Doubs 2020:
Tourisme / à voir / faire,
y aller, pratique, où dormir?

Bons plans Doubs: tops lieux Hôtels Doubs Vols Doubs

Doubs Top 20 sites touristiques & incontournables


  • Citadelle de Besançon

    Premier site touristique franc-comtois, la citadelle de Besançon, restaurée et en parfait état de conservation, est depuis juillet 2008 inscrite au patrimoine mondial de l'... plus

    Le joyau du Doubs

  • La grotte d'Osselle

    A seulement 16 kilomètres de Besançon, à cheval entre le Doubs et le Jura, la grotte d'Osselle est l'une des plus anciennes grottes connue avec celle d'Antiparos en Grèce.... plus

    Une grotte historique

  • La Saline Royale d'Arc et Senans

    A proximité de Besançon ( environ 35 kilomètres) et classée patrimoine mondial de l'Unesco, la Saline Royale d'Arc et Senans est un chef-d'oeuvre d'audace et d'utopisme de... plus

    Architecture et utopie

  • Le château de Joux

    Au coeur du massif du Jura, face à la ville de Pontarlier, trône le château médiéval de Joux. Mentionné dès le XIème siècle, reconstruit au XIIème par la famille des... plus

    La Cluse et Mijoux

  • Le gouffre de Poudrey

    A 24 kilomètres de Besançon, près d'Etalans plus précisément, a été découvert en 1899 le très impressionnant gouffre de Poudrey. Comptant parmi les plus importants d'... plus

    L'un des plus vastes gouffre d'Europe

  • Metabief

    Metabief, c'est 26 pistes de ski alpin dont 5 vertes, 8 bleues, 11 rouges et 2 noires, qui permettent de s'éclater en famille à 1000 m d'altitude dans un décor grandiose pu... plus

  • L'Eglise Saint-Bénigne

    Cette église datant probablement du Xème siècle est classée monument historique. Au coeur de la ville de Pontarlier et à quelques mètres du Doubs, elle a conservé un an... plus

    Pontarlier historique

  • Mont d'Or

    A environ 1461 mètres ( ou 1463 mètres, il existe en effet une controverse scientifique à ce sujet) et à seulement quelques kilomètres de la ville de Pontarlier culmine ... plus

    Le point culminant du Doubs

  • La forêt de Chailluz

    A deux pas de l'agglomération bisontine et sur 1673ha, s'étend la forêt de Chailluz. Entre 319 et 619 mètres d'altitude, elle offre de nombreux circuits de randonnée péd... plus

    Le poumon de Besançon

  • Le lac Saint-Point

    Le lac Saint-Point, appelé également lac de Malbuisson, est le 4ème plan d'eau naturel de France. A seulement 15 kilomètres de Pontarlier, à 1000 mètres d'altitude et su... plus

    Le lac de Malbuisson

  • Château de Moncley

    Appartenant à la famille De Santans depuis ses premiers jours, le château a été construit à partir de 1778 et domine la vallée de l'Ognon. L'architecture est néo-classi... plus

    Un château unique en Franche -Comté

  • L'abbaye et le cloître de Montbenoît

    L'abbaye de Montbenoît se situe dans le petit village du même nom, village de 219 habitants au coeur de l'originale «République du Saugeais » dont il est la capitale. L'... plus

    La capitale du saugeais

  • Lods

    Prononcé « Lo », l'unique village du Doubs classé parmi les plus beaux villages de France est chargé d'histoire. Situé dans la féerique vallée de la Loue et travers... plus

    Un village historique

  • Horloge astronomique de Besançon

    L'horloge de la cathédrale Saint-Jean de Besançon est un véritable chef d'oeuvre de technologie. Construite par Auguste-Lucien Vérité, célèbre maître horloger (concept... plus

    Art et technologie

  • Le palais Granvelle

    C'est dans l'artère principale de Besançon que Nicolas Perrenot de Granvelle, conseiller et homme de confiance de l'empereur Charles Quint, a fait construire entre 1534 à ... plus

