L'histoire de Lyon... dans ses grandes lignes

Photo L'histoire de Lyon... dans ses grandes lignes ©

Pas facile de résumer l'histoire de Lyon en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire de la ville que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

L'Antiquité :

  • La ville de Lugdunum est fondée en 43 avant JC par Lucius Munatius Plancus, c'est une simple colonie romaine mais l'essor de la cité est rapide. Lugdunum devient la capitale de la province de Gaule Lyonnaise et le siège du pouvoir impérial dès 27 avant JC.
  • L'ancêtre de Lyon devient un important port fluvial. Au IIéme siècle, un prétendant au trône impériale s'installe à Lugdunum pour affronter Septime Sévère mais il est défait et la ville est pillée. Lugdunum perd son titre de capitale des Gaules en 297.
  • Les tribus burgondes font de Lyon leur capitale à la chute de l'empire romain.

Le Moyen-Âge :

  • Au début du Moyen-Âge, Lyon est une cité d'importance moyenne à l'écart des grandes routes et des centres de pouvoir mais la ville se développe lentement sous l'égide de forces ecclésiastiques locales.
  • En 1312, Lyon passe sous le giron du Roi de France mais reste encore à l'écart. Il faudra attendre la Renaissance pour voir revenir la prospérité.

XVe - XVIIIe :

  • Lyon se développe fortement à partir du XVéme siècle et devient un important centre urbain, économique et intellectuel. C'est notamment le temps des grandes foires.
  • La ville sera cependant fortement touché par les guerres de religion et notamment la guerre de 30 ans. Par la suite, Lyon sera un centre révolutionnaire important en France.

XIXe - XXe :

  • La ville sera à partir de 1800 étroitement contrôlé par les autorités politiques en revanche elle prend une place importante dans l'économie nationale grâce à ses activités de soieries ou le développement du secteur bancaire.
  • Le coté radicale républicain de Lyon est de nouveau mis en avant lors de la Commune, dès 1871 elle est donc sous le contrôle d'un préfet ayant tous les pouvoirs.
  • Au XXéme siècle, Lyon déplace sa base industrielle de la Soie vers les secteurs de l'automobile, de la chimie textile ou de la pharmacie qui contribue encore aujourd'hui à la prospérité de la ville.