Guide Marne: les lieux à voir

Les vols pour la Marne

Guide Marne . Les choses à voir incontournables dans la Marne!

Le guide des principaux lieux : Marne

A voir dans la Marne

Située en Région Grand-Est, la Marne est une région de vignoble ou sont produit de nombreux grands crus de Champagne. Autour de Reims, la plus grande ville du département, il est possible de participer à des excursions pour rencontrer les producteurs de Champagne. On trouve dans la Marne des maisons très célèbres : Henri Abelé, G.H. Martel, Mumm, Henriot, Krug, Veuve Clicquot...Ne manquez pas de visiter aussi Chalon-en-Champagne, la préfecture de la Marne, qui comporte de très beaux monuments religieux ; sa cathédrale, l'église Saint-Alpin.

 

A faire dans la Marne

Visitez Reims, le Cité des Rois, ou furent sacrés plusieurs rois carolingiens et capétiens dans la cathédrale de la ville. Baladez vous dans son centre-historique qui comporte de nombreux monuments historiques, immeubles art déco et hôtels particuliers. Les enfants apprécieront quant à eux la visite du Planétarium de Champagne-Ardennes et les nombreuses activités possibles autour du Lac de Der, le plus grand lac artificiel d'Europe. Les autres attractions naturels de la région sont ; la Montagne de Reims, la foret d'Argonne et les marais de Saint-Gond.

 

Ou dormir dans la Marne

Des hôtels de luxe dans certains domaines viticoles les plus prestigieux au monde aux chambres économiques sous les toits du vieux Reims, la Marne et sa principale ville Reims offre un éventail d'hébergement attrayant pour tous les budgets.

 

Comment se rendre dans la Marne

Il est facile et très rapide de se rendre à Reims en TGV, la ville étant située sur l'axe Paris-Strasbourg, de même en voiture grâce à l'autoroute A4 le trajet se fait rapidement depuis la capitale.

 

Infos pratiques

Pour retrouver l'agenda culturel de la Marne et toutes les activités touristiques possibles, rendez vous sur le site officiel de l'office de tourisme du département : www.tourisme-en-champagne.com

Saint-Amand sur Fion

Si vous passez en Champagne Ardenne, ne vous arrêtez pas seulement dans les grandes villes. Tant de petits trésors sont à voir, au milieu de ces collines ! Saint Amand sur Fion, les vignobles, les moulins, les rivières, les sources, les circuits, le champagne... tant de choses à voir pour un si petit bourg ! Au milieu de ses maisonnettes à pan de bois bordées par le Fion et les peupliers, deux silhouettes se reflètent : la nef vestige de l'ancienne église romane du XIIe siècle, et le porche-galerie gothique, tel un petit promenoir. Une visite de ces deux véritables bijoux de grande architecture s'impose coûte que coûte, avant d'entamer une petite marche dans le centre de Saint Amand. Toutes les maisons sont quasi-identiques, en... infos pratiques et réserver

Cathédrale de Reims

De passage à Reims, il est clair que votre chemin s’arrêtera le temps d’une escale à la cathédrale de Reims. Connue sous le nom de Notre-Dame de Reims, cette cathédrale a été érigée au XIIIème siècle et donc bien après Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres. La cathédrale de Reims était, sous l'Ancien Régime, le lieu du sacre des rois de France. Le dernier sacre, celui de Charles X, eut lieu le 29 mai 1825. Il s'agit de l'une des réalisations majeures de l'art gothique en France, tant pour son architecture que pour sa statuaire au nombre de 2303 : nombre supérieur à celui de toutes les autres cat... infos pratiques et réserver

Eglise Notre-Dame en Vaux

Avec ses deux flèches couvertes de plomb qui se reflètent dans le Mau, la Collégiale Notre-Dame-en-Vaux est un symbole de la ville de Châlons-en-Champagne. Implantée sur un site déjà affecté au culte depuis le IXe siècle. L’édifice actuel, dont la construction fut entreprise vers 1157 et achevée vers 1217, est un grand monument gothique, avec tribunes et triforium. La collégiale - qui était à l'époque à la fois collégiale et église paroissiale - était un important centre de pèlerinage à la Vierge, en raison de la présence d'une relique de l'Ombilic du Christ, conservée dans un reliquaire en argent doré aujourd'hui au musée de Cluny. L’extérieur est encadré par quatre grandes tours, deux en façade, deux aux an... infos pratiques et réserver

