Guide Kyoto: les lieux à voir

Kyoto: Les choses à voir incontournables

Qui pense voyage au Japon pense souvent Tokyo, et ce sans doute au détriment d'une autre grande ville japonaise tout aussi passionnante, Kyoto.

Les principaux lieux à visiter : 

A voir absolument à Kyoto lors de votre visite :

  • Le temple Kinkaku-ji

  • Le temple Kiyomizu-dera

  • Le sanctuaire Fushimi Inari-taisha

  • Les bambous de Arashiyama

  • Gion

  • Le château Nijo-jo

  • Le temple Ginkaku-ji

  • Nishiki Market

  • Le palais Kyoto-gosho

 

Budget moyen pour une semaine :

Les prix à Kyoto sont assez élevés et il faudra prévoir un bon budget comme partout au Japon. Voici un exemple de budget moyen à confortable pour 7 jours pour une personne à Kyoto :

  • Hôtel, chambre simple ou double divisée par deux, appartement : 60 euros la nuit, 420 euros pour 7 jours.

  • Transport : 25 euros jour, 175 pour 7 jours.

  • Visites et sorties : 15 euros par jours, 105 euros pour 7 jours.

  • Repas : 25 euros par jour, 175 euros pour 7 jours.

  • Budget total : 875 euros pour 7 jours à Kyoto .

 

Y aller : 

  • Il existe des vols depuis Paris pour Osaka, ville proche ensuite de Kyoto que l’on rejoint en train.

  • Autre solution la plus classique, un vol pour Tokyo, puis transport en train pour rejoindre Kyoto.

 

Où dormir :

Ville fréquentée par les touristes, Kyoto possède une offre d’hébergement variée. Outre les hôtels classiques, citons les auberges de jeunesse ou les capsules-hôtels, les minshuku (chambres chez l'habitant), et les ryokan (hôtel traditionnel). Plus votre situation est proche du centre historique, mieux c’est à Kyoto pour faciliter visites et transport.

 

Principaux événements : 

Grande destination culturelle, de nombreux événements se déroulent à Genève, dont des expos temporaires, des concerts, des festivals, etc… A noter le Gion Matsuri, avec deux dates en juillet : le grand festival de chars de Kyoto !

 

A éviter : 

Kyoto est une ville sûre pour les visiteurs. 

 

Gastronomie : 

Profitez de votre séjour à Kyoto pour tester diverses spécialités japonaises, une cuisine d’une grande finesse et qui plus est excellente pour la santé !

 

Transport sur place :

  • Il est conseillé de se déplacer essentiellement à pied dans le centre de Kyoto

  • Notons que le centre-ville se prête à merveille aux vélos

  • Vous aurez le choix entre les deux lignes de métro et les bus pour compléter

 

Dans les environs :

A voir dans les environs proches de Kyoto : Nagoya, Osaka, Kobe, Okayama, le lac Biwa… mais encore et toujours Tokyo.

 

Quand y aller : 

Les meilleures périodes pour partir à Kyoto correspondent à avril-juillet, le printemps avec un climat agréable et les mythiques cerisiers en fleur…  Septembre-octobre est aussi une excellente saison pour Kyoto, avec un climat agréable et belles couleurs à l'automne.

 

Top 5 à voir et à faire à Kyoto

Cinq expériences et visites à ne pas manquer aux Kyoto :

  1. Méditer un long moment au sanctuaire Fushimi Inari-taisha

  2. Le quartier de Gion, le centre historique, avec les cerisiers en fleur

  3. Passer une nuit dans un beau ryokan traditionnel

  4. Se balader dans la forêt de bambous de Arashiyama

  5. Se régaler de spécialités japonaises dans un restaurant typique

 

Départ pour Kyoto

Si Tokyo représente l'exubérance de la modernité et de la technique, Kyoto demeure quant à elle plus ancrée dans le passé de l'archipel nippon : la ville possède en effet une collection de temples et monuments historiques exceptionnels, dont le Pavillon d'Or demeure le plus connu.

La visite de la ville inclut également le Temple d'Argent, les temples de Kiyomizu-dera, Ryoan-ji ou Tô-ji...

Kyoto se découvre à travers ses nombreux jardins soignés, ses quartiers agréables, mais aussi son pendant plus moderne : Kyoto reste une grande agglomération japonaise de près de 1,5 million d'habitants, où le shopping et la vie nocturne tiennent une place non négligeable.

Ce mélange des genres confère à Kyoto un charme sans pareil parmi les grandes villes japonaises.

Kyoto pratique

Comme pour tout séjour au Japon, un budget général conséquent est à prévoir pour visiter Kyoto, une ville où le niveau de vie est élevé.

Ceci est particulièrement vrai pour les hôtels, modernes ou plus traditionnels, qui sont réputés chers dans l'ensemble.

Mais qui séjourne au Japon est prévenu à l'avance sur ces questions, et ceci ne devrait pas décourager quiconque de faire le détour par l'une des plus belles villes du pays, Kyoto. Kyoto est considérée par beaucoup comme la plus belle ville du Japon. Ses dizaines de temples et de jardins lui donnent un air beaucoup plus calme et ancien que Tokyo, bien qu'il soit tout à fait possible d'y trouver de quoi satisfaire une envie soudaine de shopping ou de sortie le soir.