    Un joyau Renaissance

  • Baume-les-Dames

    Entre Montbéliard et Besançon et au coeur de la vallée du Doubs, Baume-les-Dames est riche de son patrimoine architectural. D'anciennes bâtisses jalonnent la ville, et les... plus

    Un village chargé d'histoire

  • Chapelle Notre-Dame de l'Espérance

    La chapelle Notre-Dame de l'Espérance a été édifiée en 1861, sur l'initiative d'un curé de la région souhaitant remercier la Vierge Marie d'avoir épargner Pontarlier ... plus

    La chapelle protectrice de Pontarlier

  • Mouthier-Haute-Pierre

    Le village de Mouthier-Haute-Pierre a pour cadre la reculée de la Loue et se niche au pieds de falaises abruptes. Né de la réunion de deux villages, Mouthier et Haute-Pier... plus

    Un village au coeur des montagnes

  • Mouthe

    Situé dans le Doubs, non loin de la frontière suisse, c'est dans le val du même nom que se trouve Mouthe, et à quelques kilomètres de la source du Doubs, en pleine nature... plus

    « La petite Sibérie »

  • Le Saut du Doubs

    L'impressionnant Saut du Doubs est le site naturel le plus fréquenté de Franche-Comté, et vous comprendrez pourquoi en découvrant ses chutes vertigineuses, hautes de 27 m... plus

    « Grand site National »

Voir les 58 sites touristiques dans le Doubs

Tourisme Doubs: Pourquoi visiter Doubs? Guide de la visite du Doubs

Le département du Doubs (25) se trouve en Franche-Comté, sa préfecture est Besançon (116100 habitants).

Amies en Franche comté, un réseau de chambres d’hôtes sympathiques en Franche Comté

Amies en Franche Comté est un réseau de chambre d’hôtes et de gîtes d’étapes chaleureux créés par des femmes de Franche Comté. Pour découvrir cette région proche de la nature, riche en visites et hautement gastronomique, n’hésitez pas à choisir un hébergement de ce réseau. L’accueil est chaleureux et authentique, les conseils de visites ou de restaurants avisés. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre le Doubs, la Haute Saône et le Jura. Vous pourrez les contacter grâce à leur site internet : http://www.amiesenfranchecomte.com/.

Le Château de Belvoir

Le petit village de Belvoir abrite le château de même nom, datant de la fin de 1224. Ce château, initialement château fort, est situé sur un promontoire rocheux dominant tout le village. Le château de Belvoir est ouvert aux visites tous les jours de la semaine (durant les mois de Juillet et d’Août) de 10h à 11h30 et de 14h à 17h30. La visite, gratuite pour les moins de 12 ans, coûte 5 € (incluant une visite guidée des lieux). Cette visite vous permettra de découvrir la collection d’armes exposée au château, très intéressante. Le château a été entièrement rénové et meublé avec un mélange d’anciennes pièces et de nouvelles trouvailles, grâce au peintre Pierre Jouffroy, dans les années 50. Ce monument a été inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 56. La vue est superbe depuis le promontoire sur les paysages du Doubs ainsi que du massif jurassien.

Le potager d’une curieuse dans le Doubs

Plus de 800 espèces de plantes différentes sont réunies dans ce jardin d’acclimatation situé à 700 mètres d’altitude. On y trouve de très nombreuses variétés de légumes (certains même sont très anciens, exotiques ou même inconnus !) La visite de ce potager se fait avec la compagnie de la propriétaire des lieux qui n’hésitera pas à vous livrer ses secrets de jardinage ou à vous raconter les histoires de certains régimes alimentaires successifs ces derniers siècles. La visite coûte 10 € (pensez à réserver avant). Vous aurez le droit de déguster certaines des spécialités du potager. Dans ce véritable village abritant une septantaine d’habitants, il est possible de déguster un vrai repas, sur place, avec les fruits et légumes du potager. Ce menu découverte vous coûtera 33 €. Ouverture au public de Juin à fin Octobre.

