EVG  : les meilleures destinations débauche en Europe

Pas toujours facile d'organiser un EVG (acronyme consacré pour enterrement de vie de garçon pour ceux qui ne le savaient pas encore)  : on part à une bonne dizaine de copains prêts à en découdre, faire la fête jusqu'à plus soif et s'adonner à toutes sortes d'activités de débauché, avec de l'alcool, beaucoup d'alcool, des jeux (paintball, shooting, karting, grosse limousine, des vrais trucs de mecs...), des filles (dans l'idéal dénudées) aussi... c'est la dernière vraie fiesta du futur marié, qui deviendra par la suite un homme responsable et intègre.

ibiza

Ibiza, Baléares : destination débauche indémodable.

Mais pour mettre tout le monde d'accord et trouver la destination qu'il faut pour un weekend, le malheureux témoin chargé de monter toute l'affaire s'arrache parfois les cheveux. Alors passons en revue 10 idées de destinations EVG en Europe, accessibles et délurées  :

1) Riga  :

Réputée pour ses bars, ses clubs, son alcool qui coule à flot et ses tarifs abordables, Riga c'est la destination ''débauche'' qui a la cote auprès de la jeunesse européenne. Attention tout de même à ne pas trop déraper car les occasions sont nombreuses  : la frontière avec tourisme sexuel est souvent allègrement franchie...
-Point fort  : bars et débauche en veux-tu en voilà.
-Point faible  : beaucoup de touristes éméchés se font avoir dans les bars à fille.

2) Ibiza  :

Un grand classique, branché à souhait, indémodable. Mieux en saison évidemment pour avoir le maximum de monde et de nuits blanches. Île touristique, les activités parallèles ne manquent pas, mais Ibiza reste avant tout une destination fête.
-Point fort  : sea, sex and sun. La recette éculée marche toujours.
-Point faible  : pas toujours accessible pour une bande de 10 bonshommes.

 

Réservez en ligne votre prochain EVG pour de nombreuses destinations en Europe, c'est simple et rapide!

 

3) Amsterdam  :

Un autre nom qui revient en boucle dès que l'on cherche une destination débauche... entre le quartier Rouge, les coffeeshops et les innombrables clubs et bars de la capitale, il ne restera sûrement pas une minute à consacrer aux musées.
-Point fort  : tout ce dont un débauché peut rêver.
-Point faible  : budget solide à prévoir, ça coûte cher Amsterdam.

4) Budapest  :

Les prix abordables des capitales de l'Est européen attirent de nombreuses bandes de noceurs. La vie nocturne facile de Budapest en fait l'une des favorites pour les enterrements de vie de garçon bien allumés.
-Point fort  : nuits agitées, vols pas cher.
-Point faible  : dommage de s'y rendre uniquement pour ça.

5) Bratislava  :

La capitale slovaque a elle-aussi la cote ces temps-ci, elle semble s'être bien positionnée sur le créneau jeunes européens soiffards-fêtards. Ici, faire la fête ne coûte pas grand-chose. D'apparence plutôt calme, Bratislava se révèle bien plus décalée et tapageuse une fois la nuit tombée, du côté des clubs et des bars surchauffés...
-Point fort  : vraiment bon marché à tous les niveaux.
-Point faible  : pas vraiment la destination ''de rêve''.

6) Cracovie  :

Encore et toujours l'Europe de l'Est. A Cracovie, la vodka vaut aussi cher que de l'eau, et les cuites sont à portée de toutes les bourses dans les bars de la ville.
-Point fort  : la vodka, ça fait toujours son ptit effet.
-Point faible  : interdiction de boire dans la rue (ouille...).

7) Sitges  :

Station balnéaire espagnole parmi les plus réputées pour faire la fête et ne pas dormir du weekend. Ambiance, population bigarrée, soirées à répétition, shots en série... et si ce n'est pas assez, Barcelone est à deux pas.
-Point fort  : la plage, à deux pas de Barcelone.
-Point faible  : à oublier en dehors de l'été.

8) Berlin  :

Capitale incontestée des amateurs de clubbing. Des boites tendances, des soirées complètement folles, des ambiances originales, ou plus interlopes, Berlin possède tout ce qu'il faut pour un evg mémorable.
-Point fort  : vraies ambiances club, bières pas chères.
-Point faible  : le striptease en allemand.

9) Belgrade  :

Vous voulez changer un peu des classiques evg  ? Belgrade est en train de se construire une solide réputation de ville festive, et attention, les Serbes n'ont pas l'habitude de faire dans la demi-mesure.
-Point fort  : on ne fait pas semblant de faire la fête.
-Point faible  : pas si évident de s'y rendre pour pas cher.

10) Ios  :

Une petite île des Cyclades, peuplée de jeunes anglo-saxons assoiffés du matin au soir. Le petit village semble paisible la journée, mais il n'est composé que de bars ouverts toute la nuit non-stop. Et le matin, les festivités reprennent dès 10 heure au camping  !
-Point fort  : une île de rêve où les jeunes touristes ne pensent qu'à faire la fête.
-Point faible  : difficile d'y partir seulement pour un weekend.