ville a été restaurée, essentiellement grâce à l'aide de l'UNESCO. Si l'on observe l'architecture des bâtiments qui se dressent ici ainsi que la structure de la ville, on remarquera une très large influence vénitienne qui témoigne de la dépendance de Kotor à la cité des Doges entre 1420 et 1797....

  • Village de Kotor

    C'est au pied de la montagne Lovcen que s'étend la ville de Kotor, qui a donné son nom à la baie où elle se trouve. Difficile de dire quand la ville est apparue, on a décelé une présence humaine dès le Néolithique, et à travers les âges, Deocla, puis Zeta puis enfin Kotor a connu maintes civilisations, de la Romaine, à la Byzantine, aux Slaves et aux Austro-hongrois, pour enfin devenir monténégrine. Pendant des siècles, Kotor a servi de scène à de nombreuses batailles et a ainsi dû se défendre : les fortifications sont probablement le monument le plus important de la ville car elles serpentent autour de la ville, sur le flanc de la montagne, faisant penser à une petite muraille de Chine. Il est possible de monter à pied...

  • Budva

    On dit parfois que Budva est le Saint-Tropez de la Serbie-Monténégro" ou le "Koweit de la Méditerranée", dû au pourcentage de millionnaires dans la population. Mais cette réputation aurait tendance à devenir très fausse puisque l'arrivée du tourisme de masse a totalement changé la ville. En effet, avec 250 000 visiteurs en 2005, Budva, centre du tourisme du Monténégro, est une ville scindée en deux. D'une part, on trouve le vieux port, l'un des plus vieux de l'Adriatique. Comme une grande partie des villes côtières monténégrines, son architecture est essentiellement influencée par le style vénitien. Les trois principales églises, Saint-Ivan (VIIe), Sainte-Marie de Punta (840) et la Sainte-Trinité (1804) sont inévitable...

  • Massif du Durmitor

    On pense que le nom Durmitor" est un dérivé d'une langue romane orientale qui voudrait dire "dormir". Une autre hypothèse avance une signification celte: "la montagne avec de l'eau". Et en effet, ce sont le calme et les lacs qui caractérisent le plus ces montagnes. C'est dans le Durmitor que se trouvent la plus haut sommet du Monténégro, le Bobotov Kuk à 2 522m. Outre la station de ski, Zabljak, le Durmitor est réputé pour ses 18 lacs glaciaux, dont le Crno Jezero ("Lac Noir"), qui sont tous des merveilles de pureté. On peut trouver en son sein de nombreux villages, communes, etc. encore particulièrement rustiques et reculés, qui donnent un charme et de l'authenticité en plus à la région. Le Durmitor fait partie du Parc Natio...

  • Ulcinj

    Située tout au Sud du Monténégro, Ulcinj est la dernière grande ville côtière avant la frontière albanaise. Elle est d'ailleurs la plus grande ville albanophone du pays. Cette proximité explique une histoire très complexe qui a laissé de nombreux vestiges, notamment la vieille ville qui est en fait un château fort en haut d'une falaise plongeant dans la mer. Lautre attrait de Ulcinj, c'est ses plages, la plus grande velika plaza" fait 12km de long et s'étent jusqu'à l'Albanie. Une promenade appelée "Korzo" et longeant une plus petite plage "Mala plaza" devient la nuit l'un des lieux les plus animés de la côte, avec la réputation d'attirer les plus belles femmes de la région. C'est dans cette ville que Miguel de Cervantes, ...

  • Ostrog

    Situé entre Podgorica et Niksic, Ostrog est le site religieux le plus visité du Monténégro. Il est l'un des plus importants lieux de pèlerinage des Orthodoxes du monde entier (mais aussi d'autres religions - Musulmans et Catholiques, très présents en Yougoslavie, viennent par milliers, prier pour un miracle). Prévoir une journée pour la visite. L'endroit est bondé presque toute l'année, surtout à la Pentecôte, et l'accès est donc assez long, par des routes sinueuses et à peine plus large qu'une voiture à certains endroits. Le trafic est très intense. Le site se divise en deux parties: le premier monastère, Ostrog du bas" vaut la peine d'être visité seulement si l'on a le temps. Le plus important et impressionnant, c'est ...