Parmi les incontournables de la visite de Kyoto, ce guide décrira également des lieux plus discrets, plus cachés, mais tout aussi agréables à visiter. Il est recommandé de se doter dans le premier temple un livre de calligraphies, dont il sera possible de faire remplir une page à chaque temple visité. Kyoto ne dispose pas de son propre aéroport, mais un train relie la gare principale à l'aéroport d'Osaka-Kansai.

La ville se parcourt en bus, des tickets à la journée sont disponibles dans les bus municipaux et sont recommandés pour les visiteurs.

Le Pavillon d'Or

Le Pavillon d'Or, ou Kinkaku-ji Rokuon-ji comme on le connaît au Japon, est l'un des temples les plus connus du pays. Il est constamment sous l'assaut de centaines de touristes étrangers, et c'est aussi un point d'arrêt pour les Japonais qui visitent Kyoto. L'aspect de Kinkakuji est connu mondialement : il s'agit d'un pavillon en trois étages, dont deux sont recouverts de feuille d'or, et surmonté d'un phénix doré. Il est placé au milieu d'une pièce d'eau, le lac Miroir ainsi appelé parce qu'on y voit clairement le reflet du pavillon. Il est défendu d'entrer à l'intérieur du pavillon, qui contient des reliques bouddhiques précieuses, mais des photographies sont disponibles sur le site du temple. Deux points sont préférés ... infos pratiques et réserver

Ville ancienne de Kyoto

Kyoto est considérée par beaucoup comme la plus belle ville du Japon. Ses dizaines de temples et de jardins lui donnent un air beaucoup plus calme et ancien que Tokyo, bien qu'il soit tout à fait possible d'y trouver de quoi satisfaire une envie soudaine de shopping ou de sortie le soir.... infos pratiques et réserver

Le château de Nijô

Le Nijô-jô n'est pas impressionnant comme le château de Himeji, mais il est néanmoins un détour recommandé pour le visiteur qui commence à se lasser des temples et des sanctuaires, qui sont ce que Kyoto présente comme attraction touristique principale. Le château se compose de deux séries de fortifications (chacune avec un mur et une douve), avec deux palais, le Ninomaru et le Honmaru. Le plus impressionnant, le Ninomaru, était la résidence à Kyoto des Shogun de la famille Tokugawa, et il est richement décoré avec de la feuille d'or et des panneaux coulissants peints. Le palais est presque entièrement bâti en bois de cyprès du Japon, et les sols ont été conçus pour faire du bruit dès que quelqu'un pose le pied dessus,... infos pratiques et réserver

La Tour de Kyoto

Située en plein centre de Kyoto, face à la gare, la Tour de Kyoto est idéalement placée pour observer l'ensemble de la ville. Depuis les deux observatoires, situés au sommet de la tour, à une centaine de mètres d'altitude, on peut même distinguer à l'aide des télescopes le lointain Pavillon d'Or. Les temples plus proches sont clairement visibles : Kiyomizu-dera à l'est, Tô-ji au sud, les deux Hongan-ji au nord, et même Tenryû-ji à l'ouest. Il est bien entendu recommandé de s'y rendre les jours clairs. A part l'observatoire, la tour comporte un hôtel à sa base, un restaurant, et plusieurs magasins.... infos pratiques et réserver

Kiyomizu-dera

Vaste complexe particulièrement apprécié des touristes asiatiques, Kiyomizu-dera est un temple magnifique qui surplombe la ville. Deux rues mènent à l'entrée du temple, qui sont pleines de boutiques de souvenirs principalement dédiées aux touristes. Le temple se divise en de nombreux bâtiments. La véranda principale, soutenue par des dizaines de piliers en bois, offre une vue spectaculaire sur la ville. Plusieurs points de vue ont été aménagés pour permettre aux visiteurs de s'extasier devant le paysage. La plupart des bâtiments sont richement colorés de rouge et de vert. A l'intérieur, des statues rares sont visibles, et il est possible d'en prendre la plupart en photo. Le temple tire son nom ("eau pure") d'une cascade ... infos pratiques et réserver

Tô-ji

Tô-ji, le temple de l'est, se trouve au sud-ouest de la gare de Kyoto. Le temple est doté d'un grand jardin, avec un étang et des tortues, au fond duquel se trouve une célèbre pagode à cinq étages, la plus haute du Japon. Elle est l'attraction principale du temple, reconnue à travers tout le Japon, mais Tô-ji renferme d'autres curiosités intéressantes. Le temple fait presque office de musée (et, comme dans un musée, il est interdit de prendre des photos à l'intérieur) : des statues de bouddhas et de divinités inspirées de la mythologie indienne - notamment Yakushi Nyorai représenté avec ses douze généraux autour de lui - et beaucoup d'autres artefacts anciens sont exposés dans la pénombre de trois bâtiments différe... infos pratiques et réserver

