Guide Argentine: les meilleurs lieux à voir

L'Argentine vous parle, parce que vous pensez très souvent à sa fanstasique nature et à son « exotisme ». De ce côté là vous n'avez évidemment pas tort, mais il n'y a pas QUE cela !

Voyage en Argentine

Il faut vraiment y aller, comme à chaque endroit que vous visitez, sans aucune expectative: de peur d'avoir des préjugés. Un conseil, surtout pour l'Argentine: montrez vous toujours avide de connaître les gens et de les respecter dans leur simplicité lorsque vous allez hors des villes .

Los « gauchos » vous ferons sûrement réver; eh bien demandez-leur de vous parler de leur mode de vie, de même lorsque vous rencontrez des « businessmen » dans les bars ou restaurants. Toutes les occasions sont bonnes pour des rencontres, surtout que les Argentins vous feront toujours un très bon accueil. Bienvenus dans un pays de grand métissage, dont le patrimoine culturel est bien différent du nôtre, mais dont les origines sont pour la plupart européennes.

Sans renier ses multiples origines qui ont fait d'elle un si beau et riche pays, l'Argentine reste un pays unique en son genre et une perle rare de l'Amérique Latine. L'européen n'est plus un « conquistador », mais un homme qui part à la découverte d'un autre pays et qui essaye de l'apprivoiser ! Dans cette optique vous ramenerez plus de richesses dans votre tête que d'objets typiques dans vos valises

 

Idées d'itinéraires en Argentine

L'Argentine étant un pays immense n’espérez pas tout voir même en un mois, il va vous falloir faire des choix et sélectionner des itinéraires selon ce que vous avez envie de voir et faire. Pour certains circuits plus longs il sera peut être nécessaire de prendre l'avion.

 

15 jours dans le nord de l'Argentine : les incontournables

Il faut voir bien-sur Buenos Aires, la riche et belle capitale, mais l'Argentine vaut surtout pour ses sites naturels de tout beauté :

Les étapes :

  1. 2/3 jours à Buenos Aires
  2. 2 jours à Colonia en Uruguay juste en face de Buenos Aires
  3. 2 jours aux chutes d'Iguazú dans le nord-est du pays – retour à Buenos Aires
  4. 1 jour à Salta
  5. 1 jour à Purmamarca
  6. 1 jour à Humahuaca
  7. 2 jours aux villages des Calchaqui
  8. 1 jour à Cafayate – retour à Buenos Aires.
  • Les temps forts :  La vie nocturne de Buenos Aires, les chutes d'Iguazu, dépaysement garanti dans les villages de Purmamarca et Humahuaca
  • Transport et hébergement : Le moyen le plus rapide est l'avion bien-sur, mais pouvez compter également sur un excellent réseau de bus, mais en raison des énormes distances à couvrir il ne faut pas être pressé. Le centre de ce réseau est Buenos Aires, les bus partent du terminal de Retiro Coté train, le réseau ferroviaire est très limité et les trains peu fréquents.
  • Budget séjour 1 semaine : environ 700 euros

Une semaine dans le nord de l'Argentine

Même début d'itinéraire que 15 jours dans le nord de l'Argentine :

Les étapes :

  1. 2/3 jours à Buenos Aires
  2. 2 jours à Colonia del Sacremento
  3. 2 jours aux chutes d'Iguazú dans le nord-est du pays (prendre un avion)
  4. retour à Buenos Aires 
  • Les temps forts :  La vie nocturne de Buenos Aires, la belle ville à l’architecture coloniale de Colonia del Sacramento, les impressionnantes chutes D'Iguazu.
  • Transport et hébergement : Un large éventail de possibilités d'hébergement sont disponibles en Argentine, des foyers d'étudiants aux chambres d'hôtes accueillantes, d'hôtels-boutiques à la mode aux palaces cinq étoiles.
  • Il y a aussi beaucoup de loges et de superbes fermes en Patagonie et dans la Pampa.
  • Budget séjour 1 semaine : environ 700 euros

 

La Patagonie et la Terre de Feu en deux semaines

Il vous faudra prendre l'avion pour accomplir cet itinéraire dans des délais raisonnables, Ushuaia et Calafate n'étant pas vraiment la porte à coté... 

Les étapes :

  1. Buenos Aires
  2. avion pour Trelew
  3. Puerto Madryn
  4. péninsule Valdés
  5. Punta Tombo
  6. retour à Buenos Aires
  7. prolongation vers Calafate pour ceux qui ont plus de temps
  8. Avion depuis Calafate ou Buenos Aires vers Ushuaia
  9. retour sur Buenos Aires
  • Les temps forts :  Les colonies de manchots de lions de mer à Puerto Madryn et Punta Tombo, le parc national des Glaciers de Calafate, les excursions autour d'Ushuaia
  • Transport et hébergement : Avion, bus, voiture de location, hôtel, pension
  • Budget séjour 1 semaine : environ 700 euros

 

Circuit vignobles en Argentine

Un circuit qui part du Nord-Ouest de l'Argentine et qui va jusqu'en Patagonie en suivant la Cordillère des Andes :

Les étapes :

  1. Vallée de Cafayate
  2. La Rioja
  3. Mendoza
  4. San Rafael
  5. Vallée de Uco
  6. province de San Juan
  7. vallée du Rio Negro en Patagonie
  8. région de Neuquen
  • Les temps forts :  ...
  • Transport et hébergement :voiture de location, bus, avion, hôtel et pension
  • Budget séjour 1 semaine : environ 700 euros

L'Argentine en Famille

Beaucoup d'endroits en Argentine plairont aux enfants : La péninsule de Valdès avec sa faune très riche (Manchots, lion de mer), l'impressionnant glacier de Perito Moreno et puis les magnifiques chutes d'Iguacu.