Musée du cloître de Notre-Dame-de-Vaux

Construit vers 1170, le cloître de Notre-Dame-en-Vaux fut détruit en 1759. Conformément à la coutume, les sculptures furent alors enterrées en terrain consacré, au plus proche de la collégiale. Aussi, en 1963, les travaux d'aménagement du jardin situé au nord permirent de redécouvrir près des trois-quarts des œuvres qui le peuplaient. Il était impossible de les remonter sur place, aussi un musée fut aménagé à proximité, où est présenté l'un des plus beaux ensembles de sculptures du XIIe siècle au monde. Outre les chapiteaux historiés et les colonnes très travaillées, ce sont surtout les grandes statues-colonnes, caractéristiques de la naissance de l'art gothique, qui vous fascineront.... infos pratiques et réserver

Basilique Saint-Rémi

C'est sur le lieu de sépulture de saint Remi, évêque de Reims qui baptisa Clovis, que fut édifiée une chapelle, puis une église, devenue Saint-Remi de Reims, dans laquelle, au VIIIe siècle, l'archevêque Tilpin installa une communauté bénédictine. Vers 852, Hincmar agrandit l'édifice et consacre l'abbatiale carolingienne qui disparaît, après l'an 1000, pour être remplacée par une grande église romane entreprise par l'abbé Airard, puis poursuivie, avec des modifications, par l'abbé Thierry. Il en reste les onze travées de la nef, à l'origine charpentée, avec tribunes et bas-côtés - le long transept contourné de galeries au rez-de-chaussée et à l'étage - et une absidiole romane de chaque côté du chevet. L'abbé Pi... infos pratiques et réserver

Cathédrale Notre-Dame de Reims

La première cathédrale de Reims fut édifiée au Ve siècle par saint Nicaise sur d'anciens thermes gallo-romains. Déjà dédiée à Notre-Dame, cet édifice accueillit le baptême de Clovis. En 816, le fils de Charlemagne, Louis Ier le Pieux choisit Reims pour y être sacré empereur. Le prestige de la sainte Ampoule et la puissance politique des archevêques de Reims aboutirent à partir d'Henri Ier (1027) à fixer définitivement le lieu du sacre à Reims. Le 6 mai 1211, l'archevêque de Reims Aubry de Humbert lance la construction de la nouvelle cathédrale de Reims. Quatre architectes (Jean d'Orbais, Jean-le-Loup, Gaucher de Reims et Bernard de Soissons) se succédèrent sur le chantier dont le gros œuvre fut achevé en 1275. Forte... infos pratiques et réserver

Bibliothèque de Châlon

C'est au milieu du 17e siècle que fut construit l'hôtel Dubois de Crancé qui abrite aujourd'hui la bibliothèque municipale de Châlons. Cette propriété était constituée, à l'origine, d'un corps de logis sur rue, d'une aile latérale à chaque extrémité de la façade postérieure, d'un bâtiment de communs, d'une cour et d'un jardin. La façade antérieure est en pierre de taille, celle sur cour est en pan de bois. Au milieu du siècle suivant, Jean Gabriel Legendre remplaça les allèges des fenêtres par des garde-corps. En 1767, lorsque Legendre quitte la ville, le bâtiment est vendu à Germain Dublois de Crancé, puis, en 1821, acheté par la ville aux héritiers du général Godinot. Vous admirerez tout particulièrement la ... infos pratiques et réserver

Préfecture

Le bâtiment de la préfecture a été construit par Jean Gabriel Legendre sous le règne de Louis XV, entre 1759 et 1771 pour loger l'intendant de Champagne. Rouillé d'Orfeuil, intendant de 1764 à 1789, s'est attaché à son achèvement et à son embellissement par la création de la cour d'Ormesson et de la perspective du Jard. Le bâtiment, de proportions exceptionnelles pour le Châlons du XVIIIe siècle, adopte le plan habituel du grand hôtel particulier parisien. Sur les façades principales, le rez-de-chaussée présente un décor horizontal saillant et à l'étage un mur lisse avec des encadrements de baie surmontés d'une guirlande. À l'intérieur, vous admirerez tout particulièrement la grande salle des gardes et ses sièges ... infos pratiques et réserver