La gare de Kyoto

Récente et futuriste, la gare JR de Kyoto est l'un des centres urbains de Kyoto. C'est un quartier plus jeune que la moyenne, grâce à ses nombreuses galeries marchandes en tous genres. Le sous-sol de la gare est occupé par deux galeries différentes, et les bâtiments mitoyens qui s'étendent sur une dizaine d'étages contiennent eux aussi plusieurs grands magasins. Du côté de la sortie Hachijô, au rez-de-chaussée de la gare, une galerie plus traditionnelle aligne restaurants typiquement japonais et boutiques de souvenirs. Il est possible d'y prendre un repas rapide et bon marché, avant de prendre le bus sur l'une des nombreuses lignes qui passent par là pour à peu près n'importe quelle destination. Le quartier réunit d'autre... infos pratiques et réserver

Otagi Nenbutsu-ji

Inconnu de la plupart des guides touristiques, ce temple à moitié sauvage est pourtant un véritable trésor caché. Il faut une petite randonnée pour l'atteindre, mais dès que l'on passe les deux statues à l'aspect féroce qui gardent l'entrée, le temple est très agréable. On y est accueilli par plus de 1200 courtes statues, chacune dotée d'un caractère différent. Toutes ont été sculptées il y a quelques décennies par des amateurs sous les ordres d'un grand maître de la sculpture, Nishimura Kocho. Il est possible de passer des heures à regarder les différentes statues, sans être dérangé par quiconque. Il faut un bon moment de marche depuis la station Arashi-yama. Pour éviter de se fatiguer, il est recommandé de loue... infos pratiques et réserver

Le sanctuaire Heian Jingû

L'entrée du sanctuaire Heian Jingû ne peut pas se rater. Le torii qui sert de portail est l'un des plus grands du Japon, et sa couleur rouge le rend repérable de très loin. Le sanctuaire lui-même, une centaine de mètres derrière le torii, est également peint en rouge, avec des toitures vertes, qui lui donnent une apparence assez unique. La cour est très vaste, et l'accès y est gratuit. C'est l'accès aux jardins, derrière le sanctuaire, qui est payant. Mais le prix n'est pas considérable, et vaut amplement le spectacle. Les jardins sont divisés en quatre parties, chacune désignée par un point cardinal. Le jardin du sud est particulièrement beau le printemps avec ses cerisiers, et l'été avec ses azalées. Celui qui se trouv... infos pratiques et réserver

Nanzen-ji

Nanzen-ji est un complexe de plusieurs temples de petite taille, ce qui en fait le temple Zen le plus important du Japon. Son entrée, la porte San-mon, est l'une des trois plus larges du Japon, et est surmontée d'un étage auquel on peut accéder moyennant 500 yens, et qui contient à part des images de bouddha, d'hommes saints et bodhisattvas un superbe plafond peint. Un autre bâtiment, le Hojo ("les quartiers de l'abbé") est remarquable pour ses écrans dépeignant des paysages chinois, qui appartenaient au palais impérial. Son jardin zen de pierres et de sable est également connu. Le Nanzen-in est un des petits temples qui composent le complexe. Celui-ci est remarquable pour son étang parsemé de petits îlots, et une statue de ... infos pratiques et réserver

Eikan-do Zenrin-ji

Le Temple aux Feuilles d'Erable est l'un des plus grands temples de la secte bouddhiste Jodo. Des canards peu farouches se promènent dans les allées du parc, centré autour d'un petit lac, at autour duquel est construit le temple. Le temple est composé de plusieurs bâtiments principaux. Amida-do, le plus lointain de l'entrée, est celui qui contient la célèbre statue Mikaeri Amida, un Bouddha qui regarde en arrière. Plus haut dans la montagne, la haute pagode Taho-tô surplombe Kyoto. Miei-do contient un autel et de superbes décorations bouddhiques dorées, qu'il est malheureusement interdit de photographier. Eikando se trouve sur le circuit du Chemin de la Philosophie, il est donc conseillé de s'y rendre à pied depuis Ginkakuj... infos pratiques et réserver

Nison-in

Bâti sur les flancs d'Arashi-Yama, la montagne des tempêtes, Nison-in est un temple relativement peu fréquenté. On y vient notamment pour admirer les icônes jumelles de deux saints du panthéon bouddhique : Amida Nyoai et Shaka Nyorai. Les Japonais s'y déplacent surtout en automne pour contempler les arbres, dont les couleurs sont particulièrement réputées. Il est également permis de sonner la grande cloche en bronze du temple, laquelle a le pouvoir d'exaucer certains voeux. Pour ce faire, il faut frapper dedans avec une poutre suspendue, à la manière des rituels des moines bouddhistes qui ont lieu notamment au Nouvel An. Nison-in n'est pas très bien desservi par les transports en commun, et il faut marcher depuis la station ... infos pratiques et réserver