Les étapes :

  1. péninsule de Valdès
  2. glaciers de Calafate
  3. chutes d'Iguacu 
  4. la pampa
  • Transport et hébergement : voiture de location, bus, avion, hôtel et pension
  • Budget séjour 1 semaine : environ 700 euros

Visite de Buenos Aires

Buenos Aires est certainement une des capitales d'Amérique du Sud les plus intéressantes en terme de visites et d'attractions culturelles, la ville regorge de musées et de curiosités architecturales :

Les étapes :

  1. Plaza de Mayo
  2. Avenida 9 de Julio
  3. Teatro Colón
  4. quartier de San Telmo
  5. le cimetière de Recoleta
  6. shopping à la calle florida (Galeria Pacifico)
  7. la plaza del Congreso
  8. le quartier de la Boca
  • Les temps forts :  Le marché coloré du quartier de la Recoleta, le vivant quartier de San Telmo.
  • Transport et hébergement : transports en commun, hôtel, pension
  • Budget séjour 1 semaine : 350-700 euros

 

Quel budget voyage prévoir pour 2 semaines en Argentine?

  • Organiser un voyage en Argentine coûte cher, ne serait-ce que pour le coût que représente le vol aller-retour : 1000-1200 euros en moyenne, moins si on a la chance de tomber sur une bonne promo.
  • Sur place, l'hébergement représente également une bonne part du budget, avec des adresses pas cher autour de 20 euros la nuit, et les hôtels de catégorie moyenne entre 30 et 50 euros la nuit.
  • Certaines régions et villes touristiques sont plus chères pour l'hébergement.
  • La restauration permettra de se sentir plus à l'aise avec son budget : on mange dans de bonnes adresses autour des 10 euros, il est donc possible de faire beaucoup moins.
  • Sortir profiter des nuits Argentines peut se faire à prix raisonnable.
  • Prévoir également un budget si l'on se déplace beaucoup en Argentine. Un budget de 1700 euros pour deux semaines paraît une bonne moyenne.

 

Sélection de blogs de voyage intéressants sur l'Argentine

Argentine au jour le jour

Plus de 3000 posts pour vous faire découvrir la vie dans l'Argentine d'aujourd'hui.

Thèmes du blog : Argentine,politique, culture, sociétéUrl du blog: voir le blog

Destino Buenos Aires

Suivez le cahier de route d'une française originaire du Gers, Fanny, qui a décidé de s'installer à Buenos aires depuis février 2009. Photos, vidéos et commentaires illustrent sa nouvelle vie.

Thèmes du blog : Argentine,photos, vidéos, témoignage, cultureUrl du blog: voir le blog

L'aventure d'une expatriation en Argentine

Blog de Sandrine et Daniel, un couple d'expatrié qui ont tenté l' aventure sud-Américaine en Argentine. Ils vous feront partager leurs conseils, leurs lieux d'escales ainsi que leurs belles photos.Thèmes du blog : Argentine,informations pratiques, photos, témoignageUrl du blog: voir le blog

L'Argentine sans détour

Blog tenu par Clément, un français installé en Argentine. Quelques photos intéressantes à découvrir, et nombreux articles sur la vie locale.Thèmes du blog : Argentine,société, photosUrl du blog: voir le blog

Itinéraires et lieux touristiques du guide Argentine

Les top choses à voir Argentine et environs

La Terre de Feu

Réserver

Photo La Terre de Feu

Littéralement le bout du monde, la Terre de Feu est un chapelet d'îles à la pointe sud de l'Argentine et du Chili. C'est là que se trouve Ushuaia, la grande ville la plus au sud, et tout à son extrémité se trouve le redouté Cap Horn. Nommée ainsi en raison des feux, allumés par les indiens, qui y brûlaient quand Magellan l'a longée dans son voyage autour du monde, c'est une terre sauvage, encore vierge et propice à de longues promenades.... plus d'infos

Glacier Perito Moreno - El Calafate

Réserver

Photo Glacier Perito Moreno - El Calafate

Tout proche du petit village de El Calafate (à 78 kilomètres, tout de même), le Perito Moreno, au centre du parc national Los Glaciares déclaré patrimoine mondial naturel par l'Unesco en 1981, se dresse sur 170 mètres de haut (dont 60 immergés) et 5000 mètres de long. Il s'étale sur 250 kilomètres carrés. Il est l'un des seuls glaciers de Patagonie qui ne reculent pas encore sous l'effet du réchauffement climatique. Périodiquement, on peut observer de spectaculaires effondrements de murs de glace, sous la force du glacier qui avance. Le son de la glace qui se fracasse ... plus d'infos

Parc national Los Alerces

Réserver

Photo Parc national Los Alerces

Créé en 1937 dans le but de protéger un arbre rare appelé Alerce ou lahuan, le parc naturel de Los Alerces s'étend sur plus de 2600 kilomètres carrés. L'Alerce, très recherché pour la qualité de son bois, est menacé d'extinction, alors même qu'il détient l'un des records de longévité au monde. Certains arbres sont âgés de plus de 2000 ans! L'histoire des habitants de ces forêts est aussi vieille que ses arbres. En effet, des vestiges de cultures préhispaniques sont encore visibles sur le site (peintures rupestres, pointes de flèches...). Baigné par de nombreux... plus d'infos