La Saline royale d’Arc et Senans

La Saline royale d’Arc et Senans a été construite au XVIIIéme siècle par l’architecte visionnaire Claude Nicolas Ledoux. Si vous êtes de passage dans le Doubs, n’hésitez pas à venir découvrir cette architecture étonnante. C’est Louis XV qui charge Claude Nicolas Ledoux de concevoir et de construite la saline d’Arc et Senans qui devait remplacer les installations vieillissantes de Salins les Bains et de Lons le Saunier. L’architecte va créer un projet monumental et original. L’architecture somptueuse était très inhabituelle pour un usage industriel. Les bâtiments forment un demi-cercle parfait, l’alignement et la symétrie a tous les points de vue est la caractéristique de cette architecture utopiste et idéaliste. Malheureusement l’activité périclite rapidement car le rendement des installations n’est pas bon mais il reste aujourd’hui ce magnifique ensemble architectural que vous pourrez visiter. Après une destruction partielle dans les années 1920, les bâtiments sont rachetés par le département du Doubs qui les restaure. Il abrite des réfugiés politiques espagnols en 1938 puis une batterie de la DCA en 1939 avant de devenir un camp pour les tsiganes. C’est seulement à partir des années 1970 qu’elle devient un centre culturel. Aujourd’hui, elles sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, elles abritent le musée Ledoux et des expositions temporaires, notamment d’Art Contemporain. Vous les trouverez facilement à Arc et Senans que vous pourrez rejoindre en voiture ou en train (la gare est proche de la saline). Arc et Senans se situe à 35 kilomètres au sud/ouest de Besançon. Pour préparer votre visite et en connaître un peu plus sur la Saline royale, rendez vous sur le site internet officiel : http://www.salineroyale.com/.

Découvrez la Franche Comté, une région magnifique

Riche de son patrimoine naturel, de son patrimoine historique et de son patrimoine gastronomique la Franche Comté est une région aux multiples atouts. Partez skier, suivez la route des fromages ou des vins, découvrez les magnifiques salines d’Arc et Senans ou de Salins les Bains, découvrez la chapelle Notre Dame du Haut de Le Corbusier, randonnez dans le parc du Haut Jura… . Dans le Doubs, découvrez Besançon et sa citadelle puis partez découvrir les magnifiques salines royales d'Arc et Senans ou celles de Salins les Bains où vous pourrez également faire une cure thermale. Plus à l'est, découvrez la belle vallée de la Loue et arrêtez vous à Ornans pour visiter la maison natale de Courbet. Continuez jusqu'à Pontarlier dans le Haut-Doubs et allez visiter le château de Joux. Ne manquez pas le lac de Saint-Point, l'un des plus grands lacs naturels de France. En remontant vers le nord, découvrez le territoire de Belfort en passant par Montbéliard. Arrêtez vous également à Ronchamp, pour découvrir la chapelle Notre Dame du Haut construite par l'architecte moderne Le Corbusier. A Belfort, visitez la citadelle et le musée d'Art moderne. Continuez en Haute-Saône où vous pourrez visiter Filain, le château d'Oricourt, Moncley, Presmes, Gy, Gray et Champlitte. Dans le sud de la Franche Comté, découvrez le Jura. Profitez des stations de ski de fond aux Rousses ou à Métabieff. Promenez vous dans le parc naturel du Haut Jura, découvrez le lac de Vouglans, le Mont d'or... . A l'ouest du Jura, visitez Lons le Saunier. Découvrez la Bresse jurassienne dans les environs de Dôle, ne manquez pas les Salines à Salins les Bains et l'abbaye de Baume les Messieurs. Bon séjour en Franche Comté, pour préparer vos visites rendez vous sur le site internet de l’office de tourisme de Franche Comté : http://www.franche-comte.org/.

