Le mouvement Slow food en Italie

Photo

Slow Food est un mouvement « écogastronomique » qui est venu en réponse à une cuisine non respectueuse des vraies saveurs, le fast food. Dans ce contexte, il est important de réapprendre le goût de la table et les saveurs des différents aliments. Le Slow Food est une incitation à la découverte en bouche pour que chaque bouchée ne devienne que richesse, celle du terroir.  

L’Italie est le berceau de ce mouvement gastronomique sans précédent. C’est Carlo Petrini, fondateur de Slow Food qui en 1986, décide de dire « stop » à ce manque de respect de la gastronomie et de la richesse des terres.

A cette époque, la chaîne de restauration McDonald’s désire s’installer sur la splendide Place d’Espagne (Piazza di Spagna), qui est connu comme étant un site historique de Rome, véritable trésor de son histoire. Le chroniqueur gastronomique Carlo Petrini et ses collègues de la société gastronomique italienne Arcigola décident dès lors de fonder ce mouvement en Italie : le slow food en opposition au « fast » food ! C’est donc sur un fond d’humour qu’ils arrivent à convaincre plusieurs artistes et intellectuels italiens de les rejoindre et le mouvement « Slow Food » voit donc le jour.

En 1989, le mouvement Slow Food fait du chemin est devient alors une organisation internationale à but non lucratif. Les objectifs du mouvement sont nobles. Parmi eux : Éveiller le goût, expliquer l'origine des aliments, faire découvrir les producteurs.

En Italie, là où le mouvement est né plusieurs organisme sont adhérés au mouvement « slow food » c’est une façon de faire obstacle à cet oubli qui semble prononcé des aliments de nature artisanale.

Si vous vous rendez en Italie pour une évasion sous le signe du slow food, vous pourrez rencontrer plusieurs agriculteurs et éleveurs qui ont adhéré au mouvement. Pour que vous puissiez les reconnaitre, le mouvement Slow Food a lancé un projet nommé « les sentinelles Slow Food » où il répertorie les aliments qui répondent aux critères des aliments. Le projet a pour but de mettre en relation des petits producteurs qui travaillent dans le respect de leurs terres avec de grands chefs cuisiniers ; ce projet a permis en Italie, à 200 auberges et restaurants d’utiliser les produits des Sentinelles Slow Food. En vous rendant dans ces restaurants, vous pourrez trouver sur la carte le nom et le lieu de l’exploitation.

  • Pour aller plus loin, avec le Slow Food partout dans le monde : www.slowfood.com