Carte Madrid

Madrid, la capitale de l’Espagne, renferme un grand nombre de sites et d’infrastructures touristiques. Elle se trouve au cœur de la péninsule ibérique, à environ une cinquantaine de kilomètres au sud de la Sierra de Guadarrama. Elle est située à une altitude de 667 mètres, faisant d’elle l’une des plus hautes capitales européennes. C’est une ville riche en histoire qui possède de nombreux monuments, musées et lieux à ne pas manquer. On peut citer par exemple le Centre d’art de Reina Sofia, situé en face de la gare d’Atocha. Ce musée expose des œuvres d’art de peintres célèbres tels que Pablo Picasso.

Pour ne pas vous perdre, vous pouvez vous rendre à l’Office du tourisme de Madrid dès votre arrivée et y trouver une carte de la ville, ainsi que les informations nécessaires sur les itinéraires à emprunter. Vous pourrez également vous procurer une carte dans d’autres endroits, comme à l’aéroport, dans le terminal T1 et le terminal T4. Il faut aussi prévoir une carte routière, qui donne le plan des transports en commun, qui est disponible en ligne. Vous pouvez d’ores et déjà prévoir de vous déplacer en bus, en train, en métro, en taxi ou en cercanias, un réseau de train de banlieue de Madrid.

 

Carte du centre de Madrid

Source : http://www.informagiovani-italia.com

Carte de Madrid en Espagne

Source : http://www.newsroads.com

Plan Metro de Madrid

Source : http://www.metrodemontreal.com

Itineraire bus touristique de Madrid

Source : http://www.dynamic.viator.com


Les lieux du guide Madrid
Musée national du Prado

Le Museo Nacional Del-Prado est situé à Madrid en Espagne. Il s’agit de l’un des plus importants musées picturales au monde. On y trouve des peintures françaises, espagnoles, italiennes, flamandes et allemandes couvrant une période allant du XIVème siècle jusqu’au XIXème siècle. La collection s'articule autour de huit sections: Peinture Espagnole  Peinture Flamande  Peinture Allemande  Arts Décoratifs  Peinture Italienne  Peinture Française  [...]

Musée Thyssen-Bornemisza

Le Museo Thyssen-Bornemisza se trouve à Madrid en Espagne. Le principal atout de ce musée c’est qu’il abrite sous le même toit de l’art ancien, contemporain et moderne. C'est, avec le Prado et le musée Reina Sofia, l'un des éléments qui confère au Paseo del Prado une renommée artistique unique au monde. La collection Thyssen - Bornemisza a été exposée au grand public à Madrid en 1992 après avoir été déplacée de la Villa Favorita à Lugano. En 1993, [...]

Quartier de Malasana

Le quartier dit de Malasaña est en réalité le quartier de Maravillas. Son nom populaire vient de Manuela Malasaña, une jeune fille de 15 ans qui habitait ici et qui fut tuée durant les événements du 2 mai 1808, la journée du soulèvement des madrilènes contre les troupes de Napoléon. Le centre névralgique de ce quartier est la Plaza del Dos de Mayo, un endroit agréable pour y boire un verre l'après midi. Malasaña est, pendant la journée, un quartier rempli de bars à tapas et à bières, dans une ambiance castizo typiquement madrilène. Le soir, il se transforme et se laisse rythmer par la musique rock [...]

Musée national et centre d'art de la Reine Sofia

Le Musée Reina Sofia appartient à l'axe artistique du Paseo del Prado, et se situe à proximité des musées del Prado et de Thyssen -Bornemisza. Cette institution, vouée à l'art contemporain, a pour origine le Centre d'Art Reina Sofia inauguré en 1986 où avaient lieu uniquement des expositions temporaires. Il fut déclaré musée national en 1988 et sa collection permanente fut inaugurée en 1992. L'activité du musée se résume à l'exposition de ses collections, l'organisation d'expositions temporaires et à la réalisation de programmes de formation et de promotion de l'art contemporain. Le musée est installé [...]

