Une semaine à Rome

Photo

Rome c’est tout simplement une harmonie au fil des siècles. Une façon merveilleuse de concilier différentes civilisations pour en donner un spectacle séduisant.

 

On ne peut imaginer la beauté de Rome. Il faut réellement se déplacer, sentir les choses, les monuments pour comprendre la vraie valeur de cette ville. Je ne suis pas fan d’histoire et pourtant Rome m’a conquise.

 

Le charme plane dans les rues de la ville, tout monument n’est que légende… je me souviens de mes divagations à revoir ces combats de gladiateur dans cette Rome antique.

 

Rome se vit, le temps d’une semaine et on se promet d’y revenir pour en savourer tous les délices. Un conseil prenez votre temps, car le temps s’arrête…

 

 

Victor Emmanuel II, à Piazza Venezia

 

Que faut-il absolument voir à Rome ?

 

Quelle question ?! Rome est tellement riche de choses à voir, de choses à vivre, que la question ne doit même pas se poser. En réalité, tout est question d’organisation, dans les quartiers mais aussi au fil du temps… Commençons par le début…

 

L’ancienne Rome :

La visite des monuments anciens de Rome demande quelques jours si on veut profiter de toutes les étapes. N’oubliez pas que « tous les chemins mènent à Rome » alors vous aurez le choix dans les chemins que vous emprunterez pour découvrir comment « Rome ne s’est pas construite en un jour ». Au programme le Colisée, le forum ou encore le Capitole. Mais commençons par un emblème à Rome… le Colisée.

 

Le colisée de Rome




Colisée de Rome

 

Ou le Colosseum. Son nom lui vient de la statue qui représente l’empereur Neron. Elle est imposante et impressionnante toute de bronze avec ses  35 mètres de haut.

 

D’après ce que j’ai pu retenir lors de ma visite (et de quelques livres d’histoire), le Colosseum a été établi entre 72-80 avant JC. Il se situe sur  l'emplacement d’un ancien lac artificiel. A cette époque le Colosseum servait aux spectacles de cirque. Il pouvait accueillir plus de 70.000 spectateurs.

Durant ma visite le guide nous a  raconté que d’après la légende, l'architecte du Colosseum a été jeté vivant aux lions. Drôle de récompense!

 

Au fil des siècles il a changé de vocation mais ce que vous pourrez remarquer c’est qu’il est toujours en construction. On dit que « le jour où il sera terminé ce sera la fin de Rome ».

La visite du Colisée demande quelques heures, priez pour qu’il fasse beau, c’est très agréable. Préférez une découverte accompagnée d’un guide pour ne rien perdre à l’histoire de l’emblème de Rome.

Le Forum :

 

 

Forum de Rome

 

Pareil que le colisée, le forum romain est situé sur un ancien lac que l’on a asséché pour être transformé en un haut-lieu de la vie politique, commerciale et religieuse de l’ancienne Rome.

Je vous conseille une visite guidée car seul un guide (à moins que vous soyez accompagné d’un enfant du pays) pourra vous montrer les différentes étapes et vous narrer toutes les légendes qui tournent autour.

 

La visite commence par un panorama extraordinaire de la terrasse du Capitole où temples, et colonnes vous feront voyager dans l’histoire. C’est magique et vous vous rendrez compte, qu’il est pratiquement impossible de discerner entre les temples des basiliques, les monuments reconstruits et ceux datant de l’Empire, tellement l’état de conservation est impressionnant.

 

Le Capitole :

 

Haut et perché, le Capitole était le siège du gouvernement de la ville de Rome. Ne vous aventurez pas seul dans le cœur de cette Rome d’histoire et de trésors, vous risquez de passer à côté des plus belles histoires, prenez un guide et rendez-vous au Capitole.

 

Montez les escaliers dessinés par Michel-Ange (la Cordonata) pour vous retrouver sur les hauteurs de la Piazza del Campidoglio. On arrive alors les musées du Capitole dont les plus connus sont le Palais des Conservateurs et le Palais Neuf.