Porte Mars

Construite au IIIe siècle, la porte de Mars, construite près d'un temple romain dédié au dieu de la guerre, est le plus ancien monument de Reims. C'est un arc de triomphe de 33 mètres de long (une longueur exceptionnelle non seulement dans le monde gallo-romain, mais aussi dans l'Empire en général) pour 13 mètres de haut, constitué de 3 arches bordées de colonnes. L'intrados des voûtes, aujourd'hui très dégradé, offre une rare et intéressante représentation d'une moissonneuse gauloise.... infos pratiques et réserver

Palais du Tau

Le palais du Tau est le palais de l'archevêque de Reims, construit entre 1498 et 1509, puis reconstruit en partie en 1675 et après l'incendie du 19 septembre 1914. Il doit son nom à son plan qui était, au Moyen Âge, en forme de lettre T (tau en grec). C'était le lieu de résidence des rois à l'occasion de leur couronnement. La salle du Tau, où se tenait le banquet royal, héberge une immense cheminée datant du XVe siècle. Il abrite aujourd'hui la statuaire déposée de la cathédrale lors des restaurations, les tapisseries qui y étaient exposées et, dans deux chambres fortes, le Trésor, qui comporte notamment des reliquaires et de nombreux objets utilisés à l'occasion du sacre des rois de France. Parmi ces reliquaires, on peu... infos pratiques et réserver

Cave Ruinart

Classées au titre des Monuments historiques depuis 1931, les caves Ruinart sont, comme leurs consœurs, installées dans des crayères. Mais ici, c'est la plus ancienne des maisons de Champagne, fondée en 1729 par Nicolas Ruinart, que vous visiterez. C'est en 1760 que la maison Ruinart s'installa à Reims, sur les crayères de la Butte du Moulin-de-la-Housse. Elle fut la première à faire usage de ces anciens puits d'extraction de la craie, afin d'y élaborer ses vins de Champagne. Alors qu'au XVIIIe siècle ces puits-trous d'une profondeur de 35 mètres paraissaient plutôt dangereux, menaçaient de s'effondrer et n'avaient guère de destination utile, la maison sut rapidement en tirer avantage. Elle y stocka d'abord ses bouteilles, pui... infos pratiques et réserver

Cave Taittinger

L'emplacement même de la maison Taittinger est historique : c'est là que se trouvait probablement la première église chrétienne de Reims, vers 370. En 407, elle accueillit le corps de Saint Nicaise. En 1211 l'architecte Hugues Libergier y construit une nouvelle église, plus aérienne, aux vitraux exceptionnels. Transformée en prison à la Révolution, l'église tomba peu à peu en ruines jusqu'à son acquisition en 1939 par la maison Taittinger, qui installa ses caves dans les anciens celliers monastiques, reliés ensemble par des tunnels creusés dans la craie.... infos pratiques et réserver

Cryptoportique gallo-romain

Il faut s'imaginer que la salle souterraine actuellement accessible du cryptoportique gallo-romain de Reims ne constitue que l'une des trois ailes qui composaient le monument à l'origine et que cette triple galerie ne représentait elle même qu'un des éléments d'un ensemble bien plus vaste : le forum de Durocortorum. La galerie que vous visiterez s'étend sur 60 mètres de longueur et 9,50 mètres de largeur. Elle est divisée en deux vaisseaux séparés par une rangée de piliers et couvertes de voûtes d'arête en plein cintre. Les murs sont construits en petit appareil, classique à cette époque, alors que les voûtes sont faites d'un béton de tuileau, coulé sur coffrage. Le mur oriental, celui auquel sont adossées les boutiques ... infos pratiques et réserver