Assister ou participer à la Transjurasienne, course de ski de fond mythique dans la Jura

Depuis 1979, la Transjurassienne (qui s’appelait à l’origine Progressime) est une course de ski de fond de 76 kilomètres qui traverse le Jura, le Doubs avec une incursion en Suisse dans la vallée de la Joux. Cette course rassemble aujourd’hui plus de 4 000 participants et des milliers de spectateurs. C’est le plus grand évènement nordique d’Europe. C’est une course difficile qui rassemble meilleurs fondeurs du monde entier mais également des amateurs qui tentent le défi. Elle relie Lamoura à Mouthe en passant par Prémanon, Les Rousses, Bois d’Amont, Le Brassus, Bellefontaine, Chapelle des Bois, le Pré Poncet, Chaux Neuve et la Petite Chaux. Vous pourrez assister aux performances des fondeurs mais également tenter votre chance. D’accord pour la transjurassienne il faut être très entrainé, c’est la deuxième plus longue course de fond au monde après le Vasaloppet en Suède (90 kilomètres), mais il ya des épreuves plus facile organisé en même temps (une de 54 kilomètres, une de 50 kilomètres, une de 25 kilomètres et une de 10 kilomètres, sans compter la Transjeune le premier mercredi de février). Les principales difficultés sont les fortes montées (comme la célèbre côte des Ministres ou la montée du Risoux), des descentes rapides et sinueuses et des températures rigoureuses. La course a généralement lieu début février (le 13 février en 2011). Si vous ne pouvez pas participer c’est en tout cas un beau spectacle et une belle fête. Pour plus d’informations rendez vous sur le site internet de la transjurassienne : http://www.transjurassienne.com.

Skier dans le Jura : les Rousses, Lamoura, Prémanon, Bois d’Amont…

Le massif du Jura est moins haut que les Alpes ou les Pyrénées mais la rudesse du climat garantie un bon enneigement (d’octobre à mai). Les montagnes sont douces et le Jura est plus réputé pour le ski de fond ou les balades en raquette que pour le ski alpin mais il y a tout de même des domaines de ski alpin, notamment aux Rousses, à Métabieff Mont d’Or, Monts Jura, Prémanon ou Lamoura. Pour le ski de fond pas de soucis, le Jura compte plus de 1000 kilomètres de pistes. Vous pourrez skier entre les villages jurassiens dans les belles forêts d’épicéas. Laissez-vous également tenter par les raquettes, le chien de traîneau, les randonnées équestres hivernales ou le ski Joering (ski tracté par un chien de traîneau ou un cheval). C’est une magnifique région qui vous attend et que vous pourrez parcourir à ski. Les stations les plus belles pour le ski de fond sont : Arsure-Arsurette, Bellefontaine, Chapelle des Bois, Foncine le Haut, La Fuvelle, les Combes, Longcochon, les Plans d’Hotonne, Prénovel/Les Piards… . Il y a plus de 50 stations de ski (principalement de ski nordique), ce sont généralement des petites stations conviviales idéals en famille. En février, vous pourrez assister ou participer à la Transjurassienne, c’est une course de ski de fond de 76 kilomètres qui traverse le Jura, le Doubs avec une incursion en Suisse dans la vallée de la Joux. Cette course rassemble aujourd’hui plus de 4 000 participants et des milliers de spectateurs. C’est le plus grand évènement nordique d’Europe. C’est une course difficile qui rassemble meilleurs fondeurs du monde entier mais également des amateurs qui tentent le défi. Elle relie Lamoura à Mouthe en passant par Prémanon, Les Rousses, Bois d’Amont, Le Brassus, Bellefontaine, Chapelle des Bois, le Pré Poncet, Chaux Neuve et la Petite Chaux. N’hésitez pas à venir admirer les performances des fondeurs. Pour préparer vos vacances de ski dans le Jura, rendez vous sur le site internet de l’office de tourisme du Jura : http://www.jura-tourism.com/. Bonne glisse !

A propos de Nans-sous-Sainte-Anne

Nans-sous-Sainte-Anne est un joli village caché les forêts profondes du Doubs. Il compte seulement 130 habitants. Il attire les visiteurs désireux de faire de la randonnée dans la région car c'est définitivement une excellente base avec de très belles balades à faire, et il y de nombreuses rivières et grottes à proximité. De plus il est possible d'y louer chevaux et ânes, et de pratiquer des activités genre : parapente, natation, tennis, canoë-kayak et vélo. Pour l'hébergement, vous pouvez vous diriger vers l'hôtel de la poste ou bien vers l'un des B&B dans le village.


La carte du Doubs et ses environs

Conseils et FAQ sur le Doubs

Votre question

Télécharger les guides gratuits pdf Doubs