El Bolson

Réserver

Photo El Bolson

Dans les années 1970, en pleine dictature argentine, quelques hippies irréductibles se sont regroupés dans cette vallée fertile et montagneuse. La vie du village tourne autour de son fameux marché artisanal, la feria, où l'on peut trouver toute sorte de productions artisanales d'excellente qualité. Ville de culture et d'utopie, le totem à l'entrée du village représente un lutin, un "duende", qui selon la légende peuple les forêts alentour. Les excursions sont nombreuses et très diversifiées: ballades à cheval, randonnée en montagne... Profitez de la nature et de l... plus d'infos

Gaiman - Chubut

Réserver

Photo Gaiman - Chubut

Au milieu des paysages désertiques de la Patagonie, au sud de la péninsule de Valdes se trouve Gaiman, ce petit village verdoyant et paisible. Fondé en 1874 par des colons gallois, Gaiman respire la Grande-Bretagne. C'est une parenthèse temporelle et culturelle, une curiosité surprenante. Si vous êtes dans la région de Puerto Madryn, faites y tour. Vous pourrez partager le thé avec ses habitants (une petite centaine seulement), qui sont en grande majorité, les descendants des premiers colons. Ils vous feront visiter les plus anciennes maisons du village, construites dans ... plus d'infos

San Carlos de Bariloche

Réserver

Photo San Carlos de Bariloche

Bariloche est une ville importante du Rio Negro, avec ses 120 000 habitants et ses milliers de touristes qui viennent chaque année, profiter de l'air de ses montagnes. Réputée pour sa station de ski très chic, ses fabriques de chocolat et ses maisons en bois, Bariloche est souvent désignée sous le nom de la "petite Suisse". D'ailleurs, le premier habitant de Bariloche, était... un suisse. Pendant longtemps, elle n'a été qu'un petit village reculé, mais à partir des années 1980, elle a commencé à accueillir des milliers d'immigrants, venus de Suisse, d'Allemagne, du Ch... plus d'infos

San carlos de Bariloche - Parc naturel Nahuel Huapi

Réserver

Photo San carlos de Bariloche - Parc naturel Nahuel Huapi

Au pied des Andes, à la frontière du Chili, le parc naturel Nahuel Huapi (le plus ancien d'Argentine) borde de ses forêts et de ses lacs le département de Bariloche. Les paysages y sont grandioses et les activités multiples. Les montagnes se succèdent aux vallées lacustres. Vous serez charmé par ce coin de nature. Vous découvrirez le parc Nahuel Huapi, au travers de circuits en voiture qui vous emmèneront sur les hauteurs et vous dévoileront toute la beauté de la région. Préférez le circuit long, qui vous prendra toute la journée mais qui vous fera découvrir par la... plus d'infos

Puerto Madryn

Réserver

Photo Puerto Madryn

Puerto Madryn est une ville cotière de la province de Chubut en Argentine. Ville moyenne de 60000 habitants, elle accueille chaque année des milliers de touristes du monde entier. L'architecture y est variée et le climat agréable. Prenez le temps de vous arrêter sur son marché artisanal où se déroulent régulièrement des spectacles de rue pour toute la famille. Pour les plus courageux, vous pourrez même, en été, trempez les pieds dans l'océan atlantique et profitez de la longue plage de sable fin, en plein centre-ville. Ville vivante et acceuillante, elle est aussi l... plus d'infos

Las Grutas

Réserver

Photo Las Grutas

Las Grutas est une petite station balnéaire de Patagonie, réputée pour ses plages de sable fin. Dépendante de la petite ville de San Antonio Oeste à 15 kilomètres, elle se trouve malgré tout bien seule au milieu de la Patagonie. L'agglomération la plus proche, à l'exception de San Antonio, est Viedma, à une centaine de kilomètres. Ville fantôme en hiver, elle se réveille aux premières lueurs de l'été, lorsque jeunes et vieux de tout le pays se retrouvent sur ses plages pour profiter de la douceur du climat. Chaque année, 300 000 visiteurs se pressent ici. Malgré tou... plus d'infos

Ushuaïa - El fin del Mundo

Réserver

Photo Ushuaïa - El fin del Mundo

Ce n'est pas sans raison que la ville la plus australe du continent sud américain est appelée le bout du monde. Des heures et des heures de bus à travers des paysages désolés et arides, voici la première partie du voyage qui vous mènera à Ushuaïa. Vous traverserez une frontière chilienne fantasmatique à la hauteur de Rio Gallegos, avant d'entrer sur la Terre de Feu. Bien sûr, il existe un aéroport international à Ushuaïa: l'avion vous transporte en quelques heures de Buenos Aires au bout du monde. Mais les prix sont relativement élevés et il faut reconnaître que le ... plus d'infos

Ushuaïa - Parc national Tierra del Fuego

Réserver

Photo Ushuaïa - Parc national Tierra del Fuego

Ushuaia offre au voyageur des paysages fabuleux et de nombreuses activités en pleine nature. Visitez le parc national de la Terre de Feu, qui est sans aucun doute, l'attraction principale de l'île. Vous pourrez marcher au bord des lacs Escondido et Roca, admirer le glacier martial, boire l'eau des cascades... Les randonnées en fôret sont nombreuses et permettent d'apercevoir une faune variée et insolite : castors, albatros, guanacos, pingouins... On peut accéder à ce parc en voiture, ou mieux encore, par un petit train, "le train du bout du monde", celui-là même qui, il ... plus d'infos

