Guide Rome

Photo du guide de voyage Rome

Rome est toujours la plus prestigieuse des destinations en Italie : ici, la concentration de monuments exceptionnels dépasse tout simplement l'entendement. Dans le centre historique, pour qui n'est pas prévenu, c'est un nouveau palais, une colonne, un temple, les vestiges antiques d'un forum, bref, une surprise ''monumentale" fait son apparition pratiquement à chaque coin de rue !

Le Colisée, le Forum romain, le Panthéon, le Palazzo Venezia ou Saint-Pierre de Rome, à ces monuments ''incontournables'' s'ajoute une pléthore d'autres trésors architecturaux présents dans toute la capitale comme entre autres : sa via Apia et ses arcs de Triomphe ; l'indémodable Colisée; les surprenantes catacombes à la périphérie de la ville; le castel San Angelo au bord de Fleuve; la célébrissime fontaine de Trévi; le Vatican et ses musées; le Panthéon, les ruelles, les musées, les églises, etc.

Le Rome historique n'étant pas étendue outre mesure, et la circulation romaine pouvant relever du casse-tête, on visite généralement Rome à pied. C'est le meilleur moyen, entre deux visites, de découvrir les petites rues de la capitale, les places, les artères commerçantes, bref, de goûter dans son ensemble à l'ambiance de Rome. C'est est une destination culturelle de premier plan bien évidemment : monuments donc, mais aussi de nombreux musées font partie d'un programme de visite particulièrement chargé.

Tous les plaisirs romains

La capitale italienne s'avère également être un excellent repaire pour les accrocs du shopping, de la via Corso jusqu'à la Piazza di Spagna, en plein centre-ville chic de la capitale. On peut tout aussi bien prendre son temps aux terrasses de cafés, profiter des parcs romains tels que la Villa Borghese, se balader sur les berges du Tibre, ou se noyer dans la foule de la place Saint-Pierre...

Le soir, les restaurants font le plein sans grand mal, mais attention ! Dans les coins les plus touristiques aux adresses attrape-touristes : on ne mange pas bien, tout en payant cher ! Cependant, les bonnes tables ne manquent pas à Rome, tout comme les petites ''pizzerie'' de quartier, pas chères pour le coup et souvent délicieuses !

Rome n'est peut être pas la capitale la plus agitée la nuit, mais sa vie nocturne permet tout de même de continuer la soirée jusqu'à tard dans les bars de Trastevere ou les clubs de Testaccio. Et l'heure d'aller se coucher finit toujours par arriver...

Côté logement...

Pour se loger, le quartier autour de la gare Termini abrite de nombreuses adresses relativement bon marché, petits hôtels moyen de gamme mais aussi hôtels et auberges de jeunesse pour les plus petits budgets. Dans l'ensemble cependant, Rome est une ville chère pour l'hébergement, le rapport qualité-prix n'est pas souvent au rendez-vous.

Rome peut se visiter toute l'année, mais pour joindre un climat agréable à une ambiance romaine animée, les mois de printemps ou d'arrière-saison sont certainement les meilleurs pour profiter pleinement de son séjour ! La plupart des voyageurs qui descendent à Rome optent pour un hôtel.

Si ce choix est toujours plus simple pour une très courte durée, pour des séjours un peu plus longs, ou bien encore pour les familles ou groupes d'amis, la location vacances peut s’avérer être une option payante (appartements Oh Roma, Airbnb, Wimdu, Housetrip, Abritel,...). Les locations se sont multipliées depuis ses dernières années à Rome et offrent un choix toujours plus professionnel et riche.