  • Hôtel Sveti Stefan

    L'hôtel Sveti Stefan (Saint-Stéphane) est probablement ce que l'on peut appeler la perle de la côte monténégrine. Cette presqu'île, rattachée à la terre par une allée piétonne bordée de chaque côté par des plages de sable ou de galets, était tout d'abord un fort construit suite aux attaques ottomanes sur la côte. Très vite, le fort s'est développé jusqu'à contenir plus de 100 maisons, 3 églises et plus de 400 habitants au XIXe. Sur une île-forteresse aussi petite et fermée à la mer, les habitants n'ont pas tardé à déserter, jusqu'à n'être plus que 20 en 1954. C'est alors qu'un groupe d'architectes et d'artistes s'est mis à exploiter les maisons vides, tout en tentant de faire partir les derniers résidents. Avec...

  • Notre-Dame du Rocher - Montenegro

    Située à une centaine de mètres de sa voisine des Gorges de Kotor, l'île de l'Abbaye de Saint-Georges, Notre-Dame du Rocher (Gospa od Skrpjela) est en fait une île artificielle, construite par les habitants de Perast à partir du XVe. La légende raconte qu'un Perastien avait guéri miraculeusement après avoir trouvé une icône de la Vierge sur le rocher qui servit de base au reste de l'île. Ils ont commencé à déposer des épaves de navires et des rochers de toutes tailles pour plus tard pouvoir y bâtir une église. Après de nombreuses destructions, la version actuelle date du XVIIIe. De taille modeste, elle n'est form&e...

  • Parc National du Durmitor

    Reconnu Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1980, le Parc national du Durmitor, créé en 1952 englobe sur 39 000 hectares le massif du Durmitor et le Canyon de la Tara. Cette région est l'une des plus isolées et préservées du Monténégro. Il regorge, tout comme tous les autres parcs nationaux du pays, d'une biodivertsité inhabituelle, en particulier une flore endémique. Il contient aussi 18 lacs glaciaux dont le Crno Jezero (Lac Noir") aux eaux limpides et d'une rare beauté."...

  • Village de Perast

    En empruntant la route qui borde les bouches de Kotor (Boka Kotorska), il est impossible de ne pas s'arrêter à Perast, petit village en pierre au charme typiquement méditerranéen. Surplombé par la colline Saint Elie (873m), cette petite cité se concentre à l'extrémité d'un cap, non loin de la ville de Kotor. Ce qui fait sa particularité, c'est qu'elle a autrefois appartenu à la République de Venise, entre 1420 et 1797, et l'on peut encore aujourd'hui facilement distinguer cette influence sur les façades de ses dix-neuf palais baroques, témoins de son ancienne grandeur, et de ses dix-sept églises catholiques et notamment l'église Saint-Nicolas dont le clocher surplombe la place principale. Il ne reste aujourd'hui plus qu'une ...

  • Abbaye de Saint George

    Ce sont les bénédictins qui ont construit sur ce petit îlot des Gorges de Kotor, la première abbaye, au IXe siècle. Malheureusement, tout au long de son histoire, l'île fut en permanence victime des guerres ou des tremblements de terre, détruisant à chaque fois ses édifices. En 1812, elle fut prise par les Français, puis en 1814 par les Autrichiens, avant de finalement revenir aux habitants de Perast, d'où l'on prend un bateau pour la rejoindre. Elle est aujourd'hui composée d'un petit monastère, d'un cimetière et de petites maisons. Ne surtout pas hésiter à accoster, si ce n'est pour visiter au moins pour se baigner, une autre façon de visiter l'île....

  • Parc National Lovcen

    Le Parc National de Lovcen existe depuis 1952 et recouvre 6 200 hectares de montagnes entre les Bouches de Kotor et Cetinje. Outre une faune et flore très développée (le parc possède 1158 espèces de plantes différentes dont quatre sont endémiques), il s'y trouve de très nombreux vestiges culturels et historiques comme de vieux villages et maisons ou encore des chalets utilisés par les pâtres, et notamment le domaine, à Njegusi, qui a vu naître la dynastie des Petrovic, qui a régné sur le Montenegro entre 1696 et 1918. C'est sur le Mont Lovcen que le roi-poète Petar II Petrovic Njegos a son mausolée....

  • Rivière Moraca

    La Moraca est une rivière du Monténégro qui s'étend sur 113km et ne dépasse pas 100m de large. Elle traverse notamment Podgorica pour se jeter dans le Lac Skadar. Elle est très peu profonde et donc peu navigable, excepté pour les sports et loisirs. On trouve d'ailleurs de plus en plus d'aménagements le long de la rivière pour y passer une ou plusieurs nuits. Son eau est particulièrement pure et claire. Une partie de son parcours forme un petit canyon longé par l'autoroute (l'autoroute au Monténégro ne dépasse pas deux voies), très agréable à parcourir. Les sinuosités, gouffres, falaises et nombreux ponts et tunnels rendent le trajet exceptionnellement beau. C'est sur ses rives que se trouve le monastère Moraca, l'un des p...