Office de tourisme de Reims

Besoin d'infos sur place sur Reims? N'hésitez pas à franchir les portes de l'office de tourisme de Reims qui saura vous aiguiller sur les bons plans, les meilleurs itinéraires en fonction de vos attentes ou même trouver des hébergements sur Reims.nnComment trouver l'OT de Reims? Il est à deux pas de la cathédrale...nnLes produits touristiques en vente sur place :n - Reims City Cardn - Séjours pour individuelsn - Regards sur la ville et le vignoblen - Champagne Expressn - Location d audio guidesn - Réservations hôtelièresnn... infos pratiques et réserver

Cathédrale Saint-Etienne de Châlons

Siège épiscopal depuis le IVe siècle, Châlons est un diocèse suffragant de l'archevêché de Reims. Les parties les plus anciennes de la cathédrale actuelle (crypte, tour du bras nord du transept) remontent au XIIe siècle, mais l'édifice actuel fut reconstruit au XIIIe siècle. Les parties orientales, achevées en 1261, furent amplifiées par un déambulatoire à chapelles rayonnantes entre 1280 et 1310 avant que les parties occidentales de la nef ne soient reconstruites autour de 1500. Vous admirerez tout particulièrement la verrière romane du bras nord du transept, mais aussi la très rare façade baroque, édifiée entre 1628 et 1634.... infos pratiques et réserver

Eglise Saint-Alpin

Placée sous le vocable d'un évêque de Châlons du début du Ve siècle, Saint-Alpin est déjà attestée au IXe siècle et a été reconstruite vers 1170 dans le goût du premier art gothique. De cette époque subsistent six travées de la nef, alternant piles fortes et piles faibles dans le vaisseau central. Les voûtes furent lancées vers 1230, après quoi l'on remania le transept. Au début du XVe siècle fut construit le chœur polygonal actuel, entouré d'un déambulatoire sans chapelles rayonnantes, mais percé de grandes baies. On ajouta sur toute la longueur du bas-côté sud une série de chapelles qui conservent un ensemble remarquable de vitraux en grisaille. Les verrières du déambulatoire, mises en place entre 1515 et 1522... infos pratiques et réserver

Eglise Saint-Jean de Châlons

Telle que vous la visiterez, Saint-Jean-Baptiste est un édifice très disparate, mais aussi un véritable cours d'histoire de l'architecture. Les parties les plus anciennes, nef et bas côtés, typiques de l'architecture romane, ont été construites dans le dernier quart du XIe siècle. Le transept et le chevet, eux, ont été construits au XIIIe siècle. Puis, vers 1500, la confrérie des arbalétriers ajouta une chapelle dédiée à Saint-Sébastien construite dans le goût flamboyant. Enfin, au XVIIe siècle, la croisée fut remaniée pour accueillir une nouvelle tour lanterne avant que ne soient reprises les voûtes des bas côtés. Fortement endommagée par la Révolution, Saint-Jean-Baptiste a été très restaurée dans la deuxièm... infos pratiques et réserver

Hôtel de ville de Châlons

Bel exemple d'architecture classique, l'Hôtel de ville a été construit entre 1772 et 1776 par l’architecte Nicolas Durand à l’emplacement d’un édifice construit en 1533 et démoli en 1771 parce que devenu trop petit. Les dimensions du nouveau bâtiment, financé par le roi, permirent de réunir les services de la Ville, les juridictions royales et les prisons. Vous admirerez tout particulièrement, outre l'élégante façade avec sa colonnade en ressaut, le vestibule d'entrée, le grand escalier et le salon du 1er étage.... infos pratiques et réserver

Le Petit Jard

Le jardin du petit Jard, l'un des trois poumons verts de Châlons, fut aménagé en 1861, puis complété en 1938 par la construction d'un arboretum. Ce dernier fut ravagé par la tempête de 1999, mais dès 2001, il a été complètement réaménagé. De part et d'autre de la Nau, vous apprécierez ses promenades ombragées et sa riche flore, parsemées de statues d'un artiste local évoquant les quatre saisons. Les cygnes nageant majestueusement apportent à l'ensemble un calme serein.... infos pratiques et réserver