10 incontournables de Rome

  1. La Chapelle Sixtine  >> En savoir plus
  2. Le Forum Romain  >> En savoir plus
  3. Le Colisée  >> En savoir plus
  4. La fontaine de Trevi  >> En savoir plus
  5. La Villa Borghese  >> En savoir plus
  6. La place Saint-Pierre  >> En savoir plus
  7. Le Panthéon  >> En savoir plus
  8. Le Château Saint-Ange  >> En savoir plus
  9. Le Trastevere  >> En savoir plus
  10. Les musées du Vatican >> En savoir plus

 

10 expériences à vivre à Rome

  1. Admirer le plafond de la chapelle Sixtine et les toiles raphaélites au musée du Vatican
  2. Faire du shopping sur la Via del Corso
  3. Revivre l'Antiquité sur le Forum Romain et le Cirque Maxime
  4. Découvrir le Colisée
  5. Manger les meilleures pizzas du monde
  6. Se balader sur les rives du Tibre
  7. Prendre la température dans le quartier bouillonnant du Trastevere
  8. Faire un vœu à la fontaine de Trevi
  9. Grimper sur les hauteurs de la Piazza di Spagna pour contempler toute la ville
  10. Se cultiver à la villa Borghese

 


Guide des quartiers de Rome : où dormir ?

Laissons de côté la périphérie pour nous concentrer sur les quartiers centraux, la Rome touristique n'est pas si étendue que cela, la plupart des déplacements peuvent se faire à pied, avec si besoin l'aide des bus et des métros.

Le centre historique : de la Piazza Navona à la fontaine de Trévi en passant par les environs du Colisée et du Forum romain. En séjournant dans le centre historique, vous profiterez du décor unique de Rome de jour comme de nuit. Sites historiques, musées et restos sont à portée de main. Le centre historique est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, avec ses palais magnifiques, ses vieilles églises et basiliques, ses grandes ruines romantiques et ses fontaines gracieuses.

Centre-ville, Via del Corso : shopping, magasins de luxe, mode, épiceries fines et restaurants.

Piazza di Spagna : en plein centre-ville, avec des boutiques chics, de nombreux restaurants et hôtels. Les principaux sites touristiques de Rome sont facilement accessibles (maison du Quirinale, la fontaine de Trevi, Barberini, Castro Pretorio, Panthéon, la Navona, Campo de Fiori, et le quartier juif).

Villa Borghese : les quartiers chics situés autour du grand parc romain : Parioli et Salario.
A voir : Mausoleo di Augusto, Catacombes de Priscilla, Piazza del Popolo, Santa Maria del Popolo, Mosquée de Rome, Quartiere Coppedè, La Place d'Espagne (Scalinata di Spagna), Pont Milvius, Fontana della Barcaccia, Villa Médicis, Jardins Borghese, le parc du Pincio, le Musée national d'Art du 21ème siècle, Galleria Nazionale d'Arte Moderna, Galleria Borghese...

Vatican : l'État de la Cité du Vatican et ses innombrables trésors, ses reliques et ses musées. Cette enclave de moins d'un kilomètre carré comprend notamment la place Saint-Pierre, la basilique Saint-Pierre, le Palais apostolique, les Musées du Vatican et des jardins.

Trastevere : situé au sud du Vatican sur la rive droite du Tibre, le quartier de Trastevere est l'un des endroits les plus sympathiques de toute la capile. Quelques monuments, un marché animé, des rues agréables où se succèdent les trattoria, des galeries d'art... à noter certaines places ont servi de source d'inspiration à Giorgio de Chirico. Bref un quartier un peu bohème et plein de charme, incontournable.

Gare de Termini : le quartier n'a rien de bien charmant, mais le centre historique reste accessible à pied, c'est également par ici que l'on trouve les adresses les moins chères parmi les hôtels. -Nomentano : les quartiers derrière la gare, profitez de la vie nocturne animée du quartier étudiant de San Lorenzo.
Attractions : Eglise Santa Costanza, Catacombes de St Agnese, Villa Torlonia, Casino Nobile Museum, Casina delle Civette, Basilica di San Lorenzo fuori le Mura, Porta Maggiore.