Parc national des Arrayanes

Réserver

Photo Parc national des Arrayanes

Une excursion incontournable de Bariloche est la visite de l'ile Victoria et de la forêt des Arrayanes. Ce petit parc national de 1700 hectares protège un bois d'arrayanes unique au monde. On peut accéder à l'île soit par excursion lacustre depuis Villa La Angostura, soit par Catamaran, depuis Bariloche. Après deux heures de navigation sur le lac Nahuel Huapi, vous arriverez sur la péninsule de Quetrihue où se dresse la forêt centenaire d'Arrayanes. Vous découvrirez les troncs couleurs canelles, les fleurs blanches odorantes et les fruits de cet arbre étrange et lumine... plus d'infos

Puerto Madryn - La péninsule de Valdes - Puerto Piramides

Photo Puerto Madryn - La péninsule de Valdes - Puerto Piramides

Depuis Puerto Piramides, ce minuscule petit village situé à l'intérieur du parc national de Peninsula Valdes, embarquez vous à la découverte des baleines franches australes qui viennent tous les ans, de mai à décembre, se reproduire dans cette baie calme et riche en plancton. Les baleines froleront votre bateau, jouant avec vous, accompagnées de leur nouveau né qui ne les quitteront pas avant deux ans. Plus loin, le bateau vous emmenera à la rencontre des lions de mer qui ont élu domicile au bord de falaises innaccessibles. C'est une excursion indispensable pour tous l... plus d'infos

Punta Tombo - Chubut

Photo Punta Tombo - Chubut

Plus grande réserve au monde de pingouins magallanes au monde, Punta Tombo est un site exceptionnel à 110 kilomètres de Trelew et 180 kilomètres de Puerto Madryn. Chaque année, un million de pingouins se retrouvent sur les plages de Punta Tombo pour s'accoupler et mettre au monde leurs petits. Selon la saison, vous pourrez observer en toute discrétion l'arrivée des mâles et les retrouvailles avec leur femelle, la lutte acharnée pour occuper le meilleur emplacement, la construction du nid, l'incubation des oeufs et enfin la naissance des petits, vers le mois de novembre. Vo... plus d'infos

Puerto Deseado

Photo Puerto Deseado

Puerto Deseado est un petit port de pêche accueillant, à proximité de la réserve naturelle de Ria Deseado, une merveille géologique. Sa faune exceptionnelle et son histoire un peu particulière, font de Puerto Deseado un site à visiter. Ce petit bout de terre de Patagonie, aride, inhospitalier et balayé par les vents 300 jours par an, fut colonisé dès le XVI ème siècle par un petits groupe de corsaires anglais, commandé par Thomas Cavendish qui nomma le port du nom de son bateau, Puerto Deseo. Une erreur de traduction fut sans doute à l'origine du nom de la ville qui ... plus d'infos

Tren a las nubes - Salta

Photo Tren a las nubes - Salta

Icône touristique de l'Argeninte, le train "qui vous emmène vers les nuages" vous fera voyager depuis la ville de Salta à plus de 4200 mètres d'altitude, à travers 217 kilomètres de paysages arides et rocailleux, typiques de cette région andine de l'Argentine. Son constructeur américain, Richard Maury, avait pour objectif de traverser la Cordillère des Andes grâce à ce cheval de fer. Malheureusement, il a du revoir ses projets à la baisse, face aux nombreuses difficultés qu'il rencontra en chemin. Cependant, el tren a las nubes reste l'un des trains les plus hauts du m... plus d'infos

Les arrêts du tren a las nubes - Salta

Photo Les arrêts du tren a las nubes - Salta

15 heures de train méritent bien une ou deux pauses en chemin... Tout est prévu pour vous dégourdir les jambes. El tren a las nubes s'arrêtera notamment deux fois pendant le trajet. La première fois à Campo Quijano, un village indien, vivant en grande partie grâce à son marché et aux touristes du train qui, chaque samedi, remplissent leur sac d'artisanat souvenir. La ville a la réputation d'être "la porte des Andes". En effet, elle est la porte d'accès de la route nationale 54, qui vous emmenera le long de la voie ferrée... Puis la seconde fois au viaduc La Polvorilla... plus d'infos

Cerro de los siete colores - Purmamarca

Photo Cerro de los siete colores - Purmamarca

En photo, le site paraît immense. En réalité, les montagnes des sept couleurs entourent le petit village indien de Purmamarca, dans la province de Jujuy. Comme un joyau dans son écrin, l'incroyable formation géologique étonne le voyageur. Les montagnes aux teintes vertes, ocre, violettes, rouge ne sont en réalité que des collines, qui semblent avoir été posées là, pour le simple plaisir du regard. Rempli de mysthicisme, le site fascine. Les couches de couleur sont le résultat d'une sédimentation fluviale, marine et lacustre, vieille de plus de 600 millions d'années. ... plus d'infos