Le Jard

Au départ plutôt une prairie basse et souvent inondée, plantée ça et là de saules, le jard devient, dès le XVe siècle, un lieu de promenade publique, redessiné et divisé en trois jardins : le Petit Jard, le grand Jard et le Jard anglais. Ces deux derniers forment un ensemble indissociable. Reliés par une passerelle, ils constituent un jardin à l'anglaise bien mis en valeur par des bassins et des compositions végétales. Inséparable de l’ensemble, l’île du Jard se dresse dans un bras du canal que longe le chemin de l’écluse (anciennement le chemin de halage), lequel relie toujours le jardin anglais à la rue de Marne.... infos pratiques et réserver

Musée Municipal

Le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Châlons-en-Champagne abrite un riche panorama de la peinture européenne du 15e au 20e siècle et une collection d'ivoires remarquable. Fondé à la Révolution à partir des saisies révolutionnaires, alors installé dans une annexe de la bibliothèque, il s'enrichit lorsqu'en 1861, Charles Picot lègue à la Ville de Châlons sa collection de 575 peintures et objets d’art. En 1879, il s'installe dans un bâtiment conçu, au départ, pour abriter douze étals de boucherie et, à l'étage, des salles de classe. Il présente la particularité de mêler des collections d'histoire naturelle, notamment d'ornithologie, très riches, aux côtés d'un riche ensemble de sculptures, notamment médiév... infos pratiques et réserver

Musée Garinet

Le 4 septembre 1888, Marguerite Victoire Garinet lègue à la Ville de Châlons les collections rassemblées par son mari et sa maison pour en faire un musée portant son nom. Pas un meuble ne fut bougé depuis cette date. L'édifice, résidence du Vidame de l'évêque de 1599 à la révolution, a été construit dans les premières décennies du XVIe siècle, alliant la craie et la brique rouge plutôt que les pans de bois jusqu'alors favorisés par les édifices châlonnais. À l'intérieur, vous admirerez tout particulièrement les riches collections de peintures du XVIe au XIXe siècle, mais surtout, au deuxième étage, les 98 maquettes sculptées en noyer par le Dr Mohen au XIXe siècle et reproduisant nombre de monuments français (... infos pratiques et réserver

Eglise Saint-Loup

L'église Saint-Loup reflète les différentes étapes de sa construction. Le chœur est la partie la plus ancienne, édifié peu après 1300, suivi par le transept dans la première moitié du XIVe siècle. La nef, en revanche, reconstruite après 1450 grâce aux contributions des paroissiens, reflète le développement du goût flamboyant. Vous noterez, sur les piliers, la présence des noms des confréries qui pourvurent financièrement à la construction. Enfin, ce n'est qu'en 1662 que fut élevée l'actuelle façade avec son portail classique d'ordre corinthien. Vous admirerez tout particulièrement, à l'intérieur de l'église, sa très riche collection de pierres tombales.... infos pratiques et réserver

Porte Sainte-Croix

Edifiée dans les anciens remparts de la ville, la porte Sainte-Croix commande à l'origine l'une des entrées de la ville. Le projet traîna au départ en longueur, mais le passage prévu de Marie Antoinette, en mai 1770, sur la route de Paris où elle doit rejoindre et épouser le dauphin, le futur Louis XVI, entraîne une accélération des travaux et le choix de la forme définitive, celle d'un arc de triomphe. En fait, le gros œuvre était à peine achevé au passage de la reine, et, finalement, seul le côté extérieur fut sculpté.... infos pratiques et réserver

Chapelle Foujita

Japonais, Tsuguharu Fujita, né en 1886, vint à Paris pour y poursuivre ses études d'art, période au cours de laquelle il se lia avec Modigliani, Pascin, Soutine, Léger, Picasso et Matisse, entre autres. Rencontrant rapidement un succès international, il revient au Japon en 1933, où il participera, en tant que peintre, à l'effort de guerre. En 1949, il s'installe à nouveau définitivement en France, obtenant la nationalité en 1955 avant d'être baptisé en 1959. C'est à la suite de ce dernier évènement qu'en collaboration avec son parrain René Lalou, il décide d'édifier, à Reims, la chapelle Notre-Dame de la Paix (ou chapelle Fujita), un édifice néo-roman entièrement décoré, à l'intérieur, de ses peintures murales. Un... infos pratiques et réserver