La forêt de bambous à Arashiyama

Non loin de la gare d'Arashiyama se trouve une forêt de hauts bambous, traversée par une large allée. Bien qu'elle ne soit pas très étendue, elle reste assez impressionnante, la hauteur de certains bambous dépassant facilement la vingtaine de mètres. Il n'est pas possible d'entrer dans la forêt elle-même, qui est protégée par des barrières elles aussi en bambou. La forêt est fréquemment traversée par des tireurs de pousse-pousse qui transportent jusqu'à deux personnes dans leur chariot. Il est possible de louer leurs services pour dix, quinze minutes, jusqu'à une heure - ils font alors visiter la forêt, et tous les environs de la gare d'Arashiyama : jusqu'à la rivière et aux ruelles. A la fin de la promenade en pousse-p... infos pratiques et réserver

Tenryû-ji

Une allée pavée mène à l'entrée principale du temple zen Tenryû-ji. Elle est longée de petits temples qui servent d'habitation à des moines, et qu'il est impossible de visiter. Le parc qui entoure le temple est réputé, il aurait été l'oeuvre de Muso Soseki, au quatorzième siècle. Le reste du temple est assez classique, mais les figures de démon en métal qui reposent sur le sol de la cour du temple sont toujours amusantes. Le parc a une sortie secondaire qui donne sur la forêt de la montagne Arashiyama. Il est possible de sortir par là, puis de découvrir dans les environs le petit temple Jojakko-ji, avec sa petite cascade, ou le parc d'Arashiyama situé derrière le temple. L'entrée de temple fait presque face à la gare... infos pratiques et réserver

Distractions à Shijô-Kawaramachi

Shijô-Kawaramachi est l'intersaction entre deux avenues principales de Kyoto : Shijô-dôri ("la quatrième avenue") et Kawaramachi-dôri, une rue qui longe la rivière Kamo-gawa. C'est entre ce croisement et le croisement entre Kawaramachi-dôri et Sanjô-dôri que se concentre toute une partie de la vie de la ville. C'est là que l'on trouve les grands magasins, galeries commerciales, ainsi que des distraction japonaises classiques telles que des arcades de jeux ou des karaokes (le plus grand d'entre eux, le Shidax, ne peut pas se rater). L'avenue regorge également de restaurants de très bonne qualité : sushis, cuisine traditionnelle japonaise, mais il y a aussi un glacier, plusieurs fast foods... Les allées perpendiculaires à Kawa... infos pratiques et réserver

Pontochô

Pontochô est un quartier nocturne, coincé entre la rivière Kamo-gawa et Kawaramachi-dôri, et s'étendant de Shijô à Sanjô. L'entrelacs de ruelles serrées n'est pas forcément rassurant, mais le quartier est extrêmement sûr et calme. De petites portes s'ouvrent sur des restaurants, qui peuvent aller du yakitori bon marché au restaurant de haute qualité et hyper-select - c'est pourquoi il vaut mieux regarder le menu à l'entrée et s'abstenir s'il n'y en a pas. On trouve aussi des salons de thé. Pontochô a aussi été un quartier de geisha, et il est possible (bien que très rare) d'en voir. Certains établissements sont des maisons de geisha, et il est évidemment très coûteux de louer les services d'une d'entre elles. D'aut... infos pratiques et réserver

Le sanctuaire Yasaka

Yasaka est l'un des très rares sanctuaires shintoïstes de Kyoto, pourtant réputée pour ses temples bouddhistes. C'est pourtant l'un des plus importants bâtiments religieux de la ville : de là part, chaque année, la Gion Matsuri, une fête vieille de plus de mille ans. Dans l'allée à l'entrée du sanctuaire se trouvent de nombreux étals qui vendent des souvenirs "typiquement japonais", mais souvent pour un prix élevé. Dans la cour, il est possible d'acheter des prédictions, ou des porte-bonheur. Comme dans les temples, il est aussi possible de faire ajouter une calligraphie portant le nom du sanctuaire à un livre de calligraphies. Le sanctuaire est aussi proche du parc Maruyama, particulièrement joli en mars et en avril, lor... infos pratiques et réserver

Ninna-ji

Le temple Ninna-ji n'est pas souvent visité par les touristes, bien qu'il soit intéressant. L'accès aux cours du parc est gratuit (bien que l'accès au temple lui-même ne le soit pas), et permettent de profiter de plusieurs attractions assez uniques. Ainsi, une pagode à cinq étages trône au milieu d'un bosquet de cerisiers nains. Le temple est décoré de panneaux coulissants dorés et peints. Derrière le temple, dans les collines, se trouve une reproduction du célèbre pèlerinage de Shikoku, qu'il est possible de parcourir en moins de deux heures. C'est un petit trajet amusant, qui permet de se mettre dans la peau d'un de ces pèlerins bouddhistes qui font le tour de Shikoku en passant par 88 temples en un mois ou deux. Il est c... infos pratiques et réserver

