Comment louer une voiture à l’étranger ?

 

Louer une voiture à l’étranger est très facile, du moins dans les pays où le permis de conduire français est valide. Grâce à internet il est très facile de louer une voiture en ligne et de la récupérer à l’arrivée. Mode d’emploi :

 

Le permis de conduire et les papiers à fournir

  • Permis de conduire obligatoire, partout…

  • La plupart des pays acceptent simplement le permis de conduire français, mais pas tous.

  • Tous les pays de l’UE acceptent le permis français.

  • Pour d’autres pays qui ne reconnaissent pas le permis de conduire français, vous devez au préalable obtenir le permis international. Le site du ministère des affaires étrangères fait le point pays par pays (France Diplomatie). Il faut en faire la demande avant le départ à la mairie ou à la préfecture.

  • Quelques pays enfin ne reconnaissent aucun permis, il faut obtenir l’autorisation sur place.

  • Renseignez-vous avant de partir sur les règles de conduite dans le pays où vous partez… ne soyez pas pris au dépourvu par la sécurité routière !

  • Munissez-vous toujours de votre permis de conduire français et du permis international le cas échéant.

  • Dans la plupart des cas, une carte bancaire sera demandée par le loueur pour assurer la caution du véhicule notamment.

  • Une pièce d’identité, passeport ou carte d’identité, sera toujours demandée.

 

Rechercher une location de voiture à l’étranger

  • Prenez le temps de réserver votre véhicule à l’avance pour bénéficier des meilleurs prix.

  • Rendez vous sur des comparateurs de loueurs en ligne dans un premier temps pour vous faire une idée des prix en cours dans votre destination selon les types de véhicules. Ex : Autoescape, Holidayautos, Kayak, Rentalcars. Les prix sont négociés et vous pouvez réserver directement en ligne votre voiture.

  • Il est aussi possible de passer par un loueur international, présent dans le monde entier. Ces grandes entreprises de location offrent l’avantage de l’assurance de sérieux et d’un réseau étendu. Ex : Herzt, Sixt, Europcar, Avis… Possibilité de réserver en ligne.

  • Les loueurs indépendants locaux sont également une option. Tous ne possèdent pas de site internet. Vous pouvez également les consulter sur place. L’avantage des loueurs locaux est souvent la différence de prix car ils peuvent être vraiment moins chers.

  • Assurez-vous du point de livraison possible du véhicule : directement à l’aéroport ? En ville ? Près de votre hôtel ?

 

Les options de la location : attention aux pièges

  • Prenez le temps de bien comparer les offres en ligne : certains prix très attractifs cachent des conditions de location pièges. Des frais de dossier grossis après location, un kilométrage désavantageux, l’assistance, les assurances, etc… Ne vous jetez pas les yeux fermés sur la première offre la moins chère et prenez en compte tous les paramètres.

  • De la même manière, le contrat doit clairement faire référence à ce que vous pouvez faire ou non avec votre véhicule : nombre de kilomètres, lieu où récupérer le véhicule et où le rendre, prendre un ferry avec le véhicule, emprunter des routes de terre, etc…

  • Assurez-vous que vous êtes autorisé par le contrat à passer les frontières.

  • Des limites d’âge peuvent s’appliquer ainsi que des surcoûts en fonction de l’expérience du conducteur.

  • Attention aux multiples options qui font grimper les prix, parfois indispensables, parfois non : GPS, siège enfant, réhausseur, etc…

  • Assurez-vous du montant de la caution. Certains loueurs à bas prix prennent d’énormes cautions, méfiez-vous en cas de problème avec le véhicule.

 

Les assurances

  • A surveiller de près : un accident sur place avec un véhicule mal assuré peut rapidement vous coûter très cher, voire doubler le budget de votre voyage. Soyez vigilant sur les assurances.

  • Vérifiez l’assurance responsabilité civile : c’est elle qui couvre en cas de dégâts matériels mais aussi corporels infligés à un tiers en cas d’accident. Elle est tout simplement obligatoire dans tout contrat de location.

  • Le conducteur n’est pas couvert par la responsabilité civile. Pour vous couvrir au volant ainsi que ceux qui vous accompagnent, il vous faut souscrire une assurance complémentaire : la Personal Accident Insurance (PAI). Cette assurance vous couvre forfaitairement en cas de dommages corporels non intentionnels.

  • Les loueurs proposent également des assurances collision et des assurances contre le vol du véhicule, à vous de juger la pertinence de ces assurances selon vos conditions de voyage.

  • Certaines assurances sont assez spécifiques à certaines destinations (conditions de conduite, état des routes, etc…) et peuvent vite devenir indispensable.

  • Les loueurs pratiquent également le rachat de franchise, une assurance à prendre en supplément pour un montant journalier en cas de vol ou d’accident. A envisager dans le cas des locations à bas prix dont la franchise est très élevée ou dans les zones à risque.

  • Vérifiez aussi les assurances dont vous disposez déjà avant d’en payer de nouvelles, notamment grâce à votre carte de crédit.

 

Le retour du véhicule

  • En cas d’accident vous disposez de 5 jours pour prévenir le loueur, qui fera jouer à son tour son assurance.

  • A l’étranger, les amendes dues aux infractions au code de la route avec une voiture louée sont dans certains cas envoyées directement à votre loueur, à qui vous devrez régler le montant de l’amende.

  • Assurez-vous de la politique de restitution au niveau du plein d’essence. En règle générale rendez le véhicule avec un niveau d’essence équivalent au début de la location.

  • Un état des lieux est à effectuer avec le loueur. Plus les prix sont bas plus le loueur a tendance à vouloir entrer dans le détail… Faites bien l’état des lieux avant le départ à réception du véhicule pour ne pas vous faire avoir au retour.

  • Conservez tous les documents de location durant le séjour, et même après. Ils seront utiles en cas de problème.