Puente del Inca - Mendoza

Photo Puente del Inca - Mendoza

Au nord-est de la province de Mendoza, le Pont de l'Inca acceuille chaque années des milliers de touristes, venus observer son étrange formation rocheuse. Surplombant naturellement la rivière de las Cuevas, il s'est formé suite à l'érosion des grands glaciers qui recouvraient la zone. Il mesure 48 mètres de long, pour 28 mètres de large et 8 mètres d'épaisseur. De ses entrailles sortent cinq sources d'une eau thermale à 30°, de couleur ocre et excellente pour la peau. Une légende quecha raconte que ces sources auraient guéries d'un mal inconnu le prétendant au trône... plus d'infos

El camino de las siete Iglesias - Mendoza

Photo El camino de las siete Iglesias - Mendoza

La municipalité de Mendoza organise chaque année pour la Pâque chrétienne, un circuit touristico-religieux, à la découverte du patrimoine architectural et religieux de la ville. Vous visiterez donc, accompagné d'un guide, les sept plus grandes cathédrales de la ville et d'autres paroisses et églises, dont certaines sont en ruine, sous la bénédiction des prêtres et des paroissiens. Pour cette visite guidée, il est demandé une petite collaboration solidaire qui sera reversée aux cantines de la ville. Si vous désirez parcourir le circuit indépendamment, la ville met ... plus d'infos

Les ruines de Quilmes - Tucuman

Photo Les ruines de Quilmes - Tucuman

A près de 2000 mètres d'altitude, sur le chemin de Cafayate, se situe le site de Quilmes, considérée comme l'un des plus grands regroupements de population pré hispanique en Argentine. Résurgence de la culture Quilmes, les ruines de l'ancienne cité témoignent de l'importance stratégique et historique de cet endroit. En effet, pendant 130 ans, les indiens Quilmes résistèrent ici à la colonisation espagnole. Le site, immense, n'a pu être qu'en partie restauré, faute de financement, mais la quantité de ruines dégagée est déjà impressionnante. Ainsi, vous pourrez vou... plus d'infos

Ville de Córdoba

Photo Ville de Córdoba

Seconde ville d'Argentine après Buenos Aires, Córdoba est aussi la capitale de l'intérieur. Au contact de la Pampa et de la serria de Córdoba, qui la limite à l'ouest. Les colonisateurs espagnols surent apprécier cette situation ainsi que le site de piémont irrigable.S'y installent au XVIIème une aristocratie terrienne, une bourgeoisie commerçante et un riche clergé jésuites y créa la première université argentine en 1613. À la fin du XIXe siècle, la « conquête du désert » lui ouvre l'espace pampéen en élargissant les limites de la province de Córdoba. nCórd... plus d'infos

Musée Histórico Provincial Marques

Photo Musée Histórico Provincial Marques

Monument Historique National: c'est une maison du XVIII, dont le mobilier est espagnol, colonial et créole, ainsi que les tapisseries, les porcelaines, les armes, les instruments musicaux, et les peintures Au centre, se trouve la cour des esclaves. Il a appartenu à Madame Catalina Felipa Ladrón de Guevara de Rodríguez. L'illustre gouverneur- intendant Raphaël Núñez, le Marquis d'Enveloppe Monte fut son locataire. Son style architectural correspond au courant Nord Argentin, du « Alto » Pérou et de la Vallée du Collao.nComme son nom l'indique, ce musée est sans aucun d... plus d'infos

Museo de Arte Religioso Juan de Tejeda

Photo Museo de Arte Religioso Juan de Tejeda

En regardant l'entrée principale on peut voir, comme si c'était hier, les vestiges de la culture classique dans l'architecture du cloître, pour lequel on reste ébloui devant cette construction imposante.Le musée pointe son plus grand intérêt sur les salles d'exposition du monastère de Saint-Joseph, et des Carmélites Descalzas de Sainte Thérèse de Jesus, fondé en 1622. C'est un Art religieux, colonial et contemporain. Le musée d'art religieux Jean de Tejeda offre différents regards sur l'art : des tableaux de saints et des scènes religieuses, des images, des images tai... plus d'infos

Museo Histórico de la Universidad Nacional de Córdoba

Photo Museo Histórico de la Universidad Nacional de Córdoba

Le Musée Historique de l'Université se trouve au siège de l'ancien rectorat de l'Université Nationale de Córdoba. A l'intérieur on apprécie les manifestations principales de l'art et de l'architecture jésuites, ainsi que les salles d'expositions de la librairie de l'ordre et le Musée du Collège National de Monserrat. Il est aussi possible de parcourir le Temple de la Compagnie de Jesus, la Résidence et la Chapelle Domestique, la Sacristie et le Cloître principal, ainsi que le salon des diplômés.nLes salles d'exposition, situées dans les locaux du rez-de-chaussée du d... plus d'infos

Museo De Antropología Monseñor Pablo Cabrera

Photo Museo De Antropología Monseñor Pablo Cabrera

Des aborigènes, un nord-nord-ouest argentin, des cultures américaines, une archéologie de Córdoba, une grotte d'Inti Huasi, des jeux pour des enfants, un laboratoire de matériels, une salle de textiles et un échantillon d'études en Patagonie : tout contribue à ce que ce musée soit vraiment très intéressant . Vivement conseillé afin de connaître la culture de la région de Cordoue, et surtout ses origines.n... plus d'infos

