Carte Bourgogne

Située entre la région Île-de-France et Rhône-Alpes, la Bourgogne est une région formée de quatre départements. Il peut de ce fait être difficile de se retrouver dans cette vaste région de France sans avoir une carte des lieux. Pour cela, les cartes de la Bourgogne disponibles en ligne sont nombreuses. On y trouve des cartes routières qui donnent le plan des grandes villes. Pour ceux qui utilisent Internet pour rechercher un lieu donné, il faut entrer plusieurs données, dont des informations sur la commune, le code postal et l'adresse du lieu recherché si possible.

La Bourgogne est une destination touristique très connue en France, car elle possède plusieurs sites et communes intéressants répartis sur son territoire. Parmi les communes à ne pas manquer figure celle de Vézelay, qui est classée patrimoine de l'humanité. D'autres villes sont aussi à visiter pour ne citer qu'Auxerre, qui compte de nombreux sites intéressants comme la Tour de l'Horloge, qui se situe dans le centre piétonnier du Vieil Auxerre. On peut aussi faire un tour dans le département de la Côte d'Or pour découvrir l'abbaye de Cîteaux et d'autres monuments historiques, Dijon réputé pour sa moutarde et le palais des ducs de Bourgogne, Beaune et les hospices, La route des vins (Pommard, Meursault, etc), ainsi que sa gastronomie

Pour se déplacer, il est également possible de se référer à une carte routière. Pour rejoindre la Bourgogne par exemple, il est nécessaire de passer par l'aéroport Dijon Bourgogne qui se situe à un peu plus de 5 km de la capitale bourguignonne. Certaines compagnies assurent des vols réguliers vers Toulouse et Bordeaux. Sinon, l'aéroport Longvic se trouve à 6 km au sud-est de Dijon, ou bien l'autoroute (Paris-Dijon, par exemple)


Les lieux du guide Bourgogne
Abbaye de Cluny

L’abbaye de Cluny se trouve dans le département de la Saône-et-Loire en Bourgogne, plus précisément à 24 kilomètres de Mâcon. Maison mère de plus de mille monastères, l'abbaye de Cluny, fondée en 901, rayonne durant tout le Moyen-Age sur l'Europe occidentale. C'est le 11 septembre 910 qu'est signé aux assises de Bourges en présence de nombreux seigneurs et prélats, l'acte de donation par lequel Guillaume Ier, duc d’Aquitaine, céde aux apôtres Pierre et Paul, autrement dit à [...]

Jardin botanique de l'Arquebuse

Poumon vert à la bordure du centre-ville, le jardin botanique de l'Arquebuse résulte de la réunion du jardin de l'Arquebuse, du terrain d'entraînement des Chevaliers de l'Arc et de l'Arbalette au XVIe siècle et du jardin botanique créé en 1773. Lieu calme et paisible, le jardin se compose de nombreux parterres et regroupe entre 35 000 et 40 000 espèces végétales ainsi qu'un circuit de promenades au milieu des fleurs. Dans l'arboretum, de très anciens arbres continuent leurs vies en regardant passer les visiteurs. Il n'est pas rare d'y voir des groupes scolaires et des experts observer certains [...]

Place de la Libération

Face à l'Hôtel de ville situé dans le Palais des Ducs, la place de la Libération créée en 1689 est assurément la plus belle de Dijon. Place royale jusqu'à la Révolution Française de 1789, puis place d'Armes, place du Maréchal Pétain sous l'Occupation, l'actuelle place de la Libération est l'oeuvre de l'architecte Jules Hardouin-Mansart, architecte classique du roi Louis XIV. La place est également le centre historique de l'antique Divio, la ville gallo-romaine comprise dans le castrum du IIIe siècle. Après une complète tranformation, les Dijonnais ont redécouvert la place le 6 juillet 2006. A présent [...]

