L'histoire de la Suisse... dans ses grandes lignes

Pas facile de résumer l'histoire de Suisse en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire du pays que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

L'Antiquité :

  • La Suisse est occupée dès la préhistoire, à la fin du Ier siècle avant JC les Helvètes, des peuplades Celtes originaires de l'extrémité orientale de la Gaule, s'installent sur le plateau Suisse.
  • Ils tentent de migrer vers l'ouest mais sont repoussés par Jules César en 58 après JC. Ils fondent alors l'Helvétie qui devient une partie de l'Empire Romain.
  • La Suisse sera ensuite occupée par les Burgondes, les Alamans avant d'être rattachée au royaume de Bourgogne, au royaume des Francs, à l'empire carolingien et enfin au Saint Empire Romain germanique.

Le Moyen-Âge :

  • En 1291, les cantons suisses d'Uri, de Schwytz et de Niwald signent une alliance : le pacte fédéral.
  • En 1315, ils battent l'armée du Saint Empire romain germanique. Lucerne, Zurich, Glaris, Zoug et Berne intègrent la confédération au XIVéme siècle.
  • Au XVéme siècle, la confédération s'étend vers le Rhin et la Suisse romande et s'allie au Valais, à l'Appenzell, au Saint Gall, à Fribourg et au canton des Grisons. Les cantons deviennent indépendants du Saint Empire en 1499 suite à la guerre de Souabe mais elle ne sera reconnue qu'en 1648 avec le traité de Westphalie.

XVIIIe et XIXe siècles :

  • Le pays continue son expansion mais la Réforme vient déchirer la confédération, plusieurs guerres de religion se succèdent.
  • En 1798, la France occupe la Suisse et crée un État unitaire : la République Helvétique.
  • Après le départ de Napoléon, deux ans sont nécessaires pour créer un État unitaire de 22 cantons dont le fondement est la neutralité perpétuelle.
  • Cependant, en 1847 éclatent la guerre de Sonderbund entre conservateurs et libéraux-radicaux. Elle aboutit à la création d'un État fédéral en 1848 avec une monnaie unique, pas de frontières et une armée unique.
  • En 1874, le droit de referendum est ajouté à la constitution et en 1891, celui d'initiative populaire. En 1899, une votation populaire entérine la nouvelle constitution.

XXe siècle :

  • De par son statut de neutralité, la Suisse ne participera pas au deux guerres mondiales et accueille de nombreuses organisations internationales. La Suisse rejoint le conseil de l'Europe en 1863 et l'organisation des Nation-Unies en 2002.