Village de Córdoba

Office du tourisme

Photo Village de Córdoba

Jerónimo Luis de Chevrière a fondé la ville de Cordoue en 1573. Quand les jésuites se sont établis, au début de 1599, c'était encore une très petite ville qui disposait de peu de voisins. Seconde ville d'Argentine après Buenos Aires, Córdoba est aussi la capitale de l'intérieur. Au contact de la Pampa et de la serria de Córdoba, qui la limite à l'ouest. Les colonisateurs espagnols surent apprécier cette situation ainsi que le site de piémont irrigable. S'y installent au XVIIème une aristocratie terrienne, une bourgeoisie commerçante et un riche clergé jésuites y c... plus d'infos

La Manzana Jesuítica

Photo La Manzana Jesuítica

Saint-Ignace de Loyola, un père fondateur de la Compagnie de Jesús, qui a marqué la mission évangélisatrice et éducative dans des terres américaines. Le 20 mars 1599, les autorités du Chapitre lui ont fait don de cet îlot de maisons destinées originellement aux religieuses, pour édifier là sa maison. A partir de cette date, selon quelques récits de l'époque, Cordoue hébergeait environ trois cents voisins et autour de dix mille indigènes. Les jésuites initièrent un travail prolifique et rapide, en établissant à cet endroit l'église de la Compagnie, le Collège ... plus d'infos

Las estancias Jesuíticas de la provincias de Córdoba

Photo Las estancias Jesuíticas de la provincias de Córdoba

La estancia de Alta Gracia est située dans le cœur même de cette localité, c'est sûrement celle qui a une plus grande activité actuellement et une plus grande affluence de tourisme international. Le temple est aujourd'hui l'église paroissiale de la ville et dans la Résidence fonctionne le Musée National la "Maison du Vice-roi Liniers". De plus, se détache le fameux « tajamar », c'est à dire « l'avant-bec » qui est devenu un symbole de Alta Gracia. En 1599, les jésuites s'établissent à Córdoba, sur le terrain que la municipalité , où existait dès 1589 un petit ... plus d'infos

Maison du Che Guevara à Alta Gracia

Photo Maison du Che Guevara à Alta Gracia

Sur les douces pentes occidentales de la « Sierra Chica », Alta Gracia est devenue une ville autour de « l'Estancia » Jésuite. Elle est dans un second réputée par la présence du Che, qui y réside en 1932. Petite anecdote sur le nom de « Che Guevarra », pour ceux et celles qui ne savent pas : il s'appelle Ernesto Guevara de son vrai nom, mais on le surnomme très rapidement le « Che », expression populaire utilisée à l'oral pour interpeler quelqu'un: « che, vos ¿qué haces? », ce qui veut dire: « Eh, toi que fais-tu? » . Ernesto Guevara de la Serna, révolutionnai... plus d'infos

Randonnées et excursions à Santa Rosa de Calamuchita

Photo Randonnées et excursions à Santa Rosa de Calamuchita

Des circuits par la route côtière pour toute la famille, ou une traversée du « Cordón de las Sierras Chicas » pour les plus aventureux. Traversant de belles forêts, ou au long de la rivière, en croisant des gués ou en perçant des coteaux. Ici l'intention est d'être en contact avec la nature, et orienté par un guide de la vallée qui vous informera sur la flore, la faune, l'orographie, l'idéographie et les grands atouts de la la région et de la vallée de Calamuchita dans sa totalité .... plus d'infos

Santa Rosa de Calamuchita

Photo Santa Rosa de Calamuchita

Le premier espagnol qui est passé par la Vallée de Calamuchita, a été Don Francisco Cesar en 1528. En utilisant comme route, la rivière Carcarña, à la recherche de la ville riche mentionnée dans la légende du roi blanc: les guaranis de la côte brésilienne racontaient qu'à l'occident, la terre très riche des caracaraes, un des domaines du Roi Blanc, il y avait une grande sierra en argent, des rivières d'or et des merveilles indicibles. En entrant par le Río de la Plata les bateaux pouvaient se charger avec des métaux précieux, toujours plus grand. Les sujets du Roi B... plus d'infos

Le monastère de Santa Rosa

Photo Le monastère de Santa Rosa

Le monastère des moines Bénédictins appartenant à l'ordre de Saint Benoît, dont le domaine était le bâtiment principal de l'ancienne Estancia. Un lieu mystique, où habitent 14 moines, dont l'occupation principale est la restauration de livres antiques. Dans un décors sauvage de la Sierra, ce monastère est un petit bijou se fondant dans le paysage : une construction romane qui révèle son origine bénédictine. Dans cette région, on sent vraiment la présence des différents ordres religieux qui ont marqué la population locale et les environs.... plus d'infos

La Estancia de Caroya

Photo La Estancia de Caroya

Cela veut dire « visage en cuire » en langue quechua. C'est la première Estancia que les jésuites ont érigés, vers 1616. Située à 44kilomètres au nord de la ville de Córdoba (Route Nationale Nº9), se trouve cette gigantesque bâtisse coloniale entourée d'arbres et du paysage sauvage de la « Sierra Chica ». Vers l'année 1661, elle fut vendue au fondateur du collège Monserrat, le presbytérien Ignacio Duarte Quiróz, qui rendit la terre fertile, et y planta du maïs, du blé, des arbres fruitiers, du vin, du miel et des caroubiers. En 1867, Duarte la donna au Collège... plus d'infos

