Itinéraire pieton à Bologne le temps d'un week-end...

Photo

Bologne est une ville qui se visite assez facilement l'espace d'un week-end. Le tour idéal du centre historique se fait à pied. L'itinéraire commence Piazza Maggiore, la place la plus belle et célèbre de Bologne. On y admire le Palazzo del Podestà avec la tours de l'Arengo, du XIIIe siècle, le Palazzo dei Banchi à l'élégant arcade, la basilique San Petronio, en style gothique et avec une belle façade inachevée, le Palazzo dei Notai et le Palazzo d'Accursio, siège de la mairie. Ce dernier abrite aussi de nombreuses collections d'art et le musée Giorgio Morandi, dédié au peintre de Bologne. Contigue à Piazza Maggiore est Piazza Nettuno, avec la fontaine de Giambologna du XVIe siècle. À côté se trouve le Palais du Roi Enzo, fils de Frédéric II, emprisonné ici en 1243. On rejoigne d'ici via (rue) dell'Archiginnasio, siège de la merveilleuse bibliothèque de la ville. Contruit au XVIe siècle, le palais abritait l'université et il a gardé à l'intérieur son aspect originaire. La visite se poursuit au voisin Museo Civico Archeologico. En empreintant d'ici via Farini, on arrive au complexe des Sept Églises, connu aussi sous le nom de Basilique Santo Stefano, un ensemble d'édifices religieux dédiés à Saint Stéphane. Il se compose de quatre églises: San Giovanni Battista, Santo Sepolcro, construite à image de l'église de Jerusalem, Santi Vitale e Agricola et enfin Santa Croce. À visiter est aussi le beau cloître avec le puits. L'itinéraire continue via Santo Stefano, afin de rejoindre le Palazzo della Mercanzia du XIIIe siècle, qui abritait les anciennes corporations et le Tribunal. Peu après se trouvent les deux tours symbole de Bologne: la Torre degli Asinelli et la Torre della Garisenda. On peut rejoindre d'ici via dell'Indipendenza, la rue du shopping et de la cethédrale San Pietro. >> Plus sur Bologne, ses hébergements.