Esquilino-San Giovanni : Au sud de la gare Termini, avec un marché couvert, la Piazza Vittorio Emanuele, et la cathédrale de Rome Saint Jean de Latran. Esquilino est maintenant en partie un quartier d'immigrants chinois avec de nombreuses épiceries spécialisées. Quant à San Giovanni ce quartier est nommé d'après la basilique, qui est l'église paroissiale de Rome.
A voir : Santa Maria Maggiore, Santa Pudenziana, Santo Stefano Rotondo, San Giovanni di Laterano, Scala Sancta, Musée national des instruments de musique, Museo della Liberazione.

Aventino-Testaccio : Aventino et Testaccio sont nommés d'après les deux collines qui se dressent près du Tibre dans le sud-est de Rome. Elles font parti des sept collines légendaires de Rome A Testaccio vous pouvez trouver de grands restaurants traditionnels romains, ainsi que de nombreuses boîtes de nuit.
A voir : Parco Savello, Basilique Sainte-Sabine, La porte de la colline du l'Aventin, Piazza Bocca della Verità, Circus Maximus, le Jardin des Roses, Terme di Caracalla, monastère San Saba.


Guide : comment aller à Rome ?

En avion :
Rome est desservie par trois aéroports, les deux principaux sont l'aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino et l'aéroport de Ciampino. Le troisième l'aéroport d'Urbe est réservé aux vols privés.

Fiumicino-Leonardo Da Vinci est situé à 32 km au sud-ouest de Rome, un train fait la navette avec la gare de Termini toutes les 30 minutes, comptez 35 minutes de trajet et 14 euros aller-simple.
Un train plus lent et moins cher par également en direction de Rome, destination Orte ou Fara Sabina en s’arrêtant dans plusieurs gares, le billet coûte 8 euros.
En ce qui concerne la course en taxi vers/depuis l'aéroport, compter entre 40 et 60 €, si vous êtes 3 ou 4 le taxi est plus avantageux que le train express.
Il existe aussi de bus directs, les bus Terravision, 55 minutes de trajet, 4 euros l'aller-simple en l'achetant en ligne et 6 euros sur place, départ du terminal 3 de l'aéroport.

→ Infos sur l'aéroport Fiumicino : www.adr.it/fiumicino

De Ciampino, l'aéroport des compagnies low-cost, vous pourrez rejoindre le centre-ville de Rome grâce à des autobus directs ou bien en prenant un bus local jusqu'à la gare de Ciampino d’où vous pourrez ensuite prendre le train jusqu'à la gare centrale de Rome, Termini.
Le bus direct coûte 6 euros aller-simple et prends 45mn pour rejoindre l'aéroport depuis Termini.
Il est aussi possible de prendre un bus local jusqu'à la Ligne A du métro à Anagnina, certainement le moyen le moins cher de rejoindre le centre.
En taxi comptez 30 euros durant la journée et plus de 45 euros la nuit.

→ Infos sur l'aéroport Ciampino : www.adr.it/ciampino

En train :
La principale gare de Rome est la gare de Termini, c'est probablement là que vous arriverez si vous venez à Rome en train. Mais il existe d'autres gares importantes : Roma Ostiense, Roma Trastevere, Roma Tuscolana, Roma San Pietro, Roma Nomentana et Roma Casilina, Tiburtina.
Des trains arrivent à Rome de toutes les principales villes italiennes : Florence, Milan, Bologne, Naples, notamment.
→ Infos et horaires des trains sur Trenitalia : www.trenitalia.com

En ferry :
Civitavecchia est le port le plus proche de Rome, c'est la que font escale les bateaux de croisières et les ferries en direction de la Sardaigne et de la Corse.
Grimaldi Lines (www.grimaldi-lines.com) assure également des traversées vers / depuis Barcelone, Tunis, Toulon et Porto-Vecchio.
Moby Lines (www.mobylines.fr) dessert Olbia en Sardaigne.

En voiture :
C'est bien connu, toutes les routes mènent à Rome, il est donc assez facile de pénétrer dans la ville, par contre conduire dans Rome est une autre histoire. Rome est entourée par une grande autoroute périphérique, la Grande Raccordo Anulare ou GRA.