La Estancia de Jesús Maria

Photo La Estancia de Jesús Maria

Encore quatre kilomètres au nord de l'estancia de La Caroya, et en suivant toujours la Route Nationale Nº9, se situe l'estancia de Jesús Maria. Sa situation n'est pas fortuite : là-bas passait le chemin royal vers la capitale du Vice royaume. Moitié monastère et moitié industrie, les ranches destinés aux indiens et aux esclaves, se modifièrent en des constructions en brique, en pierre et en tuile: les caractéristiques de l'Ordre. La production vinicole de l'estancia de Jesús Maria a atteint un tel degré de qualité et de développement, que sa renommée a embaumé les f... plus d'infos

La estancia de Santa Catalina

Photo La estancia de Santa Catalina

La plus grande des Estancias jésuites est celle de Santa Catalina à été fondée en 1622.Elle se situe à 70 kilomètres au nord de la ville de Córdoba, et à 20 kilomètres de Jesús María. Sur les anciennes terres de Calabalumba la Vieja, la Compagnie de Jésus achète l'estancia Santa Catalina. À cause de la grande insuffisance en eau, les premiers grands travaux furent en ingénierie hydraulique. De cette manière Santa Catalina devint le grand centre de production en ce qui concerne l'élevage, la maréchalerie, la charpenterie, le fouloir, et enfin ses deux moulins. Mais ... plus d'infos

La Estancia de la Candelaria

Photo La Estancia de la Candelaria

La gravure dans la porte de la chambre du Père chargé de l'estancia marque: "1683". C'est l'année dans laquelle finalement l'estancia de la Candelaria a été remise aux mains des jésuites. Cela est arrivé à être le meilleur exemple d'un établissement montagnard producteur de bétail, destiné au trafic de biens depuis et vers le Alto Pérou. Les tâches de restauration permettent de visiter quelques pièces où les plafonds ont été reconstruits, comme celle du Père fondateur et de son assistant.... plus d'infos

Gualeguaychú

Photo Gualeguaychú

La ville prend le nom du fleuve qui la côtoie. Le mot Gualeguaychú est une déformation du terme guaraní Yaguarí Guazú: ce qui veut dire respectivement tigre, fleuve et grand: ce qui signifie donc le « fleuve du grand tigre ». Les indigènes qui peuplaient les terres appartenaient à de divers groupes du littoral. Les mepenes et les mocoretás vivaient dans le nord-ouest; au sud habitaient les tímbúes, chanás et mebguás, des habitants du Delta; les charrúas se déplaçaient par les zones proches de la rivière l'Uruguay. Tous étaient des amis de l'eau et d'excellents c... plus d'infos

Lago Puelo

Photo Lago Puelo

Le lac Puelo a été découvert par le conquistador espagnol Jean Fernand en 1621, qui a navigué de l'Île de Chiloé à l'embouchure de la rivière Puelo. Remontant au vent tout de suite en croisant la Cordillère à la recherche de la "Ville des Césares" où on supposait que vivaient fastueusement, au milieu d'énormes richesses, les survivants de l'expédition de l'Amiral don Pierre Sarmiento de Gamboa. La première grande vague migratoire composée par les "crianceros" Chiliens, eurent des enfants et des petits -enfants argentins. Après ceux-là suivirent des commerçants l... plus d'infos

Salta

Photo Salta

Accostée à la vallée de Lerma, Salta est la ville capitale de la province qui porte le même nom. Elle se situe dans l'un des sites les plus fertiles et agréables que la nature ait formée dans cette région: à environ 1187 mètres d'altitude, au pied des collines 20 de febrero et San Bernardo. Le climat de Salta capitale est modéré en été, et un hiver sec et tempéré avec une moyenne annuelle de 22°C. L'architecture hispanique de la ville la différencie des autres villes du pays. Ses maisons, ses rues, ses monuments centenaires et ses grandes avenues creusées dans ... plus d'infos

Almaicha del valle

Museo de la Pachamama

Photo Almaicha del valle

Amaicha de la Vallée est depuis quelques années le bijou des vallées « calchaquíes». Là-bas, il est toujours possible d'interagir avec l'une des communautés indigènes les plus pures du pays. Trois cent soixante jours de soleil. Là, il ne pleut jamais; et en plus, il y en a même qui n'ont jamais vu la pluie, ou seulement quelques gouttes. À Amaicha del Valle, les habitants assurent même que "le soleil est toujours présent". Aujourd'hui, ses habitants s'occupent autant des activités ancestrales qui sont passées d'une génération à l'autre, qu'ils ont liés à la t... plus d'infos

Santiago del Estero

Photo Santiago del Estero

Au bord de la rivière Río Dulce, Santiago del Estero est la capitale de la province du même nom et se vante d'être la ville la plus antique de la République Argentine.Sa topographie est plate et poussiéreuse, avec une inclination légère en direction du nord-ouest et sud-est où passe le cours fluvial du Río Dulce. À quelques endroits, le sol contient des roches de quartz, de feldspath, et de calcaires. La meilleure saison pour connaître la ville est l'hiver, parce que les jours sont ensoleillés et chauds. En été les températures sont vraiment très élevées, pouvant... plus d'infos

Buenos Aires Capital Autònoma

Office du tourisme de Buenos Aires Capital

Photo Buenos Aires Capital Autònoma

Connaître la Ville Autonome du Buenos Aires impressionne les visiteurs du monde, parce que, en plus d'être la ville la plus cosmopolite de l'Amérique du Sud, elle est sans doute le plus beau et plus coquet des grands centres urbains. Capitale fédérale de la République d'Argentine, Buenos Aires est baignée entre le fameux Río de la Plata, limité au sud par le Riachuelo, tandis que la métropole est démarquée par l'avenue du Général Paz, du nord à l'ouest de la ville. La ville est très bien desservie, premièrement par un réseau important de lignes de métro souterra... plus d'infos