Daitoku-ji

Daitokuji est un large complexe de 25 petits temples, qui réunis forment une sorte de village bouddhique. Il n'est pas possible et pas forcément intéressant de tous les visiter, à moins d'être passionné d'architecture zen, mais certains temples présentent des particularités. Ainsi, Koto-in est particulièrement beau en novembre, quand les feuilles de ses érables changent de couleur et se mettent à tomber. Daisen-in possède un jardin de pierres et de sable dans le même style de celui de Ryôan-ji, mais sans la même foule, ce qui peut faire un plus. Ryôgen-in est doté du plus petit jardin zen du monde, Un parcours recommandé serait de se rendre à Daitoku-ji après Jingo-ji, et avant Kinkakuji, le Pavillon d'Or; Les visiteur... infos pratiques et réserver

Jingo-ji

C'est en partie parce qu'il est en retrait, perché sur le mont Takao, que le temple Jingo-ji n'est pas souvent visité par les touristes. Ce qui est dommage : Jingo-ji présente un paysage à couper le souffle, un décor incroyable, au dessus de la rivière Kiyotaki-gawa et de la vallée dans laquelle se trouve le petit village de Kiyotaki. C'est surtout en été, quand il est agréable de se promener dans la montagne, et en automne quand les feuilles changent de couleur, que Jingo-ji reçoit le plus de visiteurs japonais. Les arbres, en particulier ceux qui bordent les marches qui mènent au temple, se colorent tous à une date différente, et l'on obtient de magnifiques dégradés et contrastes entre les rouges, les jaunes, et les verts... infos pratiques et réserver

Rakushisha

Non loin des calmes contreforts de la montagne Arashiyama, Rakushisha est un petit îlot de tranquillité dans Kyoto. C'est l'ancienne demeure d'un célèbre poète de Haiku, Mukai Kyorai, qui l'a bâtie avec de l'argile il y a près de quatre siècles. Rakushisha est un haut lieu de la poésie japonaise, et on peut y voir des Japonais qui s'essaient à l'art du Haiku installés sur les bancs ou les pierres du petit jardin. Certaines pierres comportent des inscriptions : ce sont des poèmes rédigés par le maître de Kyorai, Matsuo Basho. A l'intérieur de la hutte de Kyorai, d'autres Haiku sont calligraphiés, et des monuments en l'honneur de Kyorai et Basho peuvent être trouvés. Il n'est peut-être pas intéressant de se déplacer po... infos pratiques et réserver

Le Pavillon d'Argent

Moins connu et moins visité que son homologue doré, le Pavillon d'Argent (Ginkaku-ji Jishô-ji comme on l'appelle en Japonais) est d'un genre tout à fait différent. Le temple n'est pas décoré d'argent, son surnom lui vient de la couleur du sable utilisé dans le jardin quand la lune vient se refléter dessus. Ginkakuji est un temple zen, décoré avec un jardin de sable et de pierres. Un cône de sable tronqué se trouve à l'entrée, il est dit qu'il symbolise le mont Fuji. Le sable et les bâtiments du temples sont eux-mêmes perdus dans un jardin de mousses, parsemé de petits points d'eau. Il est possible de voir une partie de la ville depuis le chemin dudit jardin, qui monte sur quelques centaines de mètres dans la montagne. Le... infos pratiques et réserver

Le Chemin de la Philosophie

Le chemin de la Philosophie est un parcours célèbre, qui longe plusieurs temples du nord-est de Kyoto. Ainsi appelé car un philosophe Japonais renommé, Kintaro Nishida, aimait à marcher sous ses cerisiers, il relie le Pavillon d'Argent, Ginkakuji, au nord, au sanctuaire Nyakuoji Jinja au sud. Toutefois, on peut poursuivre la route vers le sud, passant par Eikand, Nanzen-ji, et même éventuellement finir la route à Heian Jingû. La route se commence après avoir visité le Pavillon d'Argent. Elle suit un petit canal bordé de cerisiers nains. Sur le chemin, on peut trouver de nombreux petits temples, mais certains ne sont pas forcément ouverts tous les jours. Notable toutefois, le Honen-in expose parfois des oeuvres d'art japonais. ... infos pratiques et réserver

Ryôan-ji

Si le nom de Ryôan-ji n'est pas forcément célèbre, le jardin de pierres et de gravier du temple est quant à lui l'un des symboles de la philosophie zen, et même du Japon en général. Très visité par les bouddhistes Japonais, la petite cour aux quinze pierres est l'attraction principale du temple. Les pierres sont disposées en sorte qu'il soit impossible de voir les quinze à la fois. La simplicité, ainsi que la beauté de ce jardin ont fait qu'il a toujours fait l'objet d'une fascination étrange, et qu'il est aujourd'hui considéré comme une oeuvre d'art majeure dans la culture japonaise. Le temple lui-même est perdu au milieu d'un grand parc d'un style tout à fait différent du paysage sec du jardin de pierres. En y flânant... infos pratiques et réserver