Bien qu'elle n'ait pas le titre d'abbaye, ni même de cathédrale, l'église Saint-Etienne de Nevers est sûrement l'attrait principal de la ville pour tous les amateurs d'art roman. Construite d'un seul jet de 1068 à 1097 en beau calcaire ocre de la région, l'église, par sa remarquable homogénéité, dégage un fort sentiment d'harmonie. Fait rare pour un édifice vieux de onze siècles, Saint-Etienne a conservé ses plans d'origine, en croix latine, signe d'une église romane développée. Elle est en effet la première église médiévale dont la nef a adopté trois étages sous une voûte de pierre. Sa nef de [...]

Palais ducal de Nevers

Edifié à la fin du Xve siècle, le palais ducal de Nevers est considéré comme l'un des premiers châteaux de la Loire. A l'origine résidence des comtes puis des ducs du Nivernais, il accueille pendant longtemps le Palais de Justice. A la suite de sa rénovation, en 1990, il est utilisé comme annexe de l'Hôtel de ville et accueille depuis des espaces d'exposition et de réception de la ville, la salle du conseil municipal et un surprenant aquarium. Face à la place de la République située au sommet de la butte de Nevers abritant des ruines gallo-romaines, la large façade Renaissance impressionne avec [...]

Situé au centre piétonnier du Vieil Auxerre, la tour de l'horloge est un bâtiment du Xve siècle. Une chambre contenant le mécanisme de l'horloge est appuyée à la tour, vestige d'une tour gallo-romaine reconstruite au fil des siècles. L'horloge a pour particularité de posséder deux aiguilles distinctes l'une de l'autre par le soleil ou la lune plantés à leurs extrémités. Près de la tour se trouvait la maison de Guillaume Roussel, huissier plus connu sous le nom de Cadet Roussel. Le vieil Auxerre apparaît comme le centre historique de la ville. Quartier piéton au charme pittoresque, il regroupe de [...]

Saint Germain d'Auxerre

Fondée au VI e siècle par la reine Clothilde, épouse de Clovis, l'abbaye bénédictine de Saint Germain est située au coeur de la ville, sur les bords de l'Yonne. Construite sur l'oratoire où Saint Germain a été inhumé, l'édifice reflète quinze siècles d'histoire durant lesquels il n'a eu de cesse d'être transformé, agrandi, restauré. L'église abbatiale de style gothique du début du XIIe siècle voit son clocher être isolé lors de travaux en 1811. Le clocher, de style roman, appelé Tour Jean réapparaît, orné d'une flèche de pierre qui semble ne jamais finir. Tous ces changements ont contribué à donner [...]

Clos de Vougeot

Ce sont les moines de l'abbaye de Cîteaux qui, au XIIe siècle, plantent la première vigne au clos de Vougeot, situé sur la Côte de Nuits. Aujourd'hui, le vignoble, entièrement entouré par un mur de pierre est la plus grande étendue de grands crus en Bourgogne avec 50 hectares cultivés. Près de 80 propriétaires se partagent ces vignobles. En moyenne, chacun en produit 1000 bouteilles par an. Aujourdhui tous les vins de l'appellation ne sont pas d'égale qualité. Même si les prix sont toujours élevés, certains vins laissent parfois à désirer... Le Clos-Vougeot est en tout cas un grand vin de garde, [...]

Saint Etienne d'Auxerre

Si la cathédrale Saint-Etienne d'Auxerre est construite en 1215, plusieurs édifices se succèdent au même emplacement depuis le Ve siècle. Au début du XIIIe siècle, la volonté de relever une nouvelle cathédrale sur les vestiges d'un vaste édifice roman détruit par le feu en 1025, donne naissance à Saint Etienne. Des anciennes fondations, seule une crypte du XI e siècle subsiste. Tout reste donc à refaire, et cela prendra du temps. Trois siècles sont nécessaires pour terminer l'édifice. En ces périodes de troubles et d'invasions causées par la Guerre de Cent Ans et les guerres de religion, le chantier [...]