MNBA-Museo de Bellas Artes de Buenos Aires

Photo MNBA-Museo de Bellas Artes de Buenos Aires

Le Musée National de Beaux Arts (MNBA) de l'Argentine est situé sur l'avenue de Libertador 1473 de la Ville du Buenos Aires. Elle occupe actuellement l'ancienne maison des Pompiers: l'édifice appartient aux établissements Recoleta d'Oeuvres Sanitaires de la Nation (1870). Le premier siège du MNBA s'est établi aux galeries du Bon Marché, de la rue Florida, un édifice construit pour héberger le magasin d'origine française et où actuellement se trouvent les Galeries Pacífico. Eduardo Schiaffino, peintre et critique d'art, fut son premier directeur. Le musée agrandit sa col... plus d'infos

Cementerio de la Recoleta

Photo Cementerio de la Recoleta

Ce fut le premier cimetière publique de Buenos Aires; aujourd'hui c'est le plus élégant et aristocratique. Y sont enterrés de grands personnages qui ont marqué l'histoire argentine, dans l'enceinte faisant presque six hectares: personnages illustres de l'Indépendance, des présidents, des politiciens, des militaires, des scientifiques, des artistes et des célébrités. Au début du XVIIIàme, les moines « recoletos » s'installèrent sur le terrain, où en 1732 ils érigèrent l'église du Pilar, une des plus anciennes de la capitale. En 1822, à la suite de l'expulsion ... plus d'infos

Musée MALBA

Musée d'art contemporain

Photo Musée MALBA

C'est le musée le plus moderne de Buenos Aires puisqu'il concerne des grandes collections d'art contemporain. En 1995, on lança un concours au MNBA pour que la collection de Constantini soit réunie en un seul lieu en permanence. Plus de 200 pièces sont maintenant réunies: des peintures, des sculptures, des gravures, des photographies et des objets). Il y a aussi des artistes latino-américains du XXème siècle.... plus d'infos

Manzana de las Luces Jesuíticas

Photo Manzana de las Luces Jesuíticas

Le bloc appelé « manzana jesuítica » est une des constructions les plus anciennes qu'il a encore à Buenos Aires, comme Saint Ignace, l'église la plus vieille de la ville. Son tracé fut pensé dès les premiers plans de la capitale, en 1580. En 1661, il fut cédé aux jésuites, qui érigèrent une église, un collège, une école primaire, une pharmacie, une imprimerie et le bureau général des missionnaires. Le collège de Saint Ignace ouvrit ses portes en 1662 et rapidement il se converti en un lieu de réunion des intellectuels porteños. En 1863, l'État argentin se cha... plus d'infos

L'Obélisque

Photo L'Obélisque

L'obélisque rappelle sur chacun de ses côtés un fait historique porteño: la première fondation, en 1536; la seconde et définitive, en 1580. La première fois que se fit le drapeau national dans la ville, en 1812, dans l'église de Saint Nicolas, qui était exactement à l'endroit de l'actuelle obélisque; et la construction de Buenoas Aires en tant que capitale de l'Argentine, en 1880. L'œuvre fut confiée à Alberto Prebisch, un des principaux architectes du modernisme argentin et concepteur du théâtre du Grand Rex ( rues Corrientes et Suipacha). L'obélisque est faite de ... plus d'infos

Théâtre Colón

Photo Théâtre Colón

Le théâtre est un des principaux théâtres lyriques du monde. Pendant le XXème siècle, les directeurs, les chanteurs et les danseurs les plus renommés de l'époque. En 1857 on inaugura le premier théâtre Colón, face à la Place de Mayo. En 1888 il ferma pour devenir le siège de la banque Banco de la Nación, mais les autorités firent opposition afin de construire un nouveau théâtre. L'architecte Tamburini mourut et fut remplacé par son collaborateur Victor Meano, qui dirigea les travaux jusqu'à sa mort en 1908. Le belge Jules Dormal termina donc la construction. ... plus d'infos

Le pont de la femme

Photo Le pont de la femme

Ce pont pour les piétons est la première œuvre de l'architecte et l'ingénieur valencien Santiago Calatrava en Amérique Latine. Il fait 160 mètres de long et six mètres de large. Son mât métallique s'élève à 39 mètres. Le pont ( d'un poids maximal de 800 tonnes) a été fait pour bouger chaque fois q'une embarcation doit passer. Son mécanisme est un des plus grands du monde, avec 20 moteurs électriques dans son axe principal, qui sont commandés par ordinateurs. L'œuvre, donnée à la ville par un patron a été réalisée en Espagne et fut transportée par morceaux ... plus d'infos

Guide et avis voyageurs qui voyagent en Argentine

Choisissez un pseudo et donnez votre avis express ou posez une question sur cet endroit.

Télécharger votre guide voyage d'Argentine gratuit

Argentine

Go

Buenos Aires

Le guide des principaux lieux de Buenos Aires

Go

Nord de l'Argentine

Go

Bariloche

Go

La Patagonie

Go

Patagonie

Go

Pampas

Go

Cordoba

Go