Eglise Saint-Jacques de Reims

Après Saint-Remi, Saint-Jacques est la plus ancienne église conservée de Reims. Construite au XIIe siècle, elle desservait le quartier neuf de la Couture, loti par l'archevêque Guillaume aux Blanches Mains. L'église possède une très sobre façade aveugle percée de trois portails, une nef du XIIe siècle et un chevet du XVIe siècle. Les vitraux furent créés, au XXe siècle, par un peintre tchèque, Joseph Sima, et par Maria Elena Vieira Da Silva, l'une des artistes phares de l'école de Paris. Son clocher à lanterne, détruit pendant la Première Guerre mondiale, a été reconstruit de 1986 à 1994. C'est sur cet édifice que Henri Deneux utilisa pour la première fois, en 1920-21, une charpente en éléments de ciment armé ass... infos pratiques et réserver

Centre historique de l'automobile française

Cinquième musée automobile de France par l'importance de ses collections, le centre historique de l'automobile française expose 200 véhicules exposés selon une présentation régulièrement renouvelée. Autos et motos, de 1908 à nos jours, certains modèles ayant été fabriqués à quelques exemplaires, sont exposés, dont une survivante des automobiles S.C.A.R. de Witry-les-Reims, et de nombreuses marques prestigieuses : Sizaire-Berwick de 1910, Coupé docteur Alba de 1919, Citroën 11 AL ou Panhard 24. Vous pourrez également admirer des motos rares - Alcyon, Condor, DKW, Terrot…- ainsi que près de 110 voitures à pédales. Enfin, le musée expose une collection de plaques émaillées et plus de 5 000 miniatures et jouets automo... infos pratiques et réserver

Musée-hôtel le Vergeur

Très bel hôtel particulier construit au XIIIe siècle et agrandi au XVIème siècle, le futur musée Levergeur a été acquis en 1910 par le mécène rémois Hugues Krafft qui consacra une grande partie de sa fortune à sa restauration après les dommages subis durant la Première Guerre Mondiale. À la suite du legs d'Hugues Krafft, en 1935, il est devenu la propriété de la Société des Amis du Vieux Reims qui en contrepartie assure la conservation du patrimoine artistique que constituent l'immeuble et les collections et objets mobiliers qu'il contient. Vous y admirerez tout particulièrement la série de gravures sur bois d'Albert Dürer, dont "l'Apocalypse" et "La Grande Passion".... infos pratiques et réserver

Cave Pommery

En pénétrant dans le hall des caves Pommery, installées depuis 1868 dans une crayère gallo-romaine où vous accèderez par un long escalier, vous serez ébahis devant la taille du Foudre qui l'occupe. Dans ces caves sont stockées pas moins de 25 millions de bouteilles, stockées, dont les plus anciennes cuvées du Domaine Pommery, soigneusement conservées au sein de l’œnothèque. Sous une fine couche de poussière qui contribue à les protéger de la lumière, les bouteilles vieillissent tranquillement, mais, au détour des galeries, vous pourrez également découvrir des oiseaux voletant ou des expositions d'art contemporain qui donnent aux caves Pommery un caractère à part dans le paysage rémois.... infos pratiques et réserver

Cave Veuve Clicquot-Ponsardin

Le 23 octobre 1805, Barbe Nicole Clicquot, née Ponsardin a 27 ans lors du décès de son mari, qui lui laisse une Maison de champagne créée 33 ans auparavant et produisant 100 000 bouteilles annuellement. Elle devient la première femme à diriger une Maison de champagne et une des premières femmes d'affaires de l'époque moderne. À sa mort en 1866, la Maison commercialise 750 000 bouteilles et expédie sa production dans de nombreux pays. Depuis, la marque s'est imposée non seulement comme l'une des grandes maisons de Champagne, mais aussi comme un modèle dans l'exploitation, notamment dans le domaine de l'agriculture raisonnée.... infos pratiques et réserver

Itinéraires et lieux touristiques dans la Marne: que voir dans la Marne?

Comparer les hôtels dans la Marne jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Télécharger les guides gratuits pdf Marne


Guide et avis voyageurs qui voyagent dans la Marne

Evénements et Sites sur la Marne