Gion

Gion est réputé pour être un quartier ancien de Kyoto. On y trouve effectivement des bâtiments à l'architecture traditionnelle, des boutiques de spécialités. C'est aussi là qu'on a le plus de chances (même si elles demeurent minces) de voir des geisha : une école de geisha (où il est impossible d'entrer) se trouve dans Gion, et il arrive d'en voir, seules ou en groupe, se dirigeant chez des clients le soir. La plupart des ochayas de Gion, c'est à dire, les établissements où se rendent les geisha, sont des lieux très privés et très exclusifs ; y entrer nécessite d'être invité par une connaissance. Gion le jour est assez calme, dès qu'on rentre dans les ruelles. Seule Shijô est très fréquentée, en partie parce qu'ell... infos pratiques et réserver

Pavillon de la cloche (temple de Kiyomizu-dera)

Le pavillon de la cloche est un bâtiment essentiel au rythme de la vie monastique. Il contient une cloche, qui, frappée par un maillet de bois, indiquait les heures de la journée. Une inscription permet de la dater de 1478, alors que le pavillon lui-même date de 1596.... infos pratiques et réserver

Temple Jizoin (Tsubaki-dera au temple de Kiyomizu-dera)

Le temple Jizoin est en réalité une tour à trois étages, nommée en japonais : « sanju-no-to » c'est-à-dire “tour à trois toits”. L’édifice est entièrement en bois et repose sur un socle de pierre. Cette pagode fut reconstruite en 1633, et largement restaurée en 1987. Ce type de construction nous séduit beaucoup par son élégance et correspond à l'imaginaire que l'on se fait des paysages d'Extrême-Orient. La pagode est une tour géante qui abrite des reliques saintes.... infos pratiques et réserver

Boutique Dintora

La boutique Dintora propose épices et condiments conditionnés dans des pots en bambou qui constitueront une bonne idée de souvenir à rapporter. De plus, c'est la seule maison qui réalise des crèmes glacées onctueuses et épicées.... infos pratiques et réserver

Boutique Konnyamonja

L'épicerie Konnyamonja est la spécialiste des mets à base du lait de soja. Elle propose de délicieux cubes de Tofu frits, ainsi qu'une grande variété de spécialités comme des cakes et crèmes glacées au lait de soja.... infos pratiques et réserver

Villa impériale de Shugaku-in

La Villa impériale de Shugakuin fut construite au 17e siècle sous le shogunat des Tokugawa pour servir de retraite impériale. Ses magnifiques jardins-promenades sont les plus vastes de Kyoto, avec une superficie impressionnante de 28 hectares.... infos pratiques et réserver

Temple Kodaiji

Le temple de Kodai-ji est l'un des temples les plus saisissants de Kyoto. La construction de ce temple, en 1605, a été financée par les Tokugawa, une illustre famille de shoguns. Son architecture magnifique et complexe en ont fait un monument vénéré dans le monde entier. Malgré les incendies, le temple de Kodai-ji reste en excellent état et est considéré comme l'une des propriétés culturelles les plus importantes du Japon. Son jardin a été à l'origine construit au château de Fushimi et fût transféré à Kyoto par la suite. Le temple de Kodaiji est aussi très célèbre pour ses objets exposés.... infos pratiques et réserver

Pagode Yasaka (Temple yasaka)

La pagode Yasaka date de 589 et est l’une des bâtisses les plus anciennes de Kyoto. Elle mesure 46 mètres de haut et est rattachée au temple Yasaka. Elle est “plantée” dans les habitations et un jardin japonais borde sa base. Dans l’art japonais des ukiyo-e, la pagode Yasaka est souvent représentative de Kyoto. Cette pagode faite en bois est érigée en hommage à Bouddha, et est remarquable par le fait que ce trouvant dans un endroit propice aux tremblements de terre, elle ne s’effondre pas. L’intérieur est aussi étonnant : on y retrouve quatre statues de bouddha tournées vers les 4 points cardinaux.... infos pratiques et réserver

Temple Higashi-Honganji

Le temple Higashi-Honganji est le plus vaste édifice en bois de la ville. Ce temple fut édifié en 1602, sous le patronage du shogunat Tokugawa. Les bâtiments actuels datent de 1895.... infos pratiques et réserver

Musée du Costume

Si vous voulez tout connaître sur les vêtements japonais, visitez ce petit musée du costume qui propose des collections qui s'étendent de la préhistoire jusqu'à l'ère Meiji.... infos pratiques et réserver

Théâtre Minamiza

Le théâtre Minamiza ets le plus vieux théâtre du Japon et fut construit en 1615. Toute l'année y sont donnés des spectacles traditionnels.... infos pratiques et réserver

Temple Entsuji

Le jardin paysager du temple Entsuji est fait de pierres et de mousses et date du 17e siècle. Il utilise le mont Hiei comme arrière-plan.... infos pratiques et réserver

Villa Hakusasonso

Le jardin paysage de la villa Hakusasonso a été créé en 1915 par Hashimoto Kansetsu, un célèbre peintre contemporain.... infos pratiques et réserver

Temple Manshuin

Le jardin sec du temple Manshuin, créé au 17e siècle, recèle des raretés comme le bassin de purification gravé de hiboux sur ses quatre côtés, ou une peinture donnant l'impression de voler au dessus des îles de la Grue et de la Tortue.... infos pratiques et réserver