  • Curevac

    Montagne du Durmitor offrant une vue imprenable sur le paysage environnant. A 1 626m d'altitude, on pourra à la fois admirer les hautes montagnes du Durmitor à perte de vue, et la magnifique rivière Tara passer au loin....

  • Rivière Tara

    Surnommée Les Larmes de l'Europe", la rivière Tara est surprenante par sa couleur turquoise et laiteuse. C'est la rivière la plus longue du Monténégro, elle s'étend sur 144km avant de se jeter près de la Bosnie dans la Piva pour ensuite alimenter la Drina. Elle est la plus grande source européenne d'eau potable. La Tara a creusé le Canyon du même nom qui est l'une des plus grandes fiertés du pays: il s'étend sur 78km et atteint 1300m de profondeur. La rivière est aussi réputée pour faire un excellent lieu de rafting, le trajet entre Brstnovica et S?epan Polje étant particulièrement reconnu (18km en 2 à 3 heures). Outre la beauté du décor, on peut admirer l'impressionnant pont Djurdjevica Tara. "...

  • Pont Djurdjevica Tara

    Au temps de sa construction, entre 1937 et 1940, le pont Djurdjevica Tara était le plus grand pont de ce type en Europe. Avec ses cinq grandes arches, il fait 365m de long. Il se trouve à 172m d'altitude, au dessus de la rivière Tara. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les forces italiennes et un groupe de Tchetniks (mouvement serbe royaliste de résistance qui en avait plus après les résistants communistes que l'occupant allemand) arrivèrent dans la région. Afin de défaire leurs positions, les Partisans décidèrent de détruire le pont: l'un des ingénieurs du pont, Lazar Jaukovic, a donc fait sauter l'arche centrale, empêchant ainsi les milices et armées de passer. L'homme fut plus tard capturé par les Italiens et executé su...

  • Igalo

    Igalo est une petite ville portuaire connue pour son Institut Igalo, centre de thalasso thérapie réputé. C'est dans cette région que l'on trouve la igaljsko blato", boue d'Igalo, aux effets thérapeutiques et de nombreuses sources d'eau minérale appelées "igaljske slatine". Mais, à cause des récentes guerres balkaniques, le lieu a perdu beaucoup de sa clientèle et de son prestige. L'ancien chef d'Etat yougoslave, Tito, avait sa villa estivale à Igalo."...

  • Kolasin

    Kolasin ne se trouvant qu'à 954m d'altitude, elle a du mal à tenir tête à sa rivale Zabljak en matière de sports d'hiver. Son plus grand avantage est d'être beaucoup plus accessible, notamment depuis Podgorica (où se trouve l'aéroport le plus important du Monténégro). La petite ville est aussi très bien située, les deux rivières Moraca et Tara trouvent leur source juste à côté. En outre, sa proximité avec le Parc National Biogradska Gora lui permet de proposer de nombreuses excursions et autres activités. En hiver, elle devient la deuxième station de ski du pays avec ses nombreux hôtels et autres logements. Kolasin trouve tout son charme du fait d'être entourée de montagnes et d'avoir conservé quelques chalets authent...

Guide Montenegro . Le top des choses à faire!

Petit pays des Balkans, indépendant depuis peu, le Monténégro devient une destination touristique de plus en plus courue. Pour un territoire aussi restreint, le pays offre de manière surprenante une large palette de paysages et d'ensembles naturels.

Voyage au Monténégro

L'intérieur des terres est montagneux (Alpes Dinariques) avec une altitude pouvant dépasser les 2500 mètres, très accidenté, forestier, et pas toujours facile d'accès.

Villages anciens, monastères, canyons profonds, lacs et défilés sont à découvrir dans cette partie reculée du Monténégro, dont certaines aires sont protégées par des parcs nationaux.

A mesure que l'on se rapproche de la mer, on entre dans les régions peuplées du Monténégro : Podgorica, la capitale, servira d'étape, mais le gros du séjour se concentre généralement sur la côte, magnifique.

Les hauteurs montagneuses se jettent directement dans la mer Adriatique, formant un littoral découpé et par endroit, spectaculaire.

Outre des villages côtiers, plusieurs stations balnéaires ponctuent la côte, Ucinj, Bar et Budva... Mais le clou du spectacle se situe dans l'extrémité nord du Monténégro : les bouches de Kotor, site classé au patrimoine mondial de l'Unesco, offrent un paysage naturel proprement hallucinant.

