Culture underground, street art et galeries à Berlin

Photo Culture underground, street art et galeries à Berlin ©

 

 

En matière de culture underground, on peut dire que Berlin tient la première place parmi les grandes villes d’Europe. L’underground berlinois a d’ailleurs tellement été sur le devant de la scène ces dernières années qu’il en aurait perdu sa spécificité et son côté alternatif, si la ville et ses habitants ne savaient constamment se renouveler : les Berlinois ont de la suite dans les idées et de la créativité à revendre ! Pour s’en convaincre, voici quelques bars, clubs, galeries, lieu d’expo et street art pour vivre le Berlin underground :

Teufelsberg

Il faut un peu sortir de Berlin pour trouver ce site unique en son genre, au nord de la ville. Sur une butte artificielle de 120 mètres de haut, au coeur de la forêt Grunewald se dresse une grande tour radar datant de la seconde guerre mondiale, Teufelsberg, bien évidemment désaffectée aujourd’hui. Les s’y baladent librement, on joue avec les echos étonnants créés par les voûtes des gigantesques radars, et l’on profite d’une vue vertigineuse. Un lieu emblématique de la liberté berlinoise et du patrimoine historique de la capitale. 

Le Spreepark

Dans la même veine que la Teufelsberg, le Spreepark est un ancien parc d’attraction soviétique laissé à l’abandon. On y retrouve les manèges, la grande roue, les grands huit, et autres attractions telles quelles, envahies peu à peu par la nature. Par le passé, le Spreepark était un haut lieu de l’exploration urbaine à Berlin, ou urbex, mais le site est désormais mieux grillagé et surveillé pour empêcher l’accès. Certains s’y risquent tout de même, car le Spreepark est devenu mythique à Berlin.

L'aéroport abandonné de Berlin-Tempelhof 

A Berlin, vous pouvez passer la journée à flâner librement dans un aéroport abandonné ! L’aéroport de Tempelhof n’est plus vraiment à proprement parler un lieu underground, puisque le site est bien connu, mais n’en demeure pas moins très spécifique du style de vie à la berlinoise. Vous pouvez vous allonger dans l’herbe, jouer de la musique en bord de piste d’atterrissage ou pédaler à vélo dessus, bref, passer un bon moment de détente.

Raw- tempel 

Dans le quartier de Friedrichshain, c’est un lieu devenu incontournable dans la culture underground de Berlin. Raw tempel regroupe un marché aux puces, un skatepark, un cinéma de plein air, des ateliers d’artistes, une école de cirque et de danse, un site d’escalade, bref, de quoi s’occuper dans ces anciennes friches industrielles. Ajoutez à cela plusieurs bars et restos pour boire et manger, et la boîte Cassiopeia pour la nuit, et vous pouvez passer tout un séjour à Raw tempel.

Haus Schwarzenberg

C’est en plein centre de Berlin que se trouve l’étonnant Haus Schwarzenberg, au n°39 de la Rosenthaler Strasse. C’est un passage dont les murs raviront les amateurs de street art, car ils sont entièrement recouverts de graffs. On s'arrête au Eschschloraque, un bar décoré de monstres de ferraille bien dans l’esprit, chez les petits disquaires ou vendeurs de bandes dessinées de la rue, sorte d’îlot underground dans un quartier qui ne lui ressemble pas.

Le Berghain

C’est la grande institution de Berlin parmi les clubs de la ville. Une grande institution peut-elle être underground ? Dans le cas du Berghain, oui c’est certain ! Si vous n'êtes pas convaincus, mieux vaut vous y rendre par vous même pour vérifier. Cet immense club fait la fête quasi non stop sur plusieurs étages, dans une ambiance délurée et décalée : il fait partie de ces lieux qui ont donné ses lettres de noblesse à Berlin comme capitale de l’underground européen, et a su se maintenir au top. Le grand bâtiment immanquable du Berghain se situe dans Friedrichshain, et vous pouvez même entrer clubber le dimanche matin !

Kastanienallee, 86

Prenzlauer Berg est devenu rapidement l’un des quartiers les plus bobos de toute la capitale allemande. C’est pourtant ici, au 86 de Kastanienallee, que se dresse encore et toujours un immeuble autogéré dans la plus pure tradition underground berlinoise. De passage dans le coin, cela vaut toujours le détour de rendre visite à ce grand squat et aux artistes qu’il abrite.

Kreuzberg et ses graffitis

Kreuzberg demeure l’un des quartiers à favoriser si vous voulez découvrir le Berlin actuel, actif, vivant, créatif et underground. On y trouve tout un tas de bars, de clubs, de cantines où manger un morceau, mais surtout durant vos pérégrinations, pensez à lever les yeux sur les nombreux graffitis et peintures murales qui décorent de nombreux murs du quartier. ici c’est l’essence même de Berlin qui s’offre à vous. 

Le Kater Blau

Berlin c’est aussi bien sûr l’électro et la techno, toute la nuit et tous les jours si on en a envie. La ville compte pas mal de bons clubs électros, mais le Kater Blau se classe définitivement parmi les meilleurs de l’avis de tous les spécialistes du genre. 

En savoir plus sur Berlin: si vous souhaitez réserver un hotel à Berlin (photos, avis, promos...), un séjour à Berlin, une activité à Berlin (loisirs, visites, transferts,...), ou en savoir plus sur les incontournables de la destination et denicher un vol pas cher, visitez nos differentes rubriques et toutes les offres de voyage Berlin .