Parque des Retiro

Le plus célèbre parc de la ville fut conçu comme espace de loisirs pour la royauté. Le Real Sitio del Buen Retiro fut construit sur l'initiative du comte-duc de Olivares, favori du roi Philippe IV. L'ensemble composé d'un lac, et agrémenté de jardins fut inauguré en 1631. Le palais royal fut bâti entre 1632 et 1640. Mais malheureusement, pendant la Guerre d'Indépendance en 1812, les troupes françaises installèrent leur quartier général dans ces jardins et les affrontements provoquèrent la destruction du palais. Il ne resta alors que le Salon de Reinos, actuel Musée de l'Armée et le Casón del Buen [...]

Plaza de Toros de las Ventas

Sans doute l'une des plus importantes places d'Espagne, la plaza de las Ventas del Espíritu Santo fut inaugurée en 1931. L'auteur du projet fut l'architecte José Espeliú. Il s'agit d'un édifice de style mozarabe réalisé en briques et décoré avec des dalles de faïence peintes à la main. L'arène, de 60 mètres de diamètre, devint un potager pendant la Guerre Civile. La saison commence en mars et dure jusqu'à octobre mais l'activité la plus importante se déroule durant la Feria de San Isidro, au mois de mai, où ont lieu tous les jours des corridas. La plaza de las Ventas, d'une capacité de 23 000 spectateurs, [...]

Plaza Mayor de Madrid

L'une des principales places de Madrid. Le voyageur français du XVIIeme siècle Antoine de Brunel fit éloge de la beauté et de l'harmonie de la Plaza Mayor de Madrid dans son livre "Voyage en Espagne". Cette place est en fait l'espace le plus emblématique du Madrid de los Austrias (Madrid des Habsbourgs). Initié par Juan de Herrera, l'un des plus importants représentants de l'architecture renaissante espagnole, le projet fut finalement exécuté par son élève Juan Gómez de Mora entre 1617 et 1621. La Plaza Mayor est un espace rectangulaire d'environ 120m par 90, entouré de portiques sur lesquels [...]

Plaza de Santa Ana

Située dans une zone de Madrid étroitement liée aux grandes figures littéraires de l'Espagne telles que Cervantes et Lope de Vega, cette place est l'un des endroits les plus populaires où l'on trouve des bars à tapas à profusion. Point de réunion, ce lieu parsemé de bars et de terrasses reste une visite à ne pas manquer lors de sorties nocturnes dans la cité madrilène. Pendant la journée, l'ambiance y est tout aussi sympathique. La place abrite le Teatro Español, datant du XIXeme siècle et construit sur un autre du XVIeme siècle, ainsi que l'hôtel Reina Victoria, édifice moderne d'inspiration maritime [...]

Real Jardin Botanico - jardin botanique royal

Le Jardin Botanique de Madrid fut crée en 1755 sur la requête du roi Ferdinand VI qui y fit installer une collection de 2000 plantes appartenant au médecin et botaniste José Quer sur le terrains de la Huerta de Migas Calientes, proche du fleuve Manzanares. Le successeur de Ferdinand VI, Charles III, décida de transférer la collection botanique au Paseo del Prado. Il ordonna l'élaboration du projet aux architectes Francesco Sabatini et Juan de Villanueva, auteur du musée del Prado. Le nouveau jardin botanique fut inauguré en 1781. nLa collection de José Quer était composée de plantes qu'il avait [...]

Palacio Real ou Palacio de Oriente

La résidence officielle de la Couronne espagnole se trouve en plein centre de Madrid. Cependant, la famille royale n'y habite plus et le Palais Royal n'est utilisé que pour des cérémonies d'État. Le palais fut édifié sur l'ancien Alcázar de los Austrias, résidence des Habsbourg, qui avait été lui-même bâti sur une forteresse arabe. Sa construction fut commandée par Philippe V après l'incendie du vieux Alcázar. Un premier projet fut dessiné par l'italien Filippo Juvarra mais après la mort de celui-ci ce fut son élève J.B. Sachetti qui réalisa les plans de l'édifice. Les travaux se déroulèrent entre [...]

Quartier de Chueca

Jusqu'aux années 90 il s'agissait d'une zone laissée un peu à l'abandon. Aujourd'hui, Chueca est une zone à la mode de Madrid. Situé en plein centre ville, il a pour réputation d'être le quartier homosexuel de la capitale. Pendant la journée, Chueca nous offre une agréable promenade dans ses rues pleines de boutiques irrésistibles et de cafés tendance. Le design et la mode y sont très présents. Vous pourrez y découvrir le marché de Fuencarral, endroit rempli de magasins de mode aux tendances les plus osées, alternatives et originales. Il y a aussi des boutiques de tatouage, piercing, salons de [...]