 

Sur les hauteurs du Capitole, vous pourrez respirer cet air venu des siècles lointains. Vous pourrez contempler l'histoire de Rome et déchiffrer toutes ses empreintes laissées dans ses vestiges.

 

Dans le Palais des Conservateurs, on peut voir un emblème : la Louve en bronze avec les Romulus et Remus. Moi qui suis fan de mythologie, j’ai été très gâtée. Il y a plusieurs fresques qui retracent des légendes  comme l'enlèvement des Sabines ou encore le combat des Horaces et des Curiaces.

 

Quant au Palais Neuf de Rome, on trouve plutôt des sculptures. Il est intéressant de le visiter même si mon coup de cœur fut pour le Palais des Conservateurs.

 

Si vous avez le temps, je vous conseille de faire deux visites du Capitole. L’une en journée avec un guide et puis une visite la nuit pour découvrir la beauté du Capitole illuminé, c’est somptueux !

 

Les musées de La Rome Antique :

 

Rome est merveilleusement orientée vers le passé ! Malgré tout son côté fashion et design, tout le modernisme que l’on peut rencontrer, cette ville n’en reste pas moins ancrée dans son histoire.

 

Le musée de la civilisation romaine :

 

Ou comme on aime l’appeler à Rome « Museo della Civiltà Romana ». Il se trouve du côté sud de Rome. C’est une très belle façon de faire connaissance avec la ville de Rome et ses évolutions dans l’histoire.

 

Ce musée retrace des siècles d’épopées et de gloires mais aussi de décadences, tout ce qui a marqué cette ville et en a fait un trésor.

 

Si la visite des vestiges vous a laissé un peu sur votre faim, vous allez alors adorer les reconstitutions que propose ce musée. L’entrée est payante mais elle vaut le coup. Le musée est assez bien couvert par les transports en commun, vous aurez le choix entre le bus ou le métro (arrêt "Eur Fermi"). Adresse : Piazza Giovanni Agnelli, 10 – Tel : +39 06 592 6135.

 

Musée national étrusque de la Villa Giulia

 

Si vous désirez contempler la plus grande collection d'objets étrusque en Italie, c’est ici qu’il faudra vous rendre. Le musée national étrusque de la Villa Giulia permet de découvrir une civilisation à travers ces objets et ses emblèmes : sculptures, vases, œuvres en  céramique et bijoux. Le musée étrusque de Rome est accueilli dans un très beau bâtiment de style Renaissance, croyez-moi, il vaut le déplacement ! Pour vous y rendre, je vous conseille de prendre le tramway. Direction la place Flaminio puis prenez le tramway 225. Le musée est ouvert de 8h30 à 19h30 tous les jours, sauf le lundi. L’entrée est payante.

 

Rome compte un nombre incroyable de musées et monuments à voir. Le centre-ville est aussi parsemé de petits trésors ici et là. D’ailleurs, il y a une attraction qui séduit à Rome : compter les fontaines ! Et oui, Rome ce n’est pas moins de 2000 fontaines !

 

Les fontaines de Rome :

 

Un petit jeu que nous avions lancé entre ami : faire le tour de la ville et compter les fontaines ! Croyez-moi, vous pourrez passer des heures sans arriver à toutes les répertorier. Vous pourrez voir un style de fontaines un peu partout dans la ville que les habitants de Rome appellent le « nasone » ou gros nez. Vous pourrez y boire une eau potable et fraîche. C’est également l’endroit idéal pour marquer une petite pause dans votre balade et vous ressourcer.

 

Je pense que ce nombre de fontaines s’explique dans l’histoire. Rome a toujours donné une grande valeur à cet élément de la nature. A l’époque de la Rome Antique, chaque citoyen pouvait profiter d’installations thermales. C’est dans les traditions de la ville, les thermes romains constituaient un lien social très important.

 

Mais il y a  une fontaine à ne pas rater c’est la fontaine de Trevi évidemment ! Vous connaissez sûrement la coutume de cette fontaine. Chaque visiteur qui désire revenir à Rome, jette une pièce. Une autre coutume concerne les amoureux, il s’agit de se donner la main et de jeter une pièce de monnaie pour se promettre un amour sincère et éternel.

 

 

La Fontaine de Trévi

Rome compte d’autres fontaines toutes aussi belles et surprenantes les uns que les autres. La Fontana della Barcaccia à Piazza di Spagna, les Quattro Fontane, et plusieurs autres connues et moins connues.

 

L'Eglise de Sainte Marie sur Minerve :

 

Voici un monument religieux que je vous conseille de découvrir. Certes connu et célèbre dans le monde entier, on ne comprend sa grandeur qu’une fois en face de ce vestige. Il s’agit de la Basilique de Sainte Marie sur Minerve qui se trouve à Piazza della Minerva, dans le quartier du Champ de Mars.  

 

Elle représente l’architecture gothique dans toute sa splendeur. C’est là une des plus belles œuvres qui arrive à combiner votre visite dans la Rome Antique pour vous donner un lien vers les vestiges d’une Rome religieuse également.

 

À gauche de l'autel, on peut y voir la statue du Christ Portant la Croix, sculptée par Michel-Ange et ses assistants au XVIème siècle. Il y a même un Obélisque égyptien apporté à Rome par l'empereur Diocletien à la fin du 3ème siècle.

 

Il faut savoir que Rome compte à elle seule 634 églises  mais il sera un peu difficile de toutes les visiter alors concentrez-vous sur celle-ci et ne rater aucun de ses détails!

 

Mon expérience : Une visite de Rome, la nuit en limousine :

 

Vous ne voulez pas vivre un conte de fée ? La ville de Rome offre la possibilité de louer une limousine avec chauffeur pour faire le tour des plus grandes places de la ville. Le chauffeur est aussi un guide qui vous conduit vers les lieux les plus ensorcelants de la ville. Les places Baroques sont au programme comme la Place Navona ou encore la Fontaine de Trévi où vous vous arrêterez pour lancer votre pièce de monnaie et être sûr de revenir bientôt !

 

Rome est une ville qu’il faut visiter quand il fait clair pour contempler les détails à la lumière du jour mais une visite la nuit est nécessaire pour voir ce reflet de la ville, et ces fontaines qui s’illuminent. Ce que j’ai pu en déduire c’est qu’à pied, nous n’aurions pas pu atteindre toutes ces distances et vivre ce rêve mêlé au luxe de la limousine.

 

Si vous êtes un groupe, préférez la visite à l'aide d'un Minivan pour six passagers et d'un minibus pour huit personnes.

 

Les coins insolites de Rome :

 

Rome est merveilleuse ! Autant semble-t-elle paisible et classique, autant elle arrive à surprendre avec plusieurs lieux insolites à visiter à Rome. Le sanctuaire des chats. C’est un refuge pour chats qui à l’origine sont abandonnés. Il faut savoir que les chiffres sont surprenants ! Rome compterait 300 000 chats dont la plupart sont dehors ! Les habitants ont donc décidé de leur trouver refuge dans la place de Torre Argentina. Aujourd’hui on peut visiter 400 chats, qui sont chouchoutés par des bénévoles. La visite se fait l’après-midi, c’est au niveau de Largo di Torre Argentina.

 

Un autre site insolite est aussi à découvrir : Le trou de serrure. Comme son nom laisse à penser, il s’agit d’une très grande porte sur la Piazza dei Cavalieri di Malta. L’attraction consiste à jeter un œil dans le trou de la serrure pour y voir… Rome ! Ça vous parait absurde ? Il n’y a qu’à voir la file d’attente pour comprendre l’intérêt !

 

Coup de cœur des hôtels pas chers :

 

Ce qui peut revenir assez cher à Rome c’est le logement. Les maisons de jeunes et auberges de jeunesse sont le meilleur lieu pour loger à Rome. Avec toutes les commodités essentielles pour passer la nuit, l’auberge de jeunesse vous offre la nuit à Rome aux environs de 8 €.

 

Je vous conseille la chaine d’auberges de jeunesse « hostel » à Rome. J’ai pu loger dans l’hostel "Pop inn" c’est juste à côté de la gare de Rome. C’est très bien pour passer la nuit et prendre une douche. On n’a pas besoin de plus, Rome est si riche d’activités, qu’on ne reste pas une minute à l’hôtel si ce n’est pour dormir ou se changer. En plus, l’emplacement est plutôt pas mal et permet de se déplacer facilement dans la ville.

 

S’offrir un souvenir, s’acheter des pâtes :

 

Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de se rendre à la rue Gragnano. Elle est à elle seule une curiosité. Imaginez qu’elle est exclusivement réservée à la fabrication et à la commercialisation de pâtes fraîches. Prenez votre appareil photo, croyez-moi ça en vaut la peine ! En réalité sa position géographique lui permet de profiter au maximum de la trajectoire du soleil et de canaliser le vent qui provient de la mer qui emporte avec lui l'humidité. Toutes ces conditions permettent le séchage des pâtes de façon naturelle.

 

Je vous conseille de faire une visite à l’atelier des frères Zampino. Vous pourrez voir comment on fabrique les fusilli à la main, et bien sûr pour en acheter ! Ils ont d’ailleurs une forme bien spécifique marque de fabrique de leur artisanat que vous ne retrouverez sur aucune autre pâte achetée ailleurs.

 

Ma tournée des restaurants à petits budgets !

 

Pour moi les vacances à Rome devait rimer avec petit budget. Heureusement cette ville offre de vraies opportunités. J’ai pu durant ma petite tournée de restaurants pour manger, lister quelques restaurants délicieux à moins de 20 euros ! C’est tout à fait possible !

 

Commençons par la cuisine la plus fraîche qui soit ! Et italienne comme on l’aime, c’est le restaurant Autogrill Spa au 181 Via del Corso. Je crois qu’il est ouvert tous les jours de la semaine. On y goûte une très bonne cuisine romaine, la bonne cuisine de la Mama !  Il se situe juste derrière la place Navona (Tel : +39 68808345).

 

Pour manger de bonnes pâtes, je conseille la chaîne de restaurant Pastarito, il y en a un près de Piazza Venezia à côté de la basilique de Saint Jean.

 

Enfin, je pense qu’on peut goûter la meilleure pizza au feu de bois au restaurant Dal Paino au 34 Via del Parione, c’est juste derrière Piazza Navona. Lors de cette tournée, vous ferez forcément l’expérience de goûter à la cuisine romaine dont voici quelques spécialités. Si vous les croiser sur la carte, un conseil, commandez !

 

Les spécialités romaines :

 

Parmi les spécialités qui font la fierté de tous les habitants de Rome, il y a l’Antipasto qu’on sert au début des repas. Il est en général composé  de légumes crus, arrosés d'huile d'olive (je vous conseille d’y goûter, l’huile d’olive en Italie est une institution). Il y a aussi la bruschetta, pain grillé avec huile d'olive et ail. Sinon en plat, je vous conseille et j’en ai déjà l’eau à la bouche  les fameux gnocchi alla romana … un régal !

 

Je ne suis pas trop dessert mais j’ai tout de même gouté par curiosité au tiramisu et je comprends mieux pourquoi ce dessert appartient aux Italiens! C’est divin ! … sans oublier le café, car le café sera italien ou ne sera pas ! Alors un conseil, prenez le temps de boire un bon café : du grand moment.

 

Boire un café à Rome :

 

Le café italien est un espresso  qui se définit comme étant un café très corsé ce qui lui donne un arome très fort. La technique est spécifique et sincèrement, le jour où vous l’aurez bu à Rome, vous n’en commanderez plus ailleurs. Déjà rien qu’au résultat : le café espresso est d’un brun foncé comme on ne le trouve nulle part ailleurs. On vous servira un petit verre d'eau fraîche avec votre tasse d’espresso pour que vous puissiez vous éclaircir le palais. Il y a 1001 façons de préparer l’espresso à Rome : caffè all'americana ou caffè macchiato ou encore le caffè corretto prugna ou grappa. Bref vivez cet instant. Je vous conseille un excellent café à Rome au « Gran Caffè Roma », il est au 32 Via Vittorio Veneto, tél : +(39) 064744348.

 

Rome pratique :

 

Comme toutes les grandes villes du monde, avec un peu de pratique et de bons conseils, on peut passer un excellent séjour à Rome.

 

Quand venir à Rome ?

 

Rome est un musée à ciel ouvert, la météo a donc toute son importance. Même s’il fait un peu trop chaud l’été notamment entre midi et 16h00, c’est plus intéressant que les autres mois, car la ville de Rome vit au rythme des festivals et des festivités. De plus l’hiver les journées sont courtes et vous risquerez de ne pas avoir assez de temps avant la tombée du jour pour faire le tour de toutes les attractions à Rome.   

 

Comment se rendre à Rome ?

 

Tout dépend d’où vous venez mais il y a plusieurs moyens pour y aller et souvenez-vous que tous les chemins mènent à Rome. On peut y aller par bus, par avion ou par train. Personnellement je conseille le TVG c’est rapide et assez économique. Vous pouvez vous y prendre à l’avance et réserver votre billet aller-retour. Préférez les voyages de nuit où vous pourrez vous reposer durant tout le trajet. En plus la gare est proche du centre-ville ce qui vous fera économiser des dépenses en déplacement.

 

Si vous êtes plutôt avion, il y a des vols charter intéressants sur Ryanair aux environs de 70 € et même moins hors haute saison. Vous atterrirez à l’aéroport Ciampino. Sachez que Rome est desservie par deux aéroports : l’aéroport de Fiumicino, il vous suffira par la suite de prendre le train jusqu'à Rome ou l’aéroport de Ciampino et dans ce cas, c’est un bus qu’il faudra  prendre pour se rendre en ville.  

 

Les bonnes affaires pour le logement :

 

Comme j’ai pu vous le dire, préférez les auberges de jeunesse qui vous coûteront 8 € environ la nuit. Quant à une chambre avec douche c’est environ 15 €. Le logement en hôtel est bien évidemment plus cher et avoisine pour la chambre la plus basique 50 € la nuitée. L’hôtel Zara est une bonne adresse 3 étoiles et très bien placée. Pour un hôtel de gamme supérieure, je vous conseille l’hôtel Barberini, certes cher mais la qualité du service est au rendez-vous.

 

Quel moyen de transport privilégier ?

 

Sachez que plusieurs quartiers de Rome (et les plus intéressants d’ailleurs) sont interdits aux voitures. Ce qui rend la voiture réellement pas commode. Je vous conseille la location de scooter ou mieux encore la location de vélo pour un geste écolo !

 

Voici quelques adresses où vous pourrez louer des scooters à très bon prix :

Rent Scooter Borgo : Via delle Grazie.

Scooter rent joy ride : Via Cavour 199

Treno e Scooter : Multiservice, binario 1 - via Marsala

 

Quant à la location de vélo, c’est une solution économique et écologique, mais il faudra faire attention aux voitures. Voici deux adresses que je conseille pour leur prix et la disponibilité de vélo en bon état : « I bike Rome », Via Veneto, 156 et « Bici Spagna » à la Piazza di Spagna.