Vacances complètement ratées  : les trucs pour faire croire le contraire

Photo

Tout est dit dans le titre. On passe maintenant à la pratique :

-Passer rapidement sur le sujet : oui, c'était super. Et toi au fait, tes vacances  ?

-Mieux, ne rien raconter : faites semblant de ne pas entendre la question, parlez d'autre chose, ou prenez un air évasif et filez.

-Le mensonge pur et simple : inventez une histoire, celles de vos vacances telles que vous les rêviez. Mais attention, mettez-vous d'accord sur la version des faits si vous êtes parti à plusieurs.

-Sélectionner les infos : sans aller aussi loin, contentez vous de piocher les infos que vous divulguez, ne gardant que le positif dans ces vacances pourries. Creusez-vous la tête, il doit bien y avoir un aspect positif...

-Photoshop : logiciel ultime pour reprendre les photos de voyage. Une peau trop blanche prend des UV et un ciel gris devient d'azur en quelques clics.

-Rédiger des cartes postales enthousiastes : une mesure préventive. Rajoutez-en une bonne couche sur vos cartes postales, qui de toute façon, sont faites pour être mièvres.

-Apprendre par cœur les textes de l'office de tourisme : ces versions là voient toujours les choses sous un bon angle. De quoi faire le plein d'idées pour mentir sur vos vacances. Transformez le texte à votre sauce pour ne pas avoir l'air de réciter.

-Au moment de la question fatidique, partir dans un long monologue sur la culture, l'histoire, les traditions du pays (marche aussi avec la région, le département, le canton, la ville). Votre interlocuteur décrochera vite, et vous donnerez le sentiment d'avoir été passionné par vos vacances.

-Raconter la vérité, toute la vérité. Mais pour désarçonner votre interlocuteur qui se réjouit de votre malheur, terminez avec un ''mais j'y retourne l'année prochaine'' plein de panache.