Se déplacer à Rome

ATAC est la société qui gère tous transports en commun de Rome. → Infos, horaires, tarifs : www.atac.roma.it

En bus :
L'une des lignes les plus populaires et utiles pour une visite de Rome est la ligne 40, qui va de la gare Termini au château Saint-Ange, près du Vatican. Pratique mais souvent encombrée.
Les billets sont les mêmes pour les bus, les trams et les métros. Vous pourrez trouver des cartes du réseau de bus à la gare de Termini.
Des bus fonctionnent la nuit sur les principaux axes.

En métro :
Rome possède deux grandes lignes de métro qui se croisent à la Gare Termini. La ligne A
(Ligne rouge) s'étend du nord-ouest au sud-est et la ligne B (ligne bleue) fonctionne sud-ouest au nord-est, les deux lignes formant une sorte de X.
Une troisième ligne est en construction, elle reliera la Villa Borghèse à la Vigna Clara.
Le métro fonctionne de 5h30 à 23h30 en semaine et jusqu'à 00h30 le vendredi et samedi soir.
On peut acheter des tickets de métro, bus et tram aux guichets et billetteries automatiques dans les stations ainsi qu'auprès des kiosques et tabacs.
Un billet de trajet unique coûte 1,50 euro et est limité à un seul trajet pour le métro et le train, mais à 100mn pour le bus.
Il existe aussi des billets valables une journée : 6 €, 3 jours : 16,50 €, une semaine : 24 €, un mois : 35 €, un an: 250€.
L'achat de titre de transport peut vous offrir des réductions sur les entrées de certains musées.

En tramway :
Il existe 6 lignes de tramway qui fonctionnent principalement en dehors du centre historique de Rome, des trams passent néanmoins à proximité du Vatican, du Colisée et de Trastevere.

En voiture :
Le centre-ville de Rome est restreint aux voitures à certaines heures, vous pourriez être condamné à une amende d'environ 100 euros pour enfreindre ces mesures de restrictions. Attention votre plaque d'immatriculation est scannée automatiquement à l'entrée des zones limitées.

Consultez le site de l'ATAC pour connaître les différentes zones et horaires de restriction.

En vélo :
Une bonne idée pour visiter Rome, pratique pour se déplacer à travers les ruelles du centre historique, là ou les voitures ne peuvent pas passer
. Attention tout de même aux piétons et aux nombreuses mobylettes qui déboulent à l’improviste. Compter 3 euros par heure et 10 euros par jour pour une location de vélo.

En taxi :
Les taxis officiels sont blancs, il faut compter entre 6 et 15 € pour une course dans le centre-ville. Assurez vous toujours que le conducteur démarre le compteur.

En scooter :
Compter entre 30 € et 70 € par jour selon la taille du scooter et de la société de location.

Vidéo Michel Ange


Voir toutes les vidéos de Rome


Vos avis


Top sites touristiques à Rome

Saviez-vous que le château Saint-Ange à Rome était un mausolée dans le temps ? En effet,  ce joli petit joyau italien a été édifié par l’empereur [...]

La Chapelle Sixtine est à la fois un lieu historique et religieux et c’est certainement l’un des plus célèbres en Europe. Elle contient de nombreux chefs-d’œuvre [...]

Le Panthéon se trouve sur le Champ de Mars à Rome entre la Piazza Navona et la fontaine de Trevi. Il s’agit d’un édifice religieux qui nous vient du 1er siècle avant [...]

Se rendre à Rome sans faire une escale au Colisée c’est comme visiter Paris, sans voir la Tour-Eiffel, et donc rater son voyage ! Il faudra absolument programmer une visite ! Pour [...]

Centre de la vie publique romaine au VIII° siècle av. J.-C., le forum était à l'origine un marécage entre les collines du Capitole et du Palatin. Des monuments dédiés [...]

Fondée selon la légende par Romulus et Remus en 753 av. J.-C. sur les bords du Tibre, la ville de Rome a d'abord été le centre de la République romaine, puis de l'Empire [...]

