Ma première location de bateau

Photo Ma première location de bateau ©

Avez-vous déjà pensé à louer un bateau ?

Louer un bateau pour naviguer en famille ou entre amis est l’assurance de vacances extraordinaires, loin des circuits touristiques classiques, pour découvrir la croisière et son univers maritime unique, préservé et enchanteur. Voici quelques recommandations pour louer votre premier bateau en toute sérénité.

Vos compétences :

Que ce soit sur un voilier, un catamaran ou un bateau à moteur, il faut tout d’abord vous assurer que vous avez les compétences requises pour louer l’embarcation. Un permis bateau est nécessaire à l’étranger (ainsi que le certificat restreint de radiotéléphonie pour utiliser la VHF) mais non-obligatoire en France pour louer un voilier ou un catamaran. Vous devrez cependant justifier de vos capacités à manœuvrer le bateau par le biais d’un CV nautique. Une mise en main du bateau pourra être délivrée par le loueur le jour de l’embarquement si besoin afin de vous familiariser avec le bateau et ses équipements avant de vous laisser prendre le large.

Un skipper :

Si vous ne possédez pas l’expérience suffisante, vous pouvez bien évidemment embarquer sur votre bateau avec un skipper professionnel qui sera en charge de manœuvrer le bateau et de toute la navigation (itinéraire, météo, amarrage,…) afin que votre équipage profite au maximum de sa croisière. Naviguer avec un skipper est également un moyen efficace de découvrir les mouillages et zones d’intérêts de la région. Comptez entre 150 et 200€/jour pour les services d’un skipper en fonction du pays et du type de bateau.

Un équipage de confiance :

Pour une première location de bateau, préférez un équipage amariné, dans lequel vous avez confiance et qui saura s’adapter au rythme de vie à bord et exécuter les « ordres » du capitaine. Vous serez plus à l’aise dès lors que certains de vos équipiers savent prendre un ris ou choquer la grand voile.

Une destination adaptée :

Choisissez pour votre première croisière une destination où la navigation est aisée (peu de récifs, peu de courant et faible marnage) et le temps clément. Pas la peine d’aller braver le Raz de Sein ! La Méditerranée (Corse, Croatie, Côte d’Azur,…) ou les Antilles se prêtent donc bien à une première expérience de location. Prévoyez également un itinéraire plutôt court, avec des bases à proximité et évitez les navigations de nuit. N’oubliez évidemment pas de consulter la météo régulièrement…

Un inventaire méticuleux :

Après avoir fait connaissance avec le responsable de la base, vous devrez faire l’inventaire du bateau. N’hésitez pas à faire un appel à un technicien si besoin et s’ils sont disponibles. Vérifiez méticuleusement l’état des voiles bien sûr, mais également le matériel de sécurité (gilets, lampe torche, dates des fusées…), le matériel d’orientation (cartes, guides, compas…) et l’accastillage. Vérifiez également la charge des batteries, soupesez la bouteille de gaz, démarrez le moteur et tester également celui de l’annexe. Sachez que si vous négligez l’inventaire, le loueur sera en droit de vous demander réparation s’il venait à manquer du matériel au débarquement car il se basera uniquement sur l’inventaire initial et final du bateau. Une partie de l’équipage peut pendant ce temps se consacrer à l’avitaillement du bateau dans les boutiques et supermarchés alentour.

Le plein de carburant est généralement fait (à vérifier tout de même) mais n’oubliez pas de remplir les réservoirs d’eau avant de larguer les amarres.

Premiers milles…

Une fois en mer, faites un point avec l’équipage sur les manœuvres de base, les manœuvres en cas de danger ou d’homme à la mer… Vos équipiers pourront ainsi être plus réactifs et s’impliqueront d’avantage. Un bon dialogue est primordial pour le succès de votre croisière et une bonne entente entre tous. Commencez votre croisière par une courte navigation, au portant, pour tester le bateau et vérifier qu’il n’y a pas de mauvaises surprises à indiquer dans l’inventaire. Il est recommandé une fois la prise en main effectuée, d’aller ensuite le plus vite au point le plus éloigné, pour ensuite revenir tranquillement et ne pas être en retard au retour à la base. Il est préférable également de prévoir un itinéraire de secours et un abri en cas d’avarie subite.Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une belle croisière, surprenante et responsable !Une fois votre première location de bateau effectuée, vous aurez à cœur de découvrir de nouveaux bassins de navigation, sur des bateaux de plus en plus performants. L’expérience suivra, le plaisir et ainsi le partage de votre expérience à d’autres futurs moussaillons !



Un dossier conçu par Globesailor