Monténégro pratique

On se déplace facilement à travers le pays avec les bus, mais voyager au Monténégro en voiture est un must pour qui souhaite visiter l'intérieur du pays notamment. Dans l'ensemble, les prix au Monténégro ont tendance à augmenter, à mesure que le tourisme se développe. Sans être chère, cette destination n'est pas non plus bon marché.

En ce qui concerne l'hébergement, les petits budgets dormiront sans peine dans les pensions chez l'habitant et les auberges de jeunesse. Autrement, l'offre hôtelière est variée dans les régions côtières et relativement abordable, tandis que certaines chambres chez l'habitant s'affichent davantage dans l'hébergement de charme.

Belle destination balkanique, le Monténégro n'est pas encore très bien desservi par avion, surtout si l'on recherche des billets pas chers.

En partant de France, le pays est accessible via la Croatie, ou en passant par l'Italie, d'où l'on emprunte le ferry à Bari pour la traversée de l'Adriatique. Dans les deux cas, un bel itinéraire en perspective.

 

 Incontournables au Monténégro

Les principaux sites touristiques du Montenegro, de la côte aux montagnes! Un pays à découvrir rapidement avant que les nuées de touristes ne l'envahissent.

Voici quelques incontournables pour ne rien manquer du Monténégro :

  • le Canyon de la Tara, du nom de la rivière qui s’y écoule en contrebas, est situé dans le parc national du même nom et il s’agit du canyon le plus profond d’Europe avec 1000 mètres par endroit sur une longueur de 80 kilomètres pour vous offrir des paysages à couper le souffle et des randonnées bien vallonnées ;
  • Notre-Dame-du-Rocher, une jolie église située sur une petite île non loin de Kotor et qui n’est pas sans rappeler l’église au milieu du lac de Serre-Ponçon dans les Alpes ;
  • Le Mont Lovcen pour une jolie randonnée sur l’un de ses deux pics, hauts de 1657 et 1749 mètres d’altitude.
  • Au sommet du Lovcen se trouve un Mausolée que vous pouvez également rejoindre en voiture après 32 courbes qui offre un panorama magnifique sur la vallée.
  • Dans la réserve naturelle, vous pourrez également visiter le petit village natal de la famille royale, les Petrovic, avec une jolie architecture typique et traditionnelle.
  • Enfin, nous vous recommandons également la petite ville côtière de Petrovac située en bord d’Adriatique.

Avec une population de 1400 habitants et disposant d’une plage de 600 mètres de long, cette petite ville est surtout très traditionnelle avec de belles maisons en vieille pierre et de jolies ruelles pavées à l’ancienne où il fait bon se promener en fin de séjour.

 

Bonnes affaires  Montenegro

Si vous voyagez à Monténégro, n'oubliez pas de visiter ses principaux sites touristiques comme la Baie de Kotor, une sorte de canyon immergé, le Lac Skadar qui est magnifique, car il change de taille en fonction des saisons.

N'oubliez pas non plus le Canyon de Tara qui est classé 2ème sur le plan mondial ou encore le Perast, l'Abbaye de Saint George, le Parc National Lovcen. L'Ostrog est aussi à voir car c'est un lieu célèbre de pèlerinage ou encore le Massif du Dormitor.

On peut également admirer sur le bord de la mer Adriatique pour se laisser entièrement séduire par le magnifique paysage qui s'offre. Mais un des lieux à ne pas rater est également la bouche du Kotor, un endroit reconnu qui est même classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Télécharger les guides gratuits pdf Montenegro


Avis voyageurs qui visitent le Montenegro

  1. Image
    voyageur| 14/06/2016
    a propos du montenegro? publié sur Montenegro

    A voir absolument au Monténégro, la baie de Kotor... A noter que ce site ne se situe qu'à une cinquantaine de kilomètres de Dubrovnik, dans le sud de la Croatie. Je n'ai pas eu l'occasion d'y aller et pourtant, l'excursion est très facile à organiser depuis Dubrovnik, avec des liaisons en bus ... [Lire plus]

  2. Image
    Un voyageur| 20/06/2011
    Je suis allé à CETINJE au montenegro en mars de... publié sur Cetinje

    Je suis allé à CETINJE au montenegro en mars dernier (fin mars) je rêvais de voir le MONTENEGRO, et je suis très déçue, la plupart des sites étaient fermés (parc de lowcen, monastère de cetinje) quant à l'hotel "hotel grand" ancien cinq étoiles!!!! Les balcons infâmes des chambres éta ... [Lire plus]

Evénements et Sites sur le Montenegro

Événements

Sites officiels