5 conseils pour voyager à Rome

Photo 5 conseils pour voyager à Rome © Modifié le 2022-09-20 00:00:00
Encore appelé Ville éternelle, Rome est l'une des villes antiques les plus anciennes de l'histoire de l'humanité. Elle fascine aussi bien par son histoire que ses bâtiments millénaires. En conséquence, la ville accueille des millions de touristes chaque année. Du Colisée de Rome au musée du Vatican, les touristes affluent pour visiter ces lieux atypiques. Toutefois, un voyage à Rome peut très vite devenir un calvaire aussi bien pour le touriste que le citoyen lambda non averti. C’est pourquoi il est ici présenté 5 conseils utiles pour voyager à Rome sans heurts ou soucis.

Utiliser un City pass

 

Les City pass sont des billets d'entrée pour les sites incontournables de Rome. Plusieurs types de City pass sont mis à la disposition des touristes pour visiter la ville éternelle. En fonction du trajet ou du lieu que le touriste compte visiter, il peut choisir celui qui lui convient le mieux. S'il ne sait pas comment procéder, il peut se référer à ce comparatif des pass pour visiter Rome afin de choisir la meilleure solution. 

Cette option permet dans la plupart des cas de réserver afin de profiter de la réduction des tarifs et d’éviter les longues files d'attente devant les guichets pour acheter un billet d'entrée. Voici la liste des 6 City pass les plus populaires pour visiter Rome.

Roma Pass

Le Roma Pass est disponible en deux formats : le format 48 heures et le format 72 heures. Ce pass permet d'utiliser les transports en commun à Rome pendant sa période de validité et de visiter quelques attractions touristiques majeures.

Roma Tourist Card

Le Roma Tourist Card est plus adapté pour les touristes. Il comprend la totalité des billets importants pour un voyage touristique à Rome. Par ailleurs, les touristes ont l’avantage de recevoir tous ces billets directement dans leur boîte mail. Ils ne sont plus dans l'obligation de le retirer dans la ville de Rome.

Vatican City Pass

Le Vatican City Pass est idéal pour le voyageur qui souhaite connaître dans ses plus fins méandres, la cité vaticane. En effet, cette formule permet de visiter la Basilique Saint-Pierre accompagné d'un guide expert qui se charge d'expliquer le trajet. Par ailleurs, il donne le droit d’explorer la chapelle Sixtine. A ce niveau aussi, un guide se charge d'expliquer tous les motifs et répond à toutes les questions. 

Enfin, il ouvre les portes des fameux musées du Vatican. Par ailleurs, le Vatican City Pass inclut un audioguide de la ville éternelle et 10% de réduction pour d'autres attractions situées à Rome.

Roma Travel Pass

Idéal pour visiter de fond en comble la ville, il est valide pendant 72 h. Il permet d'utiliser la totalité des transports en commun. Par ailleurs, il inclut un véhicule privé de l’aéroport pour la ville.

Vatican et Rome Omnia Card

Il est plus onéreux que tous les pass délivrés dans la ville. En effet, le Vatican et Rome Omnia Card est valide jusqu’à 3 jours après son activation. Il donne non seulement accès aux sites touristiques classiques, mais aussi à la prison de Marguerite et l’accès à San Giovanni. Cette carte inclut les transports en commun. Toutefois, vous devez toujours échanger le bon de réservation avec la carte physique avant de pouvoir l'utiliser.

Faire une comparaison des vols

Comparer les tarifs des vols permet de trouver la formule la plus avantageuse pour un voyage à Rome. Dans cette optique, il est possible de recourir à un site de comparaison. Une autre possibilité serait de comparer les prix en utilisant un même moteur de recherche. Il s’agit en fait de chercher le mois le moins coûteux, les formules aller et retour ou un vol sans escale au meilleur tarif. Surtout, il ne faut pas oublier d’utiliser la fenêtre Incognito afin de masquer votre adresse IP et d’éviter une augmentation des prix pour les futures comparaisons.

