Les 10 (mauvaises) raisons de ne pas partir en Italie

Photo

 Pourquoi avoir creusé un tunnel lorsqu'il existe au moins 10 raisons de ne pas partir en Italie ?

  1. Des pâtes, vous en mangez déjà tous les jours à la maison.
  2. Les hôtels surévalués  : il est presque impossible de ne pas être déçu par son hôtel en Italie, à moins de viser le haut de gamme. Dites-vous qu'en réservant un 3 étoiles, vous vous en offrez 2.
  3. Les fringues  : difficile de passer inaperçu avec sa polaire et ses godasses de marche dans les villes italiennes, où les habitants semblent apporter un soin tout particulier à la tenue qu'ils portent... difficile de ne pas être cataloguer touriste.
  4. Impossible de se faire la carte d'un resto en entier  : antipasti, primi piatti, secondi piatti et dolci. Pourquoi proposer autant de choix  ! Pour ceux qui ont du mal à se décider, un resto italien s'avère un vrai calvaire.
  5. De plus, vous ne vous faites pas à cette manie d'ajouter le pain et le couvert en supplément de l'addition... vous n'alliez pas non plus manger vos pâtes avec les doigts  !
  6. Rome, Venise, Florence, Naples, Bologne, Milan, Sienne, Gènes, Palerme, etc, etc... il y a tellement de villes ''à voir'' en Italie, qu'il devient impossible de choisir. Et l'Italie possède un côté addictif, si vous commencez... inutile de prendre le risque.
  7. L'italien est censé être facile à apprendre pour un Français. Mais sincèrement, comprendre l'italien en pleine conversation c'est une autre paire de manches.
  8. Et les italiens ne sont pas exactement des flèches en anglais. Pas mieux que nous... petit problème de communication en perspective.
  9. La télévision italienne est l'une des pires du monde. A côté, la notre est faite pour les enfants. Franchement, outre une curiosité franchement malsaine, mieux vaut éviter tout risque d'être exposé à ça...
  10. Dans le même registre, des heures de route en écoutant de la pop-soupe italienne à la radio, ça vous passe l'envie de voyager en Italie.