Musée du Manga

Le musée du Manga de Kyoto est un musée qui conserve et expose tout ce qui concerne le manga. Plus de 200 000 objets y sont exposés, parmi lesquels figurent des magazines de l'époque de Meiji, des œuvres modernes populaires mais aussi des oeuvres provenant de divers pays. Ce musée a été ouvert le 25 novembre 2006 et collectionne des objets précieux sur le manga.... infos pratiques et réserver

Temple Myoken-Ji

Myoken-ji est un temple de la secte Nichiren. Il fut construit par Nichizo, disciple de Nichiren, sous le règne de l'Empereur Godaigo. Le temple détient de nombreux trésors, témoins de son histoire, tel que le Mandala Honzon, objet principal du culte dans la secte Nichiren, des documents anciens, des textes sacrés, et des peintures. Parmi ces oeuvres d'art se trouvent 1,656 manuscrits.... infos pratiques et réserver

Itinéraires et lieux touristiques à Kyoto: que voir à Kyoto?

Comparer les hôtels à Kyoto jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Télécharger les guides gratuits pdf Kyoto

Kyoto

Kyoto, ses temples, ses jardins, ses monts

Télécharger le guide

Télécharger les Audio guides gratuits MP3 à Kyoto

Tous les audioguides

Guide et avis voyageurs qui voyagent à Kyoto

  1. Image
    lulucastaniette| 25/03/2020
    je sais pas publié sur Le Chemin de la Philosophie

    jaime bien wouech

  2. Image
    voyageur| 17/05/2017
    Quelles est la salle de jeux vidéo la plus grande de Kyoto? publié sur Kyoto

    Salle de jeu vidéo Japon. A Kyoto, je ne sais pas, mais à Tokyo, c'est la salle JoyPolis, située sur l’île artificielle d’Odaiba, Joypolis est la plus grande salle d’arcades du Japon, ouverte par SEGA en 1994. Sinon ne manquez pas d'aller faire un tour dans le salles de pachinko, cette sorte de flipper croisé avec une machine à sous. Les salons de pachinko se caractérisent par leurs allées étroites de machines clinquantes et par le bruit assourdissant des billes proj ... [Lire plus]

  3. Image
    voyageur| 02/03/2017
    Quel budget prévoir pour un voyage tout compris de deux semaines à Kyoto? publié sur Kyoto

    Budget pour un voyage à Kyoto Salut, un voyage de deux semaines à Kyoto vaut vraiment le coup, c’est une des plus belles villes du Japon. Tu peux trouver un hôtel de catégorie moyenne acceptable pour 45 euros la nuit pour deux personnes (avec un petit extra une nuit dans un Ryokan à 90 euros). La restauration peut être bon marché en dehors des restaurants mais en se faisant quand même un peu plaisir, il faut compter au moins 20/25 euros par personnes par jour. Les transports en commun ... [Lire plus]

  4. Image
    voyageur| 21/02/2017
    Quels évènements culturels peuvent motiver un voyage à Kyoto? publié sur Kyoto

    Agenda culturel de Kyoto La vie culturelle de Kyoto est marquée par trois grands festivals en plus des fêtes japonaises traditionnelles. Aoi Matsuri ou le Kamo festival se déroule le 15 mai aux sanctuaires Kamigamo et Shimogamo, il s’agit de demander de bonnes récoltes aux Dieux, vous pourrez assister à une grande parade décoré de fleurs et de feuilles de roses trémières. Gion Matsuri a lieu du 14 au 17 juillet, ce festival célèbre la victoire contre la Peste au IXéme siècle. Le 1 ... [Lire plus]

  5. Image
    voyageur| 10/02/2017
    A quelle période de l'année faut-il se rendre à Kyoto? publié sur Kyoto

    Quand partir à Kyoto? Kyoto est une ville touristique donc pour choisir quand partir il faut prendre en compte le climat mais également l’affluence touristique qui peut parfois être pénible. L’été et l’hiver sont un peu extrême au Japon et à Kyoto, mais si les températures glaciales (de décembre à février) et la chaleur moite (de juin à aout) ne vous font pas peur c’est durant ces périodes que les sites touristiques sont les plus calmes. Le printemps (mars à mai) est sans ... [Lire plus]

  6. Image
    voyageur| 06/02/2017
    Quels sont les lieux incontournables à visiter à Kyoto? publié sur Kyoto

    Les lieux incontournables de Kyoto Salut, Kyoto est une des plus belles villes du Japon (elle est niché dans les montagnes et gardent des quartiers traditionnels malgré la modernisation galopante) et plusieurs quartiers sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ne manquez pas notamment le quartier de Gion, si vous avez de la chance vous verrez d’authentiques Geishas !! Il ne faut surtout pas passer à coté des temples de la ville de Kyoto : Kiyomizu dera, le pavillon d’or (Kinka ... [Lire plus]