C'est la plus grande fontaine de Rome. A l’origine, la fontaine de Trevi était la bouche d’un aqueduc romain qui amenait l’eau d’une source construite en 1453 sous le pape [...]

L'origine de la basilique remonte au IV° siècle, construite par l'empereur Constantin sur le cirque de Néron, à l'endroit où saint Pierre, apôtre et premier pape du christianisme, est enterré. Au [...]

Etat indépendant - le plus petit au monde - situé à Rome, haut lieu de la chrétienté, la Cité du Vatican témoigne d'une grande histoire et d'une prodigieuse [...]

La construction du palais par le cardinal Giovanni Fazio Santoro remonte à 1505 environ mais celui-ci fut contraint d'en faire don à son neveu duc d'Urbino en 1508. Après avoir été transmise aux héritiers, [...]

La Piazza di Spagna, ou Place d'Espagne, est connue pour ses innombrables marches (au total, 135), fleuries au printemps et à l'été, dessinées par les architectes Francesco De Sanctis et Alessandro [...]

Le chantier de l'église de Saint-Louis des français (San Luigi dei francesi), dont la façade est de Giacomo della Porta et Domenico Fontana, commença sous les ordres du futur pape Clément VII en 1518 [...]

Les Chambres faisaient partie de la résidence du pape Jules II, élu en 1503, et de ses successeurs. Les peintures furent réalisées par Raphaël entre 1508 et 1524. La Salle de Constantin présente [...]

Les monuments antiques du musée egyptien proviennent de Rome et de la villa d'Hadrien à Tivoli, appartenant à des collectionneurs privés. A l'initiative du pape Grégoire XVI, le musée est fondé [...]

Les origines des musées du Vatican remontent au temps du pape Jules II: amateur de sculptures antiques et d'art contemporain, il fut parmi les premiers à mettre les oeuvres à la portée [...]

Elle est une des places les plus célèbres et les plus belles de Rome. Construite en 85 ap. J.-C. par Domitien c'était à l'origine un stade long de 275 et large de 106 mètres qui pouvait contenir 30 [...]

Cet immense monument en calcaire blanc, de style néoclassique se trouve au bout de la Via del Corso. Il est commencé en 1885 (après quelques démolitions) sur les plans de l'architecte Sacconi pour [...]

Fondé par le pape Grégoire XVI en 1837, il abrite des objets provenant de fouilles effectuées depuis 1828 en Etrurie méridionale (il s'agit aujourd'hui de la région du Lazio), qui faisait alors partie [...]

Dédié aux civilisations étrusques et falisques, ce musée expose le résultat des fouilles menées en Etrurie méridionale, au Latium, et en Ombrie. Réalisé à la fin du XIX° siècle, il se trouve [...]

Anciennement nommée Via Trinitatis, car elle mène à l'église de la Trinité des Monts, la Via dei Condotti est la plus chic et la plus chère en matière de shopping. On y trouve des grandes marques [...]

Artère importante de Rome, la Via del Corso est une rue on l'on fait principalement du shopping. En la longeant à partir de la Piazza del Popolo jusqu'à la Piazza Venezia, c'est une agréable promenade [...]

Porté à terme par Domitien, le temple fut construit à la mémoire de son père Vespasien et son frère Titus morts respectivement en 79 et 81. A l'origine long d'une trentaine de mètres, abritant les [...]

Sur un projet de l'empereur Hadrien, il est inauguré en 135, et complété par Antonin en 140. Construit sur un lieu qu'occupait auparavant l'atrium de la Maison Dorée de Néron, il était divisé en [...]

Inauguré aux environs de 498 av. J.-C., ses huit colonnes de granit sont parvenues jusqu'à nous grâce aux multiples restaurations dont celle de 283, selon les dires de la frise: "Le Sénat et le peuple [...]

Ce petit temple circulaire surmonté d'une coupole appelé temple de Romulus serait en réalité un temple dédié aux Penates, les divinités du foyer. La porte d'entrée en bronze est d'origine, flanquée [...]

Voir les 468 sites touristiques à Rome