Pour un vol bon marché, il est recommandé de privilégier les vols programmés en début de semaine et en journée. En effet, les vols pendant les week-ends et les soirées sont saturés, donc plus chers. Enfin, il faut éviter de programmer un voyage pendant la fête de Pâques. Étant une ville religieuse, cette célébration constitue la fête la plus importante de la ville et cause une augmentation drastique des prix des vols. Si vous souhaitez d'autres astuces pour payer votre billet moins cher, vous pouvez lire cet article.

Tenir compte de la saison

Rome est une belle ville. Cependant, son visage change au gré des saisons. En hiver, les températures y sont basses comme en Europe en général. On surfe entre neige et pluie. Ainsi, il faut prévoir des vêtements chauds. Voyager à Rome en cette période permet de profiter des marchés de Noël féeriques.

Par ailleurs, l'activité touristique en hiver est très basse. En conséquence, le voyage est moins coûteux par rapport aux autres périodes de l'année. Il en est de même en automne. Moins pluvieux, sa température est idéale pour les courtes promenades.

Pendant le printemps, les jours sont plus longs que les nuits. Ainsi, les touristes ont plus de temps pour visiter les lieux archéologiques. Aussi, les jardins sont en pleine floraison et le paysage est plutôt attractif. En été, la température est élevée. Il faut donc prévoir des vêtements légers. C'est le moment idéal pour visiter les plages turquoise, le Cinéma en plein air de l’île du Tibre ou de se plonger dans le Colli Albani.

Choisir le moyen de transport adapté

Après l'atterrissage à l’aéroport de Fiumicino ou de Ciampino, il faut trouver le moyen de se rendre dans la ville de Rome. Si le voyageur est muni d'un Roma Travel Pass, le transfert aéroport-ville se fera facilement, car un taxi l'attend à l'entrée de l’aéroport pour le conduire dans la ville. Sinon, il faut emprunter un moyen de transport commun. Généralement, on compte 4 moyens de transport : taxi, bus, train et métro.

De l’aéroport pour la ville de Rome, la durée du trajet et son coût dépendent du moyen de transport choisi. En taxi, le trajet se fait en 20 minutes et coûte en moyenne 30 €. Le métro coûte en moyenne 15 € pour 35 minutes de trajet, tandis que le bus coûte en moyenne 10 € pour une heure de trajet. Dans la nuit, ces prix sont souvent majorés.

En ville, les mêmes moyens de transport sont disponibles. Toutefois, il faut savoir que le métro ne compte que 3 lignes. Cependant, il permet quand même d'atteindre les principales artères de cité éternelle. Le tram n'arrive pas au niveau des artères principales de la ville. Le bus, le moyen le plus adapté et le moins onéreux pour visiter Rome quant à lui circule sur plus de 350 lignes.

On y trouve aussi les taxis. Comme on se doute bien, ils sont très onéreux. Enfin, le moyen le plus écologique : la marche à pieds. Il est possible d'opter pour ce moyen, d'autant plus que le trajet d'un lieu touristique à un autre tourne autour de 30 minutes.

Prendre certaines précautions

Avant de voyager à Rome, il est recommandé d’adopter les attitudes suivantes.

En premier lieu, il faut être vigilant. En effet, Rome est une ville sécurisée, mais comme toutes les villes touristiques, les Pick-Pocket n'y manquent pas. C’est pour cette raison qu’il faut être vigilant, notamment dans le bus numéro 64, réputé pour transporter les touristes. Aussi, il faut éviter de se déplacer seul dans les endroits isolés pendant la nuit.

Ensuite, il faut éviter d'acheter les sacs de marque proposés sur les marches de la Trinité-des-Monts. Ils sont pour la plupart contrefaits.

À Campo de Fiori, manipuler les produits frais vendus avant l'achat est très mal perçu par les commerçants. Il ne faut surtout pas le faire. Il est recommandé de faire son choix sans toucher et laisser le côté manipulation au commerçant.

Pour une bonne configuration de Google maps, il faut absolument se procurer une carte SIM locale. Elle coûte environ 30 € avec 2 gigas de data. Par ailleurs, il faut vérifier les tarifs d’Internet et de téléphone mobile. En conséquence, il faut vérifier l'activation du service d'itinérance afin de ne pas ployer sous des coûts trop importants.

En savoir plus sur Rome: réserver un hotel à Rome (photos, avis, promos...) ou en savoir plus sur les incontournables .