Monasterio de las Descalzas Reales

L'ancien palais qu'habitaient Charles I et son épouse Isabelle de Portugal devint à l'initiative de Doña Juana, fille de l'empereur et soeur de Philippe II, un monastère de moines franciscains. Les travaux d'aménagement de l'édifice en couvent débutèrent en 1556 et s'achevèrent en 1573. La façade, austère, de style plateresque, resta celle du palais d'origine. Au XVIIIeme siècle, l'ancienne cour du palais fut modifiée par Francesco Sabatini, l'architecte favori du Charles III, pour devenir un cloître. Le monastère clôturé abrite un vrai trésor artistique comprenant des tableaux de Tiziano, Coello, [...]

Le Musée Archéologique de Madrid a été crée suite au décret royal de la reine Isabelle II en 1807. Il fut construit avec des matériaux en provenance de la Bibliothèque Royale du Gabinete de Historia Natural et de bien d'autres collections. Entre 1866 et 1892 , le Palacio de Bibliotecas y Museos fut construit. Cet édifice de style néoclassique a été conçu pour abriter la Bibliothèque Nationale, le Musée d'Art Moderne et le Musée Archéologique qui y fut installé en 1895. La collection permanente du musée se compose d'oeuvres de la Péninsule Ibérique de la Préhistoire jusqu'au XIXeme siècle, d'un [...]

Paseo del Prado

La rue la plus célèbre de Madrid était une peupleraie jusqu'au XVIIIeme siècle. Puis, à partir de 1775, cet espace se transforma en une promenade fermée par deux extrémités semi-circulaires. Vers la moitié du XIXeme siècle, le Paseo del Prado était assurement l'un des lieux de promenade préférés des madrilènes. Vous y remarquerez les fontaines de la Cibeles, Apolo et Neptuno, qui forment un axe dans le Paseo surnommé le Salon del Prado. Elles sont parmi les plus célèbres de la ville. Grâce aux trois grands musées - le Prado, le Thyssen -Bornemisza et le Reina Sofia - qu'abrite cette voie, cette [...]

Colegiata de San Isidro El Real

Cette impressionnante église baroque abrite les sépulcres de San Isidro, patron de la ville de Madrid, et de son épouse Santa Maria Cabeza. Devenue pour cette raison un temple cher aux madrilènes, il s'agissait à l'origine de l'Eglise du Colegio Imperial de la Compañía de Jesús. Construite entre 1622 et 1664 selon le projet de Pedro Sánchez et du frère Francisco Bautista, elle s'inspire directement de l'église d'Il Gesú de Rome. La façade a été réalisée en granite du Guadarrama, le même qui sera utilisé pour la façade du Palais Royal de Madrid. En 1789, l'édifice est retouché par Ventura Rodriguez, [...]

Templo de Debod

Le temple de Debod fut donné par l'Égypte à l'Etat espagnol en 1968 en guise de remerciement de l'aide accordée suite à l'appel de l'UNESCO pour sauver les monuments égyptiens lors de la construction du barrage d'Assouan. Cet édifice du IIeme siècle venu de la Basse Nubie fut reconstruit en plein milieu de la ville dans le Parque de la Montaña et entouré d'un étang. Une curiosité remarquable dans un bel emplacement. A voir: L'extérieur et l'intérieur du temple, les jardins A proximité: La place d'España

Puerta de Alcala

Monument profondément lié à la ville de Madrid, la Puerta de Alcalá fut construite entre 1759 et 1778 sur commande du roi Charles III. Elle faisait partie de son vaste programme d'embellissement de la capitale espagnole. L'actuelle porte remplaça une ancienne datée de 1599. Le projet fut réalisé par Francesco Sabatini, architecte royal et sans doute favori du roi. La structure, de style néoclassique, est celle d'un arc de triomphe romain avec cinq embrasures dont les trois centrales sont en plein cintre et celles des extrémités en linteau. La Puerta de Alcalá est imposante et constitue indubitablement [...]

Voir tous les lieux du guide