  7. Image
    voyageur| 05/02/2017
    Quel est le cout des transports en commun à Kyoto? publié sur Kyoto

    Budget transport en commun à Kyoto Salut, un ticket de bus à Kyoto coute généralement 220 yens (soit environ 2 euros). Je dis généralement car certains bus ne sont pas municipaux et alors le tarif varie selon le nombre d’arrêts (tu prends un ticket en montant et tu payes à la sortie dans ma machine à coté du chauffeur). Globalement, il est possible de se contenter des bus municipaux et des deux lignes de métro. Le pass pour le bus à la journée coute 500 Yens, il devient très vite ... [Lire plus]

  8. Image
    voyageur| 04/02/2017
    Où trouver un bon restaurant gastronomique pas trop cher à Kyoto? publié sur Kyoto

    Va chez Minoko dans le quartier de Gion Salut, si tu veux découvrir une variante de la cuisine Kaiseki (équivalent de la haute gastronomie au Japon) pour pas trop cher, je te conseille Minoko, une adresse incontournable à Kyoto. En plus d’un repas délicieux c’est un véritable voyage dans le temps à l’ère Edo qui vous attend. Le restaurant est aménagé et décoré dans le style sukiya-zuruki. Vous découvrirez toutes les subtilités du cérémonial du repas japonais. On vous propose ... [Lire plus]

  9. Image
    voyageur| 03/02/2017
    Que faut-il absolument gouter à Kyoto? publié sur Kyoto

    Spécialités culinaires de Kyoto, gouter la cuisine Kaiseki Kyoto est le berceau de la tradition dans le sud du Japon, même si beaucoup regrette la modernisation de la ville c’est ici que vous pourrez trouver de nombreuses traditions culinaires du Japon. Je vous conseille à Kyoto de gouter la cuisine Kaiseki (c’est un peu l’équivalent de la haute gastronomie en France). Elle se compose d’un ensemble de petits plats très raffinés qui vous offre un véritable voyage culinaire, certai ... [Lire plus]

  10. Image
    voyageur| 29/01/2017
    Ca vaut le coup d'aller à Kyoto? Comment y aller depuis Tokyo? publié sur Kyoto

    Kyoto vaut vraiment le déplacement Salut, oui Kyoto vaut vraiment le coup, c’est une des plus belles villes du Japon et plusieurs quartiers sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Niché au cœur des montagnes, c’est surtout l’occasion de visiter le Japon traditionnel. Ne manquez pas le quartier de Gion, si vous avez de la chance vous verrez d’authentiques Geishas !! Il y a beaucoup de temples à visiter : Kiyomizu dera, le pavillon d’or (Kinkakuji), le pavillon d’argent ... [Lire plus]

  11. Image
    buko| 31/10/2016
    Un restaurant traditionnel hors du commun à Kyoto au Japon, Minoko publié sur Kyoto

    Si vous êtes de passage à Kyoto ne manquez pas d’aller déjeuner chez Minoko. En plus d’un repas délicieux c’est un véritable voyage dans le temps à l’ère Edo qui vous attend. Le restaurant est aménagé et décoré dans le style sukiya-zuruki. Vous serez installé dans une des 13 salles privées ou dans la grande salle recouverte de tatamis avec une magnifique vue sur un beau jardin. Vous découvrirez toutes les subtilités du cérémonial du repas japonais. On vous proposera éga ... [Lire plus]

  12. Image
    buko| 24/10/2016
    Une boutique à la décoration exceptionnelle à Kyoto au Japon, Hanjiro publié sur Kyoto

    Hanjiro c’est une boutique de vêtement à la mode où vous trouverez de bonnes affaires si vous êtes fashion-addict mais si le shopping ne vous intéressent pas venez tout de même jetez un œil à la boutique. Au rez-de chaussée, une multitude de baignoires blanches où nagent des poissons rouges sont installés sous des vitraux. Au premier étage plus de 50 lustres éclairent la grande salle. N’hésitez pas à aller y faire un tour si vous passez à Kyoto. Pour vous mettre dans l’ambi ... [Lire plus]

  13. Image
    Un voyageur| 30/06/2011
    Vous ne pouvez venir au Japon sans voir Kyoto... publié sur Ville ancienne de Kyoto

    Vous ne pouvez venir au Japon sans voir Kyoto

Evénements et Sites sur Kyoto

Sites officiels

Les vidéos voyage de Kyoto

Vidéo Château de Nijo (Palais Ninomaru)

Le château Nijo-jo est classé au patrimoine mondial de l'humanité et est entouré de magnifiques jardins et de remparts de pierres qui rappellent ceux du palais impérial de Tokyo. Outre son é

Vidéo Palais impérial

Le palais impérial possède un joli parc. Les cérémonies d'intronisation de tout nouvel empereur se déroulent en ce lieu.

Vidéo Musée du Manga

Le musée du Manga de Kyoto est un musée qui conserve et expose tout ce qui concerne le manga. Plus de 200 000 objets y sont exposés, parmi lesquels figurent des magazines de l&

Vidéo Grand magasin Daimaru

Cette enseigne Daimaru naquit de la fusion de la boutique Dai Monjiya, de la boutique Matsuya et de la maison Daimaruya. C'est une des plus importantes chaînes dans le commerce de détail au Japon. L

Toutes les vidéos de Kyoto