Château de Cormatin

Situé à proximité de la fameuse « roche de Solutré » où se rendait chaque année François Mitterrand en pélerinage, le château de Cormatin, construit en 1605 pour la Marquis d'Huxelles sur un plan carré et les douves d'une forteresse médiévale de 1280, possède des trésors architecturaux et historiques inégalés. De style renaissance, le château reçoit de nombreuses visites, de Lamartine notamment. Depuis la découverte, il y a quelques années d'un énorme ossuaire du XIXe siècle, le site fait l'objet d'importantes fouilles archéologiques. Si l'attrait historique du château est depuis longtemps reconnu, [...]

Château de Germolles

Acheté en 1380 par Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, pour son épouse Marguerite de Flandre, le château de Germolles n'est alors qu'une maison forte à 10 kms de Châlon-sur-Saône. La duchesse, après un coup de coeur pour cette nouvelle propriété, entreprend de la rénover, de l'aménager, d'en faire le château que l'on connaît aujourd'hui. Pour cela, elle engage les meilleurs artistes de l'école bourguignonne. Devenu un véritable château, Germolles devient l'une des résidences préférées de la cour ducale jusqu'en 1401. Le roi Charles VI y séjourne même quelques jours en 1389. Aujourd'hui encore, [...]

Village de Châteauneuf

Perché à 475 m d'altitude au coeur d'un village pittoresque aux nombreuses maisons médiévales, la forteresse de châteauneuf domine de ses 75 m de long et 35 m de large la vallée du canal de Bourgogne. Jean de Chaudenay entreprend sa construction en 1132. Destiné à son fils cadet Jehan, qui deviendra Jean I de Châteauneuf, le château entre en sa possession en 1175. Au XIVe siècle, la menace de la guerre de Cent Ans plâne sur le royaume. Les seigneurs de Châteauneuf, soucieux de renforcer la forteresse, entreprennent alors la constuction d'une enceinte infranchissable et resistante englobant le donjon [...]

Grottes d'Arcy-sur-Cure

Haut lieu préhistorique dont la grotte principale traverse la colline, le site des grottes d'Arcy-sur-Cure attire bon nombre de visiteurs depuis des années. Constitué par un ensemble de cavernes creusées naturellement par la Cure dans un massif calcaire corallien, le site aux onze grottes abrite des vestiges prouvant son occupation humaine depuis 200 000 ans. Ce sont donc ces traces humaines qui rendent les grottes d'Arcy-sur-Cure si exceptionnelles. Après la découverte, lors d'une mission de nettoyage des parois noircies de nombreuses fresques peintes sur la roche, les experts ont daté ces preuves [...]

Charité-sur-Loire

Dans le département de la Nièvre, sur les bords de Loire, à 25 km de Nevers se tient Charité-sur-Loire. Cité monastique sur le « chemin de Saint-Jacques de Compostelle », la commune devient, peu de temps après sa fondation, l'une des villes les plus convoitées de la région. A la moitié du XIe siècle, un vaste prieuré clunisien, pouvant accueillir 5000 fidèles, et deux églises naissent sur les bords de la Loire. Fille aînée de Cluny, l'église Notre-Dame étonne par ses dimensions. Bâtie au centre du monastère, lui-même entouré de remparts, elle donne réellement naissance à Charité-sur-Loire. Malgré [...]

Abbaye de Pontigny

Situé sur la commune de Pontigny, dans l'Yonne, l'abbaye du même nom, avec ses 119 m de long, est la plus grande de type cistercien subsistant. Fondée en 1114 par des moines cisterciens venus de monastère de Cîteaux, désireux de vivre selon les règles de Saint-Benoit, l'abbaye de Pontigny, sous l'impulsion de Bernard de Clairveaux, est la « deuxième fille » de Cîteaux. Jusqu'à 1140, les moines présents se contentent d'installations rudimentaires. L'abbaye devenue prospère sous la protection des comtes de Champagne, les constructions sont entreprises. L'abbaye telle qu'on la connaît aujourd'hui [...]

