Le tour d'Europe de Woody Allen

Photo

Le réalisateur américain se dit amoureux de New-York, où il situe la plupart de ses films, mais il s'est permis quelques infidélités ces dernières années : ses productions les plus récentes se déroulent en Europe. Londres, Barcelone, Paris et Rome : tour d'horizon des villes européennes avec Woody Allen.

 

Scoop (Sony Pictures, 2006)

Enquête à Londres.
Woody Allen considère la Grande-Bretagne comme sa seconde patrie et a tourné de nombreux films à Londres. Dans cette réjouissante comédie policière, Scarlett Johansson en journaliste maladroite et le réalisateur lui-même en magicien grincheux, cherchent à démasquer le légendaire Tueur aux Tarots qui sévit dans la capitale. Leur enquête les mènera dans les bas-fonds londoniens puis dans les beaux quartiers de l'aristocratie anglaise pour y débusquer le meurtrier (Hugh Jackman).

 

Vicky Cristina Barcelona (MGM, 2008)

La chaleur d'un été à Barcelone.
Deux américaines passent l'été à Barcelone mais leur tranquillité sera vite troublée par l'irruption d'un peintre séducteur (Javier Bardem) et sa volcanique ex-femme (Pénélope Cruz). Tout le monde crie et se tombe dans les bras, les personnages boivent du bon vin, écoutent de la musique espagnole et échangent des baisers langoureux : c'est toute la sensualité catalane qui est dévoilée dans ce film.

 

Midnight in Paris (Sony Pictures, 2011)

La Ville Lumière à travers le temps : du Paris contemporain à celui de la Belle Époque en passant par les années 1920.
Gil et Inez, fiancés, font un bref séjour à Paris avant leur mariage. Alors que Gil parcourt la ville à la recherche de l'inspiration, il se voit embarqué dans un rocambolesque voyage vers le passé et le Paris des années 1920, dans lequel il rencontre des célébrités de l'époque : Hemingway, Picasso, Dalí... De retour à son époque, tombé amoureux de la capitale, il décide de rester y vivre. Du Café de Flore à la Place Colette, Woody Allen entraîne le spectateur dans un Paris romantique et poétique.

 

To Rome with Love (Sony Pictures, 2012)

Rome en quatre tableaux.
Un film choral dans lequel quatre histoires s'entremêlent sans jamais se croiser : de la Fontaine de Trevi aux Thermes de Caracalla, on suit un modeste employé local harcelé par les paparazzi (Roberto Benigni), un misanthrope new-yorkais (Woody Allen), un jeune couple venu de la campagne italienne pour s'installer dans la capitale et un savoureux triangle amoureux. Cette promenade polyphonique autour de la Ville Éternelle offre un superbe voyage dans les petites ruelles romaines.