Voyager avec Ryan Air

La compagnie low-cost Ryanair est la plus importante compagnie low-cost en France en terme de nombre de passages transportés. Depuis Paris (Beauvais en réalité) vous pourrez rejoindre à des prix imbattables Barcelone, Dublin, Glasgow, Madrid, Marseille, Milan, Oslo, Porto, Rome, Stockholm, Venise... . Mais Ryanair proposent également de nombreux vols à partir d'aéroports de province : Brest, Dinard, Nantes, Tours, Paris-Beauvais, Poitiers, la Rochelle, Limoges, Bergerac, Pau, Rodez, Biarritz, Carcassonne, Perpignan, Montpellier, Nîmes, Marseille, Toulon, Grenoble, Saint Étienne. Les prix proposés par Ryanair défient toute concurrence. Vous pouvez acheter très facilement un billet sur le site internet de Ryanair : www.ryanair.com/fr. Le moteur de recherche de vol sur le site de Ryanair vous propose plusieurs vols autour de votre date de départ. Les prix varient fortement en fonction de votre heure et date de départ. Vous trouverez les tarifs de vols les plus intéressants en semaine. La meilleure solution pour trouver un vol pas cher est de faire des essais directement sur le site de Ryanair. L'enregistrement de bagage en soute est payant (15 euros par bagage), l'enregistrement prioritaire également (8 euros) et l'assurance annulation. Des frais de dossier s'ajoutent également avant de payer. La différence de prix entre le prix annoncé et le prix a payer peut parfois être importante. Sachez de plus que les départs annoncés à Paris se font en réalité à l'aéroport de Beauvais situé à 1H30 de route de Paris. La navette de l'aéroport coûte 13 euros. Si Ryanair est imbattable en terme de prix ne vous attendez pas à un accueil et à un service de haute qualité. Le confort est limité notamment en raison du manque de place, le service est assuré au minimum et beaucoup de prestations sont payantes. Les retards et les annulations peuvent être fréquents avec Ryanair. Quant au service après-vente de Ryanair, il est inexistant. Il est pratiquement impossible de joindre la hotline et vos courriers resteront sans réponse. A moins d'intenter une action en justice (ce qui est difficile en raison des contrats de vente) vous n'obtiendrez pas forcement de remboursement.