Promenade à Semur-en-Auxois

Semur-en-Auxois, de par sa taille réduite et son enceinte visible est une ville où les monuments s'offrent bien volontiers aux regards des promeneurs. Ici, les murs sont l'histoire. Rien de tel donc, pour découvrir la cité, que de vous y promener à pied. Commencer à l'entrée de la cité en franchissant la porte Sauvigny par le pont levis. Vous voilà dans la cité. Emprunter la rue Buffon et admirer les façades renaissance, classiques, à pans de bois et autres. Arrivé place Notre-Dame, devant la collégiale, il convient de lever les yeux pour en admirer la façade aux mille détails gravés et sculptés. [...]

Collégiale Notre-Dame de Semur

Au centre de Semur-en-Auxois, sur la place du même nom, s'élève la collégiale Notre-Dame. L'église d'art gothique est construite en 1225 sur les fondations d'une ancienne église romane batie en 1060 par Robert-le-Vieux. Pour construire la nouvelle église, deux types différents de calcaire sont utilisés, la pierre calcaire de Pouillenay et un calcaire bleuté assez particulier. C'est à Viollet-le-Duc, célèbre architecte spécialisé dans la restauration de monuments médiévaux que l'on doit la reconstruction au XIXe siècle, des deux tours, plusieurs fois touchées par des incendies. Neufs marches datant [...]

Abbaye de Reigny

Située sur la commune de Vermenton en Bourgogne, l'abbaye de Reigny, fondée par l'abbé Etienne de Toucy, moine de Clairveaux, en 1134, est alors sous l'autorité de Saint Bernard. Bordée par la Cure et des terres à perte de vue, elle fait partie du territoire des comtes d'Auxerre et de Nevers. Très puissante et prospère au Moyen Age, période durant laquelle elle accueille jusqu'à 300 moines, l'abbaye est mise, en 1147, sous la protection du Pape Eugène III. Charles V, roi de France, met par la suite l'abbaye sous sa protection en 1370. Charles VIII, cent ans plus tard, en fait une Fondation Royale, [...]

Village de Pouilly-sur-Loire

Situé dans la Nièvre, Pouilly-sur-Loire est une commune entièrement dédiée à la vigne, dont la culture remonte au Moyen Age. Si cette terre ne bénéficie pas de l'appellation « Bourgogne », elle n'en est pas moins de qualité inférieure. Au cours des siècles, le dynamisme, l'expansion, l'histoire du village reste entremellée à celle de cette vigne renommée. C'est vers 680 que Vigile, fait don par testament de son domaine et ses vignes à l'abbaye Notre-Dame d'Auxerre dont il fût l'évêque. Dans les années 840, se sont donc les moines Bénédictins de la Charité-sur-Loire qui gèrent le domaine avant d'en [...]

Abbaye de Fontenay

Située dans la commune de Marmagne en Bourgogne, l'abbaye de Fontenay, fondée par Bernard de Clairveaux en 1119, est entourée d'une forêt, participant à rendre le lieu serein et apaisant. Consacré par le Pape Eugène III en 1147, l'édifice est, depuis 1981, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité. Plus ancienne abbaye cistercienne, reconnaissable à son dépouillement extrême et l'absence d'ornement, Fontenay se veut consacrée à la recherche de Dieu et non aux fastes et extravagances. Très prospère aux XIIe et XIIIe siècles grace à ses activités de métallurgiques et sidérurgiques, Fontenay devient [...]

Petit village au coeur de la Bourgogne, Bèze est classé parmi les 700 plus beaux de France. Traversé par la rivière La Bèze, c'est de là qu'il tient son nom. Si le village garde encore des traces de son riche passé, c'est autour de l'eau que résident ses principaux intérêts. Dans le village, une source de type vauclisien pouvant débiter jusqu'à 20 000 l/seconde enchante les visiteurs. Dans les années 40, des tourbillons remontant à la surface étaient visibles, ils n'existent plus aujourd'hui. Les grottes de Bèze et le lac souterrain illuminé constituent l'attraction principale du village. La partie [